Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 12:43

Encore une journée qui venait de se terminer au SG-C. On venait une nouvelle fois de revenir sain et sauf d'une exploration. La routine s'installait. Désormais, on se trouvait dans les vestiaires. On avait depuis longtemps passé à l'armurerie déposer tout l'équipement, pas vraiment nécessaire de le garder pour se trouver dans les vestiaires. On se trouvait plus léger désormais, ne portant que le treillis et la veste qui allait ainsi que le reste. Mais plus de gilet tactique, pare-balle et autre joyeuseté de ce genre. Ouvrant son vestiaire, il enleva la veste avant de l'accrocher dedans puis de défaire le reste de ses habits. Notamment les rangers, à force de marcher malgré tout, rester dans ce genre de chaussures, ce n'était jamais bon pour les pieds. Récupérant shampoing et autre joyeuseté de ce genre, il se dirigea vers les douches, pour une bonne bien méritée après avoir passé la journée à crapahuter dans un désert.

C'était pratique mine de rien, d'avoir ses vestiaires avec les douches juste à côté, pas besoin de faire on ne sait combien d'aller-retour vous me direz ! Il entra dans une des nombreuses douches disposées en ligne avant d'activer l'eau chaude. Se laissant asperger, il en profita pour se détendre et détendre ses muscles. Une bonne douche, il n'y avait que cela pour se détendre véritablement et enlever toute la crasse. Malgré tout, elle passa assez rapidement, on n'allait pas rester cent sept ans sous l'eau quand même !

Sortant de là, récupérant sa serviette qui trainait au sol, il s'essaya la figure, puis le reste, avant de se diriger en gardant sa serviette autour du cou vers son casier, il ne faisait même pas gaffe si on était seul ou pas, après tout, s'il avait bien calculé, c'était l'heure des hommes pour les douches, mais bon on pouvait se tromper. Etre sous terre n'aidait pas, sans oublier que l'heure et le temps sur la planète ou on s'était trouvé, n'était pas le même que sur Terre. Enfin, rouvrant son casier, il laissa tomber la serviette sur le banc derrière lui. Dire qu'il était complètement nu devant son casier, l'eau ruisselant encore quelque peu sur son corps, mais bon, ce n'était pas comme s'il s'exhibait aux yeux de tous si ?

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 17:49

Encore une mission d'exploration laquelle la fringante SG-2 rentrait saine et sauve. Saine et sauve, mais néanmoins harassée, sale et pleine de sable. Clare détestait aller sur les planètes désertiques. Elle suffoquait dans sa tenue de militaire et à cause du vent, des grains de sable s'étaient insinués partout, causant une sensation très désagréable sur sa peau dorée.
A présent débarrassée de ses armes et de son équipement, elle marchait d'un pas tranquille dans les couloirs sur SG-C en direction des vestiaires, en pantalon de treillis et débardeur beige. Elle aurait aimé enlever ses rangers tout de suite pour aller en chaussettes mais ne voulait pas mettre du sable partout sur son passage. Elle tira sur l'élastique qui maintenait ses cheveux en couette et les laissa tomber sur ses épaules nues, ne manquant pas de s'attirer par ce geste pourtant simple les regards de quelques éléments du sexe masculin qui passaient par là.

Avant de pousser la porte qui cachait les vestiaires, Clare jeta un rapide coup d'oeil à sa montre pour vérifier que c'était bien le quart d'heure où il était réservé aux femmes, ce qui était le cas. C'est donc sans crainte de mal tomber qu'elle poussa la porte et fit sans cérémonie passer son débardeur par dessus sa tête brune pour le jeter sur le premier banc venu. Elle s'assit pour défaire les lacets de ses chaussures et les rangea dans le bas de son casier avant de retirer son pantalon pour en faire une boule et le fourrer au même endroit. Enfin, elle ôta ses sous-vêtements, prit une serviette éponge blanche sur le premier rayon ainsi qu'un savon à la violette et s'en fut rapidement dans la première cabine de douche qu'elle vit. Apparemment, il n'y avait personne d'autre qu'elle.

Clare appuya assez brutalement sur l'arrivée d'eau et resta sous le jet sans ciller alors que la première minute était toujours glacée. Elle n'avait jamais craint. Elle laissa l'eau ruisseler sur son corps et ferma les yeux. Son esprit était occupé par beaucoup de choses en ce moment. Même si toutes ces choses pouvaient être résumées en un seul nom : Richard. Bon sang, si seulement il n'avait pas été son supérieur... Elle repensa au premier baiser, fait par provocation, un soir dans un bar. Puis à la nuit qu'ils avaient passé ensemble lors d'une mission où ils avaient du partager un lit. Ils s'étaient d'ailleurs réveillés dans une position qui pouvait prêter à confusion. Et puis il y avait cet autre baiser, il y a une semaine. Cette fois-ci, ça avait été différent. Il était totalement consenti et, pendant l'échange de regards qui avait suivi, elle avait pu distinctement voir qu'il aurait sans peine demandé plus.
La jeune femme était si absorbée par ses pensées qu'elle ne prêta pas vraiment attention au fait que la douche juste à coté de la sienne commençait à couler. Sans doute un autre élément féminin de son équipe. En tous cas, cette autre personne fut plus expéditive qu'elle.

Lorsque Clare coupa l'eau, elle se frictionna d'abord les cheveux pour les sécher un peu. Puis elle enroula sa serviette autour de son corps de mannequin avant d'écarter le rideau et de sortir. C'est l'esprit ailleurs, elle rejoignit l'endroit où il y avait ses affaires. Et là... ce fut le choc de sa vie !
L'insaisissable Major Richard Grant était debout devant son propre casier, nu comme un vers. Cette vision plutôt enchanteresse suspendit la respiration ainsi que les mouvements de la jeune femme. Son regard glissa sur son corps de haut en bas et, l'espace d'un instant, elle se demanda si elle n'était pas en proie à l'un de ses fantasmes (récurrents ces derniers temps, il fallait l'avouer). Trop choquée pour faire quoi que ce soit, elle ne put que le contempler encore un peu, en silence.
Lorsqu'elle se décida à réagir, son cerveau fonctionna à 100 à l'heure. Bon ! Elle ne pouvait pas signaler sa présence maintenant ; ça voudrait dire qu'elle l'avait épié. Mieux valait qu'elle ne retourne discrètement dans les douches et qu'elle balance n'importe quelle phrase destinée à une potentielle amie, histoire qu'il ne croit pas non plus qu'elle parle toute seule. Oui, c'était la meilleure solution.

Clare commença à faire lentement marche arrière, sans parvenir à quitter l'homme appétissant des yeux. Toute absorbée par ses qualités physiques, elle ne remarqua pas qu'elle avait atteint un mur. Lorsque le carrelage glacée entra en contact avec son bras gauche, elle sursauta et poussa un petit cri de surprise :

_ Ah !

Démasquée, elle se mordit la lèvre et raffirma sa prise sur le noeud de la serviette enroulée autour d'elle, qui masquait pauvrement son corps, de sa poitrine au milieu de ses cuisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 18:29

Il n'y a pas à dire, prendre une douche cela faisait toujours du bien en tout cas. On était en quelque sorte reposé désormais, et surtout propre, plus de sable qui trainait ici et là sur sa peau, rien, et plus d'odeur de transpiration suite à la chaleur présente sur la fameuse planète, et la tonne de vêtements. On ne s'était pas franchement aperçu qu'on n'était pas vraiment seul dans les vestiaires. Après tout, même si on avait entendu le son des douches, il avait pu penser que c'était un autre gars d'une des équipes SG, après tout, ils n'étaient pas la seule équipe à partir en exploration. Pour cela qu'il n'avait pas fait attention et qu'il s'était déplacé sans artifice aucun. C'était le cas de le dire, étant donné qu'il était nu comme un verre.

Alors qu'il cherchait ses affaires, civiles certainement, il n'allait pas rester à la base ce soir, et que la serviette trônait toujours sur le banc derrière lui, il entendit un drôle de bruit et pas franchement masculin. Il fut déconnecté pendant quelques instants, car là, il ne comprenait pas vraiment. Si c'était une femme qui venait de crier, alors cela voulait dire que....oui....ça devait être ça, il était juste à poil avec une femme à côté. Enfin tout ceci, ne prit franchement que quelques millièmes de seconde alors qu'il sursautait et se retournait en direction du bruit. La première réflexion qu'il se fit, fut qu'il s'agissait de Clare, pour l'instant, il n'avait encore pensé qu'à ça.


"Sergent ! Qu'est-ce que vous foutez ici !"

Bien sur, c'était sorti sur le coup, le grade et le reste. C'est par la suite en remarquant qu'elle était simplement habillée d'une serviette, qui ne couvrait pas grand chose à vrai dire, simplement de sa poitrine à ses cuisses, mais on avait quand même une vue assez agréable de son corps. D'autant plus que la serviette moulait parfaitement le corps. Sur le coup, de toute manière après ce qu'il venait de dire, il fut bloqué, cerveau déconnecté. Ou alors c'est un autre cerveau qui prit le relais pour l'occasion. Il avait la gorge assez sèche. Il faut dire que depuis le baiser de la fois d'avant, dont ils n'avaient toujours pas parlé, il y avait quelques souvenirs fugaces qui revenaient et là disons que ça n'aidait pas à oublier ce qui s'était passé, au contraire, cela lui faisait tout revenir en pleine figure. Il déglutit, la salive avait disparu depuis longtemps en voyant cela. En tout cas, la seule logique qu'il réussit à faire, c'était qu'elle venait de sortir de la douche.

Malheureusement ou heureusement va savoir, il est un homme et un homme devant une femme quasiment nue, une femme désirable, et qu'il désirait, bien qu'il le cachait fortement, même s'il ne s'agissait pas simplement d'une affaire de sexe. Sinon, cela se serait déjà passé depuis longtemps entre eux, et on serait passé à autre chose. Bref, toujours est-il qu'il eut une réaction normale chez un homme en la détaillant. En même temps, son regard s'était légèrement obscurci, il essayait de garder la tête sur les épaules, mais le fait de voir les quelques gouttes d'eau descendre de sa nuque pour rejoindre sa poitrine, cela l'asséchait encore plus et donnait quelques idées malsaines à Richard. Mais on gardait le contrôle de son esprit et de son corps. Enfin une partie, le cerveau du bas ayant depuis longtemps fait bande à part à vrai dire, et c'était vraiment remarquable désormais. Et pour l'occasion, il n'avait toujours pas pensé à cacher disons ses bijoux de famille, sauf au moment ou il sentit son corps se durcir et qu'il récupéra rapidement la serviette pour la placer à un endroit stratégique. Bien que désormais, cela ne cachait en rien ce qu'il était.


"Hum...eh bien...c'est....surprenant....comme....rencontre."

On était assez à court de mots, il faut dire que se retrouver dans ce genre de situations, ce n'était pas dans ses habitudes, bien au contraire. Et dieu seul sait qu'il n'arrivait pas à regarder ailleurs qu'elle, il faut dire qu'elle était la tentation née, mais on faisait des efforts actuellement pour ne pas disons "faire de bêtises", bien qu'une partie de la bêtise était déjà faite.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 19:27

Comment ça qu'est-ce qu'elle foutait ici ? Qu'est-ce qu'elle avait l'air de faire d'après lui ? Et puis d'abord, c'était l'heure des femmes. Clare vérifiait toujours ce genre de choses. Sûrement pour ne pas avoir à affronter des situations de ce genre-là.
Comme pour ajouter encore à son gêne, le Major s'était complètement retourné et sa subordonnée devait lutter de toutes ses forces contre la curiosité de laisser son regard descendre en dessous de son nombril. Non pas qu'elle tenait à le faire, mais c'était un sorte de réflexe humain contre lequel il était vain de résister. Elle céda le quart d'une seconde et fut immédiatement envahie de frissons. Au moins, cela l'avait renseignée sur une chose : elle lui faisait bel et bien de l'effet.
Richard récupéra hâtivement sa serviette de bain pour récupérer un peu d'intimité. Tout de même un peu amusée par la situation, Clare se fit la réflexion qu'à présent, le Major n'avait physiquement plus de secrets pour elle. Bien bien... Tachons d'en conserver quelques uns pour lui quand même.

"Hum...eh bien...c'est....surprenant....comme....rencontre," bégaya l'homme habituellement si sûr de lui.

Cette moue gênée le rendait atrocement séduisant. Il s'en fallait de peu pour que l'impulsivité de Clare ne l'emporte sur sa raison et qu'elle ne saute à son cou. En plus d'être moralement tout ce qu'elle cherchait, elle avait pour cet homme une réelle attirance physique. Il n'avait pas ce corps long, fin et imberbe des acteurs asiatiques des films qu'elle regardait parfois. Celui de Richard était plutôt imposant et viril à souhait. Brut de décoffrage. Rien que ses grandes mains la rendaient folle. Elle se demandait si des mains pareilles étaient capables de caresses comme elles étaient capables de manier n'importe quelle arme avec dextérité.

_ Surprenant... oui, marmotta-t-elle à son tour en déglutissant.

Elle ne jugea pas important de lui signaler qu'à cette heure-là, le vestiaire était aux femmes. Ca aurait eu l'air d'une réprimande et la présence du militaire ici la ravissait au contraire, même si du coup, c'était un peu bizarre. Ils restèrent quelques instants à se contempler mutuellement en silence, instants durant lesquels la jeune femme songea vaguement que si quelqu'un d'autre entrait dans les vestiaires, ils seraient vraiment mal barrés.
Puis elle pointa timidement un doigt vers lui en disant :

_ Mes affaires sont... dans mon casier. Si vous permettez que je...

Fang Yin. Grant. Evidemment, leurs casiers étaient juste à coté. Avec une lenteur dévolue, Clare avança vers lui en essayant de se concentrer sur autre chose que sur les gouttes qui roulaient encore un peu sur son torse en épousant les formes de ses pectoraux et en essayant aussi de maintenir sa serviette de bain autour d'elle alors que le noeud menaçait de céder. Plus elle s'approchait et plus son coeur battait fort. Une partie d'elle même était persuadée qu'il allait se passer quelque chose.
Arrivée tout près de lui, elle se tourna face à son casier pour malmener la porte jusqu'à ce qu'elle s'ouvre dans un grincement. Ceci dit, elle n'était pas bien plus avancée maintenant. Elle n'allait pas s'habiller sous son nez.

Clare referma la porte de son casier sans finalement rien prendre dedans et leva la tête vers Richard pour plonger son regard noir dans le sien si clair. Elle huma discrètement et avec un certain plaisir son odeur avant d'entrouvrir légèrement les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 19:39

Oui, oui, qu'elle fasse. Oui enfin non, étant donné que les casiers étaient l'un à côté de l'autre, qu'ils soient trop proches l'un de l'autre n'était pas franchement bon. Enfin si dans un sens cela l'était, mais dans l'autre, va savoir. Oui enfin il déglutit largement plus au fur et à mesure qu'elle avançait, surtout qu'il était légèrement plus grand qu'elle dirons nous, et qu'il avait au fur et à mesure une vue assez imprenable, et il était difficile de garder les yeux bien ancrés sur elle. Enfin si c'était sur elle, mais après il restait à savoir si cela restait au-dessus du coup ou pas. Et même avec tout le contrôle possible sur son corps, on ne pouvait parfois pas surmonter quelques dérives de la part de sa vision. D'ailleurs cela ajouta d'autant plus une légère pression au niveau de son entre-jambe. Non, il aurait mieux de ne pas regarder, d'autant plus que cela donnait quelques visions d'eux deux qu'il faudrait peut-être oublier. Surtout dans ces vestiaires là dirons nous.

"Oui...hum..allez-y."

Oui enfin, le problème vient du fait également qu'en ce moment, sa serviette à elle commençait légèrement à glisser, et on voyait un peu plus que d'habitude. Fermant les yeux, essayant de reprendre le contrôle sur soi, ce ne fut pas franchement mieux quand il les ouvrit à nouveau. Peut-être même pire vu qu'elle se trouvait juste à ses côtés, et que la tension qu'elle soit sexuelle ou autre dans la pièce se faisait on ne peut plus pressante dirons nous.

Et difficile de faire quoique ce soit étant donné que sa serviette, lui, il ne la tenait que d'une main, vu qu'il l'avait reprise à la hâte. Du coup, on ne pouvait pas vraiment dire que tout était particulièrement bien caché. Et à côté de cela, il n'arrivait pas à changer la direction de sa vision, il avait les yeux scotchés sur elle, même si elle avait ouvert son casier, ses yeux venaient de s'attarder sur ses longues jambes fines, et sa respiration se fit légèrement plus rapide, il avait chaud tout d'un coup, il allait avoir besoin d'une bonne douche froide c'était sur. Il tendit une main dans son casier, histoire d'attraper quelque chose, n'importe quoi, un rasoir, un peigne, un préservatif ( ), un épisode de l'inspecteur Derrick, mais c'était plus un signe d'embarras ou de gêne qu'autre chose, d'autant plus qu'elle venait de refermer son casier sans rien prendre. En même temps, c'était compréhensible, elle n'allait pas se mettre à nue devant lui et s'habiller devant lui.


"On devrait peut-être....hum...mettre quelque chose."

Peut-être oui, ce n'était pas pour autant qu'il venait de le faire. Ils étaient trop proches l'un de l'autre, beaucoup trop. Certes leurs corps ne se touchaient pas encore, mais ce n'était plus très loin, et on n'aimait pas se mettre à nu. Pour maintenant, sur le plan physique c'était un peu tard quand même dirons nous. Il aurait dû y penser avant. Mais bon, il fallait bien dire quelque chose, sinon il risquait de faire une chose qui pourrait les mener tous les deux en court martial si cela se savait. Décidément, pas une bonne idée qu'ils soient si proches l'un de l'autre, et pourtant aucun des deux, même pas lui avait la présence d'esprit de prendre des affaires et de partir dans une autre rangée de casiers. Ils se tournaient autour depuis bien trop longtemps, il fallait un moment ou ça se lâche. Dans tous les sens du terme.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 20:42

"On devrait peut-être....hum...mettre quelque chose."

Ah oui, ce n'était pas une mauvaise idée ça. Plus facile à dire qu'à faire cependant...
Clare hocha lentement la tête et parvint à s'arracher au regard du militaire démentiellement sexy pour ouvrir de nouveau son casier et jeter un oeil à l'intérieur.

_ Peut-être que si vous... vous vous tourniez par là et moi par là...

En gros, s'ils se mettaient dos à dos, ça devrait le faire. Ils s'exécutèrent. Clare mit quelques secondes avant de se résoudre à attraper une culotte sur une étagère pour l'enfiler en se tortillant de la manière la plus élégante possible dans ce genre de situations, histoire de ne pas retirer complètement sa serviette de bain non plus. Puis, elle attrapa un débardeur propre et le passa également, faisant fi du soutien-gorge. De toutes manières, sa poitrine n'était pas imposante au point d'en nécessiter un absolument. A présent un peu plus sûre d'elle, elle se débarrassa de sa serviette pour l'abandonner sur le bac où se trouvait déjà celle de Richard. Pendant ce temps, le Major avait repassé un boxer et semblait en train de se battre avec la fermeture éclair d'un jean qui refusait de remonter.

Clare risqua un coup d'oeil derrière elle. Elle avait une vue imprenable sur le dos de son supérieur. Il était parfaitement bien architecturé. Chaque muscle bougeait en accord avec le mouvements de ses bras. C'était magnifique à regarder. Sans qu'elle s'en rende compte, la jeune femme porta une main tremlante sur une des omoplates. Elle sentit que Richard frissonna légèrement à ce contact. Une résolution naquit dans son esprit. A peine l'homme fit-il mine de se tourner vers elle que la belle asiatique passa ses bras autour de son cou pour agripper sa nuque et se hausser sur la pointe des pieds pour s'emparer de ses lèvres si tentantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 20:58

Oui peut-être que l'on devrait faire comme ça finalement. Hésitant légèrement il lui tourna le dos, avant de récupérer quelques affaires dans son casier. Il savait parfaitement que derrière lui, elle essayait de s'habiller également, ce qui voulait certainement dire, enlever la serviette, non surtout ne pas penser à cela. Prenant un boxer, il l'enfila, bien que ce fut légèrement douloureux au niveau de ses parties génitales de se retrouver bloquées de la sorte, mais bon, il fallait quand même calmer les instants. Le jean vint par la suite, on le remonta avant de tenter de fermer la fermeture éclair. Pas qu'il n'y arrivait pas, mais le fait que derrière lui, se trouvait quelqu'un et pas n'importe qui, une femme pour qui, bien sur, on avait un certain désir au point d'exploser, qui devait se trouver très, légèrement vêtue, cela n'aidait pas pour garder un peu de sang froid.

Il fut rapidement sorti de ses pensées en sentant une main dans son dos, de toute façon cela ne pouvait être qu'elle. Il frissonna légèrement, déjà qu'il était dans un état de haute tension dirons nous, cela n'aidait pas à rester concentré. Il pensait à lui dire d'arrêter, de toute manière, il avait commencé à se retourner pour le lui dire et la regarder en face, mais bien vite, sa résolution de dire quelque chose disparut quand elle s'empara de ses lèvres. Bien évidemment, sur le coup, on fut surpris qu'elle ose un telle geste surtout ici, mais on oublia bien vite des pensées rationnelles pour répondre à ce baiser, passant ses bras autour de sa taille avant de la serrer contre lui. D'ailleurs, il ne resta pas vraiment inactif, prolongeant le baiser, l'approfondissant avant de devoir au bout d'un moment se détacher de ses lèvres pour reprendre sa respiration.


"Clare...on ne devrait pas, je suis Major, vous êtes Sergent, je suis votre supérieur..."

Oui, on ne devrait pas, mais simplement de voir qu'elle ne portait qu'un débardeur, et que même en étant essayée malgré tout, on voyait clairement sa poitrine, sans oublier le fait qu'elle était juste contre lui, les mots n'eurent pas vraiment de sens, puisqu'il la retourna pour la coller contre les casiers avant de plonger à nouveau ses lèvres sur les siennes, l'embrassant avec une telle envie sauvage, comme si un barrage venait de céder et qu'il laissait parler la passion du moment. D'ailleurs il se collait contre elle, et bien qu'il soit habillé, on sentait bien son état d'excitation du moment, cela avait l'air de durer. On approfondit le baiser, laissant un ballet s'installer dans cet échange, tandis que ses mains restaient fermement sur ses hanches, pas crispées, mais il ne voulait pas aller contre elle, et donc attendez simplement de savoir ce qu'elle voulait. Mais bon, il faut toujours un moment pour respirer quand même et à nouveau il murmura.

"C'est...mal.."

Ah oui tellement mal, qu'il l'avait refait auparavant et que pour le moment, la respiration légèrement saccadée, on avait son front posé contre le sien, les yeux fermés, faut dire que tout ceci avait été assez lourd en émotions et en sens, il y avait de quoi chambouler quelqu'un même si ce quelqu'un était Riri. Et même s'il le montrait rarement.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 21:43

"Clare...on ne devrait pas, je suis Major, vous êtes Sergent, je suis votre supérieur..."

Richard pouvait dire ce qu'il voulait, rien n'était crédible. Pas maintenant qu'il avait passé ses bras autour de la taille de la jeune femme pour la serrer contre lui. Ceci dit, lexicalement parlant, il avait raison : ils ne « devraient » pas. Hélas pour eux, il y avait une différence notable entre le devoir et l'envie.
Quand le Major la retourna pour la coller assez brusquement contre les casiers, Clare esquissa un petit sourire et sentit sa température monter. Dieu qu'elle aimait qu'il la domine ainsi... C'était le seul homme à s'y risquer et le seul de la part duquel elle l'accepterait. Ce comportement viril la faisait brûler de désir pour lui. Comme il était vraiment proche, elle put constater à la grosseur plaquée contre son ventre qu'il était aussi excité qu'elle. Il l'embrassa de nouveau avec une sauvagerie telle qu'il lui arracha un petit gémissement lorsqu'elle dut reprendre son souffle.

"C'est...mal..." murmura-t-il tout bas.

Peut-être. De toutes manières, le point de non-retour était franchi depuis longtemps et plus rien ne pouvait les arrêter. Malgré une petite angoisse de se faire prendre en faute par une tiers personne, Clare ne voulait pas renoncer. Elle avait trop fait d'efforts ces derniers mois pour essayer d'obtenir l'attention du Major. Maintenant qu'elle l'avait entièrement, elle ne ferait certainement pas marche arrière, quoi que cela lui coûte au final.

Richard avait posé son front contre celui de Clare et fermé les yeux. Cela lui donnait un air sensible absolument inédit et savoureux. C'était comme s'il venait de se débarrasser de son masque d'indifférence qui l'avait tant agacée et entravée au cours de ses tentatives de séduction passées. Il lui plaisait encore plus ainsi, si c'était possible.

La jeune femme porta ses deux mains sur le torse fort du Major. Elle aurait pu le repousser. Au lieu de cela, elle se mit à le caresser d'un mouvement lent mais stratégique, de haut en bas. Elle haussa le menton pour venir lui mordiller très légèrement la lèvre inférieure.

_ Je ne veux pas arrêter, murmura-t-elle en effleurant son nez avec le sien.

Puis elle se remit à l'embrasser avec passion, agrippant les poches du pantalon qu'il n'avait finalement pas réussi à fermer pour le maintenir tout contre elle. Pour la première fois de sa vie, Clare-la-solitaire voulait bien s'abandonner à quelqu'un. Elle voulait être à lui et rien qu'à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 22:00

Elle jouait avec ses nerfs, ou plutôt avec ses sensations dirons nous. Rien que le fait que ses mains se baladent sur son corps, cela lui donna quelques frissons. S'il ouvrait les yeux à cet instant précis, on pourrait déceler la pointe de désir, d'envie, mais également autre chose, car après tout, tout ceci n'était pas qu'une simple envie passagère, ce n'était pas qu'une histoire de s'envoyer en l'air bien au contraire, il y avait plus et cela pouvait se lire dans son regard. Par endroit, il y avait ce côté chaleureux, aimant presque, certes, il n'avait rien dis, il faut dire que pour l'entendre dire "je t'aime", on pouvait encore attendre. Mais le regard parlait pour lui.

Enfin en tout cas elle jouait avec lui, en quelque sorte, d'autant plus qu'elle le poussait à bout, mais ne l'était pas déjà à vrai dire ? Certainement que si de toute manière. Il avait déjà franchi la limite, depuis quelques temps déjà. On avait résisté comme à chaque fois pour ne pas se laisser déborder mais malgré tout, on ne pouvait pas aller contre la nature des sentiments. Car quand même d'un côté, il était question de sentiments.

Elle le tint d'avantage contre lui, tirant sur les poches du pantalon, non fermé, pour qu'il se rapproche encore plus qu'il ne l'était déjà. Elle savait que si elle faisait cela, il ne pourrait pas s'arrêter ? Quel homme le pourrait ? Ah si, si elle disait qu'elle ne voulait pas, mais ce n'était pas le cas. De toute façon eut-il vraiment le temps de dire quelque chose ? Pas vraiment. Les baisers reprirent, avec toujours cette ferveur, cette passion qu'il y avait entre eux. On dirait qu'un barrage avait cédé, à vrai dire, toute la tension s'écoulait sur le moment, bien que les baisers ne devaient être qu'un prémisse à tout ceci.

Il n'était pas vraiment en reste à vrai dire de son côté, ses mains bougèrent en fin de compte, remontant doucement, passant sous son débardeur, caressant lentement sa peau, une peau apparemment qu'il avait envie de sentir contre lui. Il détacha ses lèvres des siennes après un baiser assez fiévreux avant de venir picorer sa nuque de légers baisers tout aussi brulants. On se collait à eux, comme s'ils ne faisaient qu'un, et encore ils avaient des vêtements. Enfin très peu.


"Tu me rends dingue."

Venait-il de lui murmurer à l'oreille. C'était en quelque sorte un compliment, signe qu'elle avait quand même une influence sur elle. Il recula par la suite légèrement son visage du sien, avant qu'une des mains ne vienne tendrement caresser sa joue, avant d'aller à nouveau à la rencontre de ce corps, un corps interdit par la loi, la chair défendue mais qu'on détaillait du bout des doigts, une main qui rejoignit bientôt l'autre pour reprendre quelques douces caresses tandis que ses lèvres reprenaient les siennes, pris d'une fièvre frénétique, comme si on en avait jamais assez.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Dim 4 Juil - 22:43


En sentant les mains de Richard passer sous son débardeur, Clare entrouvrit les lèvres et ferma les yeux pour savourer complètement ces nouvelles caresses. C'était bien plus plaisant que tout ce qu'elle avait pu s'imaginer. Elle n'y pensa pas du tout sur le moment mais elle constatera plus tard qu'alors que son mafieux de mari n'était jamais parvenu à éveiller en elle la moindre sensation, Richard par un simple toucher la faisait vibrer de plaisir.
Lorsqu'il baissa encore la tête pour aller butiner son cou, Clare retint son souffle.

"Tu me rends dingue," murmura-t-il à son oreille, manquant de lui faire venir les larmes aux yeux.

C'était exactement ce qu'elle voulait. Pas le rendre dingue bien sûr, mais lui faire un effet semblable. Faire qu'il ait envie d'elle à ce point. Quasiment depuis le jour de leur rencontre. Elle ne s'aperçut presque pas qu'il avait usé du tutoiement tellement elle était heureuse de ce qui leur arrivait et tellement elle avait trouvé cela naturel en fin de compte. Alors qu'il caressait sa joue, elle ne le quittait pas des yeux. Elle essayait de deviner ses pensées mais ses tentatives étaient infructueuses. Clare aurait aimé avoir la certitude que Richard était dans son état normal mais sa conciliance lui paraissait trop belle pour être vrai. N'était-il pas plutôt sous l'emprise d'un mal inconnu qu'ils auraient ramené de PX-machinchose ? Bah... tant pis ! Ils recommencèrent à s'embrasser comme s'ils avaient soif l'un de l'autre.

Non ! Il ne fallait définitivement pas que quelqu'un vienne les interrompre ! Clare se libéra de l'emprise de ses lèvres et prit sa main pour le tirer à sa suite vers la partie douche. Au moins, derrière le renfoncement du mur, ils ne seraient pas vu au premier coup d'oeil par quelqu'un ouvrant la porte des vestiaires et ils auraient le temps de réagir en se planquant dans une cabine par exemple. En admettant qu'ils ne soient pas trop absorbés par l'action pour entendre la porte bien sûr. Comme il n'avait pas été fermé, le pantalon de Richard tomba sur ses chevilles. Il pouvait s'en débarrasser vue son utilité.

Clare s'adossa elle-même au mur et frissonna car celui-ci était carrelé. Pour la peine, elle se réfugia dans les bras de Richard qui devrait bien savoir la réchauffer. Elle passa une main dans ses cheveux humides et une autre dans son cou. Au lieu de repartir à l'assaut de ses lèvres, elle promena les siennes sur le torse du Major, y écrasant des baisers brûlants à intervalles irrégulières.

_ Il y a si longtemps que j'ai envie de toi, souffla-t-elle tout bas et sans honte.

Pas une seule fois elle ne se demanda comment Richard comprenait la situation. Elle en savait peut-être peu sur lui – quoi que plus que tout le personnel de la base réuni probablement grâce à leurs petites sorties - mais s'il y avait une chose dont elle ne doutait pas, c'est qu'il ne coucherait jamais avec elle si ce n'était qu'une histoire de sexe. Il devait ressentir quelque chose pour elle. Au moins un petit quelque chose. Elle était bien décidée à prendre tout ce qu'il voulait bien lui offrir en tous cas. Et ces minutes-là étaient des plus précieuses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Lun 5 Juil - 6:07

On ne savait pas vraiment ou tout cela allait les mener à vrai dire, enfin si quelque part, on le savait, mais de toute façon pour maintenant, il n'y avait plus aucun retour en arrière de possible dirons nous. Il était bien trop tard, et ils en avaient trop faits, trop dits en quelque sorte, pour qu'on arrête tout d'un seul coup. Il fut surpris par le fait qu'elle le tire en direction d'une douche, mais bien vite, on comprit qu'elle ne souhaitait pas qu'ils soient dérangés, en même temps lui non plus. Et étant donné que son pantalon n'était pas fermé bien sur, celui-ci tomba à ses pieds, il fut bien vite envoyé valser on ne sait ou - on le récupérera plus tard, on avait plus important à faire - alors qu'on se retrouvait sous la douche avec elle.

De toute façon, pas vraiment le temps de penser au fait que quelqu'un pourrait les déranger de toute manière qu'il fut submergé en quelque sorte par des sensations pour le moins excitantes. Le fait qu'elle embrasse son torse, lui donnait des papillons, des frissons qui accentuaient d'avantage le plaisir qu'il avait de l'avoir là, pour lui. Il n'était pas du genre possessif, entendant par là, de la garder sienne, quoiqu'en fait si, mais bon, vu l'instant présent, on oubliait vite la raison pour se concentrer sur les sensations tout simplement.

Plus de grades, plus de lois, plus de règlements, juste un homme et une femme qui avaient autant envie l'un que l'autre d'avoir des rapports privilégiés dirons nous. Il n'était pas en reste de son côté, ses mains alors qu'elles se baladaient sous son débardeur la poussèrent d'ailleurs à arrêter sa torture physique pour que ce débardeur finisse tout simplement au sol, ses mains repartant de suite à l'assaut de ce corps tant attendu. Mains qui accentuaient chaque caresse à chaque endroit, le nombril, remontant doucement vers sa poitrine, redessinant ses courbes avec une lenteur et une douceur dont on ne pouvait le croire capable.


"Tu es parfaite."

Ses mains furent vite remplacés par ses lèvres, lui s'abaissant légèrement alors qu'il venait tracer une longue ligne de baisers assez tendancieux et fiévreux à partir de son nombril, remontant lentement, prenant un plaisir malsain, fou à découvrir ce corps, y restant, s'y plongeant avec délectation. D'ailleurs, à côté de cela, son boxer lui faisait un mal de chien tiens. Il faut dire que la pression était en quelque sorte à son apogée, difficile de faire durer le plaisir, mais il le fallait, on ne prenait pas cela juste pour une partie de jambes en l'air, il fallait découvrir les sensations, aimer ce corps, et il aimait découvrir ce corps.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Lun 5 Juil - 19:07

Richard... Se rendait-il seulement compte de l'état dans lequel il la mettait ? Lui seul pouvait révéler la véritable Clare, la Clare capable de sentiments. C'était si agréable de pouvoir être juste soi-même et d'être aimé pour ça. Dans les bras de cet homme, l'amazone asiatique voulait bien n'être qu'une femme. Elle n'était plus la militaire dangereuse qui pouvait vous rompre le cou de trente-six façons différentes grâce à sa ceinture noire de kenpō kai.
A 35 ans, elle était excitée comme pour une première fois. Il faut dire aussi qu'elle avait eu un mari particulièrement incompétent en la matière et qu'elle préférait éviter en plus de ça. Depuis l'arrêt de sa mission qui sonna leur séparation, elle n'avait pas eu de relations sérieuses et ne s'était pas vraiment attendue à ce que ça lui arrive. Maintenant plus que ces derniers mois, s'il y avait bien une chose qu'elle ne pouvait pas se cacher à elle-même, c'est qu'elle était irrévocablement amoureuse de l'homme qui venait de faire passer son débardeur par dessus sa tête et admirait à présent sa quasi-nudité avec délectation.

"Tu es parfaite," l'entendit-elle murmurer avant de se mettre à rougir sans rien pouvoir y faire.

Les caresses de Richard lui procuraient mille sensations. Il est vrai que ses grandes mains l'avaient toujours fascinée mais les sentir glisser sur sa peau pour épouser les formes de son corps était de très loin supérieur à tout ce qu'elle s'était imaginé. Elle ne pensait pas le militaire capable de la rendre encore plus folle de lui après ça, mais elle se trompait. Lorsqu'il se pencha sur elle pour embrasser la peau qu'il venait de dévoiler, Clare retint son souffle et contracta par réflexe ses abdominaux. Richard mettait une lenteur délibérée à remonter de son nombril jusqu'à son cou et cela la rendait folle d'excitation. Lorsqu'il fut au niveau de sa poitrine, elle se mordit la lèvre inférieure et crispa ses doigts dans les cheveux de son partenaire. C'était si agréable qu'elle ferma les yeux quelques secondes.

Clare fit descendre ses doigts agiles dans le dos de Richard pour le couvrir de caresses. Elle songea au sien. Il n'était pas parfaitement lisse comme celui des jolies femmes à la télévision. Au creux de ses hanches, elle portait encore quelques vieilles cicatrices que son mari lui avait infligée après l'avoir battue un soir où il était rentré ivre. La jeune femme n'avait pas pu se défendre et lui rendre la pareille puisqu'elle était en mission sous couverture et qu'elle était sensée être une faible ménagère impressionnable. Elle s'était toujours dit que juste avant de le tuer, elle lui rendrait chacun de ses coups au centuple.
Le fait que Richard s'en apercevrait forcément ne l'angoissait pas vraiment. En tant que militaire, il comprendrait que l'action laisse parfois quelques marques, même si celles-ci n'avaient pas vraiment été acquises au combat.

La jeune femme laissa glisser ses mains jusque sur les reins de son bel apollon avant d'en insinuer une sous l'élastique de son boxer pour caresser sa fesse gauche. Puis elle releva la tête vers lui en souriant d'un air espiègle pour se hisser à son oreille et en mordiller légèrement le lobe avant de souffler :

_ Je suis toute à toi.

Et c'était vrai, dans bien des sens d'ailleurs... Bien vite, elle retrouva le chemin si savoureux de ses lèvres pour venir jouer avec sa langue alors que ses mains étaient occupées à le libérer de son dernier rempart de sous-vêtements en prenant gare à ne pas blesser d'une pression sa partie sensible. Elle l'effleura délibérément du bout des doigts tout de même, pour juger du désir qu'il avait pour elle et fut très satisfaite de la conclusion qu'elle put en tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Lun 5 Juil - 19:20

On ne savait pas vraiment combien de temps ce petit jeu allait durer, ce petit jeu de séduction. A vrai dire, ils y jouaient tous les deux, essayant de pousser l'autre à être fou de désir, mais ne l'étaient-ils pas vraiment ? Oh si, ils étaient déjà dans des états assez extrêmes. De toute manière, pour maintenant, si quelqu'un pénétrait dans les vestiaires, nul doute qu'ils ne l'entendraient même pas. Ils avaient l'air d'être dans leur monde en quelque sorte, un monde de félicité tout simplement. De plus, on était bien trop occupé à goûter ce nouveau fruit défendu qu'il était difficile désormais de pouvoir s'en échapper n'est-ce pas ?

Ils se faisaient plaisir mutuellement dirons nous, pas qu'ils appréhendaient la suite, en tout cas cela n'avait pas l'air, mais ils souhaitaient prendre leur temps, se découvrir en quelque sorte, connaître chaque recoin de l'autre, on frissonnait à chaque caresse, mais tout ceci n'était pas dû au froid, pas vraiment en tout cas. Comme si en fin de compte, sa main, enfin sa peau contre la sienne avait quelque chose d'électrisant. On sentait des frissons partout, et en même temps, il avait chaud, il était bouillant de désir. Un désir si brûlant qu'on fut soulagé quand elle fit disparaitre d'une main experte le boxer qu'il portait encore. Il était un homme dans toute sa splendeur en tout cas, et nul doute qu'au vu de ce qu'elle fit par la suite, cela ne fit qu'exacerber les sensations déjà présentes. Il grogna légèrement quand elle lui mordilla le lobe de l'oreille. Le baiser se fit plus ardent, plus langoureux, comme si on en avait assez de jouer en fin de compte.

Peut-être que c'était le cas. En tout cas reprenant son souffle, la respiration haletante, il la fixa dans les yeux, histoire d'être sur de ce qu'elle voulait et si c'était vraiment ce qu'elle voulait en fin de compte. Dès qu'il eut la confirmation visuel, une de ses mains se dirigea vers le dernier rempart qu'elle portait, avant de le faire descendre pour qu'elle l'envoie valser n'importe ou, sauf ici. De toute façon plus besoin de mots désormais n'est-ce pas ? Tout se passait, se transmettait par les sensations, par le corps tout simplement, les mots viendraient par la suite. De toute façon aucun des deux n'étaient vraiment doués avec les mots donc, laissons parler ce qu'ils connaissent le mieux. Il la souleva doucement, pour qu'elle passe ses jambes autour de sa taille, sans pour autant s'unir à elle de suite, juste attendre le moment, faire monter en quelque sorte la pression.

De toute façon, il n'était pas homme à vouloir y aller comme un brutal, pas dans ce genre de situation au contraire. Il était plus à vouloir que tous les deux partagent quelque chose de fort, des sensations enivrantes, des sensations communes et que tous les deux y prennent plaisir. Prenant appui sur son regard, lentement, il entra en elle, doucement, ne forçant pas, commençant lentement cette union des deux corps. Il se pencha d'ailleurs légèrement vers elle, l'embrassant avec tendresse, la fièvre, la chaleur, la passion arriverait bien assez vite durant ce moment, laissons un peu de place à la douceur.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Lun 5 Juil - 20:44

Lorsque les yeux de Richard rencontrèrent les siens, Clare adoucit son regard et ce fut le signal. Le Major la souleva pour l'asseoir souplement sur son corps au niveau de sa taille et la jeune femme noua ses bras autour de son cou pour se cramponner un minimum. Elle souriait.
L'asiatique se demandait aussi depuis combien de temps son partenaire avait envie d'elle. Est-ce que cela c'était réveillé tout à coup comme ce qui lui semblait ou est-ce qu'il avait bien caché son jeu jusqu'à maintenant ? Peut-être qu'il aurait encore continué à le faire si le petit incident de l'horaire des vestiaires ne les avait pas mis en présence l'un de l'autre si légèrement vêtus. La seule erreur du Major Grant, ce militaire parfait, les avait finalement servis.

Ses joues se tintèrent encore un peu de rose lorsqu'elle sentit la virilité de Richard la pénétrer. Il y allait doucement. C'était très élégant de sa part. Clare crispa ses doigts heureusement pourvus d'ongles coupés très courts dans la chair de son partenaire au niveau de l'épaule droite. Là, il se mit à l'embrasser avec une tendresse complètement inédite qui procura à son coeur autant de plaisir que la fougue à son corps. Elle resserra son étreinte autour de son cou pour se presser contre lui tout en lui rendant ses baisers empreints de douceur. D'une main assurée, elle donna une caresse à sa joue.

Elle aurait préféré que leur première fois ensemble ait lieu dans un lit mais toutes occasions étaient bonnes à prendre vu comme le monsieur était difficile à faire céder. Elle était tout de même heureuse parce qu'elle savait qu'à présent, il ne pourrait plus ignorer qu'il y avait bien quelque chose entre eux.
S'ils décidaient de poursuivre leur relation - ce que Clare espérait de tout son coeur - elle savait que tôt ou tard elle devrait prendre une décision importante. Mais pour le moment, ils en étaient à s'apprivoiser mutuellement et cela se passait plutôt bien.

Quand Richard en vint à donner des coups de reins plus hardis, le Sergent plaqua une main sur sa propre bouche parce qu'elle craignait de laisser échapper quelques gémissements sur une fréquence un peu trop élevée, comme c'était son genre. Pas besoin de rameuter des spectateurs, n'est-ce pas ? Il n'empêche que si quelqu'un était entré dans les vestiaires à ce moment-là, il était presque totalement impossible qu'il ne se doute pas de ce qui était en train de se passer à quelques mètres de la porte.

La jeune femme se pencha sur son partenaire pour laisser traîner ses lèvres et sa langue dans son cou où l'eau ruisselait encore un peu. Et en parlant d'eau, il fallait prendre garde à ne pas appuyer par inadvertance sur bouton logé dans le mur qui mettrait la douche en marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mar 6 Juil - 6:06

On n'avait plus vraiment la notion du temps désormais, simplement de l'instant présent. A vrai dire, on était plus dans un autre monde qu'autre chose. On avait laissé exploser le barrage. Enfin disons surtout qu'il y avait eu trop de pression dessus et qu'à un moment, toute personne, même comme Richard, avait des limites qui finissaient par être dépassées dirons nous. Et là, à la suite de tout ce qui s'était déjà passé entre eux, ce fut la goutte d'eau. Et maintenant ? Est-ce qu'on regrettait ce qui se passait actuellement ? On dirait bien que non. A vrai dire, c'était tout le contraire. Il se laissa aller à ce océan de plaisir, se délectant de cette union, ne faisant qu'un avec elle, ou tout du moins essayant de ne faire qu'un. On se collait contre elle, la pression montait petit à petit. Par moment, on accélérait les mouvements avant de ralentir, reprenant un rythme plus doux, comme si on souhaitait faire durer le moment, ne pas se laisser aller trop vite à un trop plein d'émotions.

Mais c'était tellement passionné dirons nous, qu'on ne savait plus vraiment ou donner de la tête, et sans vraiment le faire exprès, on actionna la douche. Bientôt, l'eau commença à couler sur eux, les aspergeant d'eau, rendant tout cela encore plus sensuel à vrai dire. Les mouvements se faisaient en osmose, chacun bougeant en même temps que l'autre, chacun poussant cette union jusqu'au point ou elle serait parfaite. Il maintenait cette pression, en la tenant au niveau des cuisses, serrant légèrement, posant par la suite ses mains sur ses fesses pour venir plus profondément en elle.

On se laissait guider tout simplement. Par quoi ? L'instinct ? L'envie ? Le désir ? La passion ? Les sentiments ? Peut-être finalement un peu de tout dirons nous, de toute façon, ce n'était pas comme si on arrivait encore à penser actuellement. D'autant plus qu'en sentant ses lèvres sur lui, cela l'excitait d'avantage, poussant finalement à accélérer les mouvements. Pas qu'il était brutal, non loin de là, mais à rendre cela plus passionné. Il vint l'embrasser sur la nuque, sur l'épaule, se serrant contre elle, comme s'il n'y avait qu'un seul corps. L'une de ses mains naviguant à nouveau sur ce corps, le caressant, prodiguant une autre sorte de plaisir ou ajoutant à celui déjà existant.

Non, on n'était plus du tout rationnel, tout était perdu, on se perdait actuellement dans cet enchevêtrement purement physique de deux corps. Et encore heureux que personne ne se trouvait dans les parages. En tout cas, ils étaient partis pour un bon moment, l'un comme l'autre, apparemment, ayant cette envie depuis un certain temps. Les douches allaient en garder un sacré souvenir.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mar 6 Juil - 17:37

Clare se souvenait encore très bien de la première fois qu'elle avait vu le Major Grant. C'était le jour de son arrivée sur la base. Elle marchait tranquillement dans les couloirs du SG-C en s'appliquant à ne pas avoir l'air perdue dans le méandre de galeries - ce qui était pourtant le cas - lorsqu'elle avait finalement débarquée dans la salle de repos. Il était là, debout devant la machine à café et tempestait contre elle parce qu'apparemment il était imbuvable. La jeune femme s'était immédiatement figée et l'avait observée longuement sans pouvoir détacher ses yeux. Elle qui n'avait jamais cru au coup de foudre avait pourtant senti son coeur battre la chamade. Elle l'avait regardé jusqu'à ce qu'il tourne la tête vers elle et, honteuse, elle avait repris sa marche.

Elle se souvenait également très bien du jour où on l'avait affiliée à SG-2. Au départ, elle était membre d'une autre équipe SG mais, une place s'étant libérée, elle avait propulsé dans celle de Richard. Quand elle avait appris qu'elle serait sous les ordres du Major Grant, son petit coeur avait de nouveau battu fort. Le Major Grant ? Ce beau ténébreux de la salle de repos ? Lui-même. C'était la première fois que Clare se montrait aussi docile. Un parfait soldat. Richard savait-il que cela n'avait pas toujours été ainsi et qu'il était le seul à avoir réussi à se faire respecter en tant que chef ? Par un fait miraculeux, il se trouvait qu'ils étaient toujours la même longueur d'ondes et qu'elle n'avait donc jamais eu à contester l'une de ses décisions.

Mais ce ne sont pas les similitudes entre deux êtres qui les feront tomber amoureux. Les similitudes ne sont rien et elles peuvent au contraire causer des mésententes.
Clare n'avait même pas essayé de resister. Elle se connaissait assez bien pour savoir qu'elle ne s'amourachait pas inutilement. Elle n'avait plus l'âge de confondre Amour et affection. Dès qu'elle avait posé les yeux sur Richard, une petite voix avait comme chanté à son oreille : "si ce n'est pas lui, ce ne sera personne d'autre." Et pour être honnête, elle était partie défaitiste en se disant que cette histoire était peine perdue. Mais doucement, ils avaient commencé à se cotoyer en dehors du travail et des perspectives s'étaient ouvertes dans l'esprit de la jeune femme. Même si la poursuite d'une relation entre eux devrait demander quelques sacrifices... Tout serait affaire de priorité.

Au moment où elle achevait cette réflexion, on actionna par inadvertance le bouton de la douche et l'eau se mit à dégringoler sur eux. Surprise, Clare échappa un petit cri et enlaça un peu plus le cou de Richard. L'eau était encore chaude car c'était la cabine qu'elle avait occupée il y a quelques minutes à peine au retour de mission. Comme s'ils avaient besoin de chaleur avec toute celle qu'ils dégageaient déjà en se livrant à ce petit exercice physique.

Clare recevait avec un bonheur incommensurable les baisers de son partenaire dans le cou. C'était sans conteste l'endroit où elle préférait être embrassée par son excitation grimpait alors en flèche. Quand elle sentit les mains magiques de Richard glisser de ses cuisses jusque sur ses fesses, sa respiration s'accélera sans qu'elle put la contrôler. Les assauts masculins se firent plus profondément en elle, en arrachant quelques gémissements et encouragements à mi-voix qui ne purent être retenus. Les jambes croisées sur les fesses de son homme, elle l'aidait dans son va-et-viens incessant.
Ils ne pouvaient ignorer la chimie qu'il y avait entre eux et qui se manfestait même à des moments comme celui-là, alors que c'était pourtant si personnel... Elle n'avait pas besoin de lui dire de faire plus ceci ou plus cela, il devançait ses envies avec une exactitude impressionnante.

Lorsque Clare pencha la tête en arrière, l'eau s'immisca entre leurs deux corps, ruisselant sur sa poitrine gonflée d'orgueil. Elle se blottit bien vite contre Richard, ne souffrant pas pour le moment que quelque chose vienne se mettre entre leur union, pas même de l'eau.
Un coup de rein plus puissant que les autres lui arracha un petit cri de plaisir et pendant une seconde, sa conscience vasilla. Il faut dire aussi que le monsieur ne faisait pas dans la petite artillerie, pour faire une métaphore militaire. Clare devait se retenir à présent de crier à toute la base à quel point elle appréciait le traitement du Major Grant. Elle gémit plusieurs fois son prénom tout bas à son oreille. En dessous, les artificiers préparaient le grand final...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mer 7 Juil - 6:01

On savait qu'on ne tiendrait plus très longtemps. On avait beau avoir de l'endurance, dans ce genre de situations, il fallait surtout avoir un minimum de contrôle sur soi. Et peu à peu il le perdait ce contrôle, mais n'était-il pas déjà perdu de toute manière ? Dès les premiers instants ou ils s'étaient retrouvés là sous cette douche finalement ? Eh bien si. Et actuellement, il essayait de garder un minimum de contrôle. Le but était évident. Il n'était pas là pour se soulager et la considérer simplement comme une vulgaire issue de secours, de toute façon déjà ce n'était pas son genre, disons le de suite. Ensuite, il y avait déjà entre eux bien plus qu'une simple envie bestiale de s'accoupler sans penser aux conséquences.

Car des conséquences, il allait y en avoir, des bonnes comme des mauvaises, mais on ne savait pas vraiment lesquels. De toute façon est-ce qu'il y pensait en ce moment ? Pas du tout, bien au contraire. On était plus occupé à s'adonner à ce plaisir si bestial en fin de compte, bien que ce soit tellement plus. Et en plus elle ne l'aidait pas vraiment à garder le contrôle actuellement, surtout en murmurant son prénom. Elle lui faisait perdre la tête finalement, et d'observer son corps se mouvoir sur la même longueur d'onde que lui, n'aidait pas non plus à essayer de rester calme, car nul doute que cela lui faisait redoubler d'ardeurs. Il aimait faire plaisir aux femmes, il aimait que les autres soient heureux, même dans ce genre de situations. Pour cela qu'il était sous tension en quelque sorte. Il y en avait, et là, c'était surtout le fait de ne pas se lâcher complètement, de vouloir tout d'abord lui faire attendre l'extase comme on pourrait le dire, ou simplement qu'elle y prenne le plus de plaisir possible avant de finalement tout laisser tomber. En quelque sorte bien entendu.

Malgré tout, on sentait, on savait qu'il ne tarderait pas à ne plus pouvoir tenir. Il avait beau avoir sa volonté, des raisons de ne pas vouloir que tout aille trop vite, ce n'était pas pour autant que son corps accepterait cela. Enfin trop vite, malgré tout, ils allaient battre des records, enfin surtout au niveau de cette union. Il dut mettre une main contre le mur pour se retenir en quelque sorte, l'autre, renforçant sa prise sur l'une de ses cuisses, poussant d'avantage cette union. Oui, cette fois, disons qu'on était parti bien trop loin pour réussir à revenir en un seul morceau. De toute façon, il avait perdu tout sens de la réalité depuis bien longtemps. Tout ce qui comptait c'était ce corps contre le sien, collé au sien qu'il sentait à chaque mouvement, à chaque ondulation, ce corps se frottant contre le sien, sa peau s'électrisant à chaque contact. Mais même si cela avait l'air de quelque chose de bestial, de purement physique dirons nous, il y a toujours des moments ou cela ne se passe pas ainsi. Pour preuve, et pour clôturer dans une explosion de félicité, il l'embrassa, sur les lèvres bien sur, férocement, passionnément plutôt, approfondissant ce baiser, il ne fallait quand même pas qu'elle hurle en plein dans les vestiaires, bonjour si quelqu'un débarquait.

Il sentait qu'elle également arrivait au bord du précipice, encore quelques instants et tous les deux seraient plongés dans un monde dont on ne connaissait pas vraiment la finalité. Mais est-ce que franchement on s'en souciait à cet instant présent ? Elle était sienne, on avait repoussé cela au fond de son esprit, sous plusieurs couches de béton armé, mais finalement, l'armure avait craquée et maintenant, maintenant, tout explosait aux alentours. Et dire qu'on faisait cela dans les douches. On aurait pu trouver mieux quand même. Et en plus il n'avait même pas pensé à se protéger, comme quoi, elle le rendait vraiment dingue !

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mer 11 Aoû - 10:42

Au moment M, Richard s'empara des lèvres de Clare pour l'embrasser, étouffant ainsi le cri qu'elle aurait pu échapper par inadvertance. Ils avaient quand même du mal tous les deux à se concentrer sur ce baiser tellement le plaisir de ce grand final accaparait leurs sens. La jeune femme se cambra brusquement et fit glisser ses mains dans le dos du Major pour aller griffer légèrement sa peau au niveau des omoplates. Son corps vibrait en rythme alors que sa conscience vasillait. Cela dura de longues secondes et puis lentement, elle commença à redescendre du petit nuage sur lequel Richard l'avait emmenée, quelque part au niveau du septième ciel (d'après une croyance populaire). Pendant sa douce déchéance, elle donna de nouveaux baisers au militaire. Sur les lèvres, sur la mâchoire, dans le cou, sur les épaules... Elle picorait doucement sa peau tout en essayant de maîtriser les tremblements de son propre corps.
Les minutes aidant, la jeune femme sentit son rythme cardiaque décélérer pour revenir à une fréquence à peu près normale. Ses doigts fins caressaient la nuque du Major. Elle ne voulait pas le laisser, comme si elle avait peur qu'il disparaisse dans les airs sitôt après.

Au moment précis où l'eau de la douche cessa de couler, la porte des vestiaires grinça en s'ouvrant. Clare sursauta et se colla par réflexe à son partenaire avant de se figer complètement. Ils échangèrent un regard qui ne voulait dire qu'une chose : "on est mal !"
Les deux militaires attendirent en silence qu'il se passe quelque chose, n'osant pas bouger de peur de signaler leur présence. Soudain, une voix féminine s'exclama :

_ Ah bah mince ! Le planning a du changer. On va devoir revenir plus tard, Svet.

La SG-3 venait de rentrer de mission. Heureusement, Sarah-Jane avait vu le pantalon que Richard avait abandonné sur le sol des vestiaires et déduit que c'était le quart d'heure des hommes.

La porte grinça de nouveau pour signaler le départ du Lieutenant Gorkina et du Sergent-Chef Winchester, puis les lieux se retrouvèrent plonger dans le silence. Clare avait envie de rire mais se contenta d'afficher un air amusé. Elle porta une main sur la joue gauche de l'homme de ses rêves et tourna sa tête vers elle pour lui donner un petit baiser avant de murmurer :

_ C'était moins une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mer 11 Aoû - 11:56

Il ne tenait plus vraiment, à vrai dire, il était déjà parti dans un tout autre monde, et cela au moment même ou Clare fit de même. On ne se retint pas d'avantage alors que lui également partait dans un monde étrange, un monde qu'il n'avait pas l'habitude de côtoyer, vu que pour lui c'était plus souvent des morts et autre chose qu'il voyait plutôt que du plaisir et ce sentiment d'extase. La respiration haletante, on resta dans la même position, reprenant doucement son souffle. Cela avait été on ne peut plus passionné, peut-être un peu brusques, sans qu'on s'en aperçoive à vrai dire, et cela n'aurait jamais dû se passer comme cela, mais parfois la passion et le désir était bien plus fort que tout le reste.

On restait collé contre elle, savourant les baisers qu'elle était entrain de lui donner, ses muscles se faisant moins raides, il reprenait doucement contenance et conscience de la réalité alors qu'il plongeait la tête dans son cou, laissant trainer ses lèvres à cet endroit. Il n'avait en tout cas pas vraiment l'air de partir sur le moment. A croire que tout cela, chacun avait l'air de l'attendre on dirait.

Mais la réalité revint bien vite alors que l'eau cessait de couler et que la porte des vestiaires s'ouvrit. On se raidit, s'ils étaient découvert ainsi, ils étaient vraiment mal mais ils eurent de la chance pour l'occasion, d'autant plus que Clare venait de nouveau de se coller contre lui, pas vraiment une bonne idée si on les découvrait.

Enfin il fut de nouveau attentif en direction de Clare quand la porte se referma, sans personne à l'intérieur des vestiaires et qu'elle l'embrassa. Pour le coup, il se disait d'un côté que tout ceci n'aurait jamais dû arriver, il était après tout son supérieur hiérarchique, et de telles relations ne pouvaient pas vraiment avoir lieu, et d'un autre, peut-être son coeur, lui disait tout le contraire, que cela devait se passer et si cela n'avait pas été ici, cela aurait été ailleurs.


"On n'aurait vraiment pas dû."

Et se sentant obligé d'expliquer d'avantage pour qu'il n'y ait pas de malentendu.

"Pas ici, ce n'était pas vraiment comme cela que j'imaginais les choses."

Sous une douche dans les vestiaires de la base. En tout cas, elle le rendait dingue, cela était un fait avéré certain. Il se pencha légèrement avant de l'embrasser tendrement, signe que finalement ce n'était pas seulement une partie de jambes en l'air, ou un coup comme cela. De toute façon il ne s'était toujours pas décollé d'elle.

"Tu es une vraie tigresse."

En sentant désormais les traces de griffures sur lui, sur le coup, bien trop occupé, on n'y avait pas fait attention tiens !

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Fang Yin

¤| Sergent - US Army - SG-2

¤| Sergent - US Army - SG-2
avatar

Messages : 474
Activité : 17188
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 30
Localisation : SG-C

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Mer 11 Aoû - 20:27

"On n'aurait vraiment pas dû," souffla Richard, comme à regret.

Heeiiin ?! Clare-l'impulsive retint le réflexe de lui balancer une gifle. Ah non... Il n'allait quand même pas lui faire le coup de l'erreur qu'il fallait passer sous silence et vite oublier. Heureusement, le Major explicita sa pensée :

"Pas ici, ce n'était pas vraiment comme cela que j'imaginais les choses."

Le coeur de la jeune femme bondit dans sa poitrine et elle ne put retenir un franc sourire et cette phrase dite avec amusement :

_ Je suis ravie de savoir que tu te les étais déjà imaginées.

Elle retint tout de même une coquetterie du genre : "J'espère avoir été à la hauteur de tes attentes", parce qu'elle n'était pas femme à douter d'elle même. Pas dans ces compétences-là en tous cas.
Le militaire se pencha pour embrasser ses lèvres avec beaucoup de tendresse. Clare était au comble du bonheur. Richard était vraiment parfait pour elle. Un homme viril sur le terrain (et au lit - enfin dans la douche pour le cas présent) mais capable de douceur lorsque l'occasion s'y prêtait. Ils feraient vraiment un couple de choc tous les deux...

Satanée armée ! Ce que c'était stupide d'interdire les relations amoureuses entre ses membres. Qu'est-ce que ça allait changer au fond ? L'asiatique continuerait à exécuter les ordres de son chef d'équipe, mettant sa propre vie en danger pour le sauver. Ca, ça n'avait pas changé, même si elle se faisait engueulée à chaque fois. Et du coté de Richard ? Il était probable qu'il continue à l'envoyer dans les rangs ennemis avec le reste de l'équipe. Car même s'il l'avait vu dans son plus simple appareil, d'apparence innoffensive, il ne pouvait pas oublier que sous ses allures de mannequin se cachaient une redoutable combattante. Dès lors, puisque rien ne changerait, pourquoi ne pourraient-ils pas sortir ensemble ? Satanée armée !

"Tu es une vraie tigresse."

Clare étouffa un petit rire et caressa lentement les griffures qu'elle avait infligé à son partenaire.

_ Désolée. C'est mon coté chiniois.

Le tigre, la Chine... Je vous fais un dessin ?

_ Je ne le ferais plus, fit-elle mine de promettre en lui lançant un clin d'oeil.

Elle n'était sûre que cela constitue une incitation à renouveler l'expérience. C'était néanmoins ce qu'elle avait voulu laisser entendre. Enfin, dans un autre lieu si possible.

Alors qu'elle revoyait quelques plans de la scène dans sa tête, Clare fut en proie à un doute. Où en était-elle dans son cycle ? Est-ce qu'il y avait un "risque", puisqu'ils ne s'étaient pas protégés ? Elle avait beau essayer de se concentrer, elle ne parvenait pas à se souvenir. Bon, il faudrait qu'elle voit cela plus tard. Elle le nota dans un coin de sa tête.
Pour l'instant, il ne fallait peut-être pas forcer leur chance en restant ici, dans cette position plus que compromettante. C'était facile à dire mais aucun des deux n'avaient l'air vraiment pressé de partir. Ils avaient fini leur journée et étaient donc libres de quitter la base.

_ Est-ce que tu veux... passer boire un verre à la maison ? demanda Clare, une pointe de timidité dans la voix.

Elle craignait qu'il lui dise non mais elle s'en serait voulu de ne pas la proposer. Et puis, elle ne pouvait le laisser partir comme ça, sans qu'ils parlent de ce qui venait de se passer. Sinon, bonjour l'ambiance au boulot demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
avatar

Messages : 7183
Activité : 407245
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 32
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   Ven 13 Aoû - 9:15

Drôle, c'était vachement drôle. Oui bon d'un côté, ça l'était quand même, étant donné le lieu ou ils se trouvaient et l'état dans lequel ils se trouvaient. Enfin toujours est-il en tout cas qu'on n'allait pas rester des heures et des heures ainsi. Pas que cela soit inconfortable, mais ils avaient eu de la chance la première fois, pas sur que cela vienne une deuxième fois de toute manière. Il secoua légèrement de la tête, elle avait l'air plus taquine désormais, un côté qu'il ne connaissait pas vraiment.

Mais bon en même temps, il l'avait surtout connue au travers des actions menées dans l'équipe, en tant que soldat, que l'on respectait, donc forcément le côté vie privée ce n'était pas encore tout à fait cela. Et maintenant ? Maintenant, on se demandait bien ce qu'on allait faire. Certes, on ne pouvait pas vraiment crier cela sur les toits, surtout que rien n'était encore fait, que rien n'était encore tout à fait au point dirons nous. Mais est-ce qu'il allait la virer de l'équipe pour autant ? Non, car de toute manière elle était un élément essentiel à son équipe, et même si on ne faisait pas de favoritisme, on savait reconnaître la valeur de quelqu'un sur le champ de bataille. Alors on resterait sur le même statut.


"J'ai du mal à te croire que tu ne le feras plus."

Est-ce que c'était un signe comme quoi finalement lui aussi ne voyait pas cela comme l'unique fois entre eux ? Bien sur, sinon, il n'aurait déjà pas donné suite à la conversation ou même dès qu'ils avaient fini ce petit échange pour le moins passionné en tout cas. On ne s'était d'ailleurs même pas posé la question de s'être protégé ou non, elle lui avait fait totalement perdre la tête, c'était un fait. Il faut dire en même temps, qui ne l'aurait pas été hum ?

"Je crois qu'il faut en effet qu'on parle."

Pas que c'était grave tout cela, mais disons qu'il fallait quand même mettre les choses au clair non ? Il fallait que tout soit clair, bien enfin toujours est-il que pour le moment, il se détacha lentement d'elle, l'embrassant au passage sur le front. Bon, il serait temps de sortir de cette douche non ? Il fallait aussi savoir comment on allait faire. Passant une tête devant le rideau, observant les alentours, il remarqua qu'il n'y avait personne.

"La voie est libre."

Avant de lui tendre la main pour sortir de là, après tout, fallait pas glisser maintenant.

_________________

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Outch c'est chaud tout ça ! [ Clare ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vin chaud de Noël
» Moi, tout nouveau tout chaud...
» Un pastel tout chaud
» Du vrai jap tout chaud, pur saké!
» Un homme tout nu !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG  :: La Porte des Rêves | RPG SG1 :: Le Stargate Command :: Salles des Unitées SG :: Salle de Sport-
Sauter vers: