Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le petit dernier [Ouvert]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tipperary O'Hara
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
avatar

Messages : 743
Activité : 17290
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Le petit dernier [Ouvert]   Jeu 29 Oct - 0:20

C'était au retour de deux semaines d'entraînement intensif au MOUT (Military Operations on Urban Training) qu'il avait appris sa mutation au sein d'un programme secret du DoD. Son commandant d'unité l'avait convoqué pour lui faire part de sa nouvelle affectation. Alors qu'il n'avait rien demandé à personne, il apprenait comme ça, au retour d'une manip qu'il était muté dans l'Air Force. C'était à ne plus rien y comprendre. Lui qui se sentait enfin chez lui dans son unité, voilà qu'il devait en partir. Mais après une longue conversation entre un Officier de l'USAF chargé du Programme Porte des Etoiles il finit par accepter, conscient de s'engager dans quelque chose de différent, bien que le Major ne lui ait rien dévoilé à propos des extraterrestres. Il lui a juste indiqué le terme "avant-poste" et une "coopération internationale".

Il était en fait loin du compte. Et lorsqu'il débarqua à Cheyenne Mountain, perdu au milieu d'un groupe de militaires et de scientifiques qui devaient également se rendre sur Atlantis, il se demanda vraiment ou est ce qu'il était tombé. Et qu'est ce que c'était que cette connerie d'avant poste. O'Hara finit par arriver dans la salle d'embarquement du SG-C et ce fut sa première fois face à la porte des Etoiles, qui était déjà activée. La première chose qui lui sortit de la bouche fut une bordée de jurons bien aligné, ce qui sembla faire rire un nabot en blouse blanche qui en profita aussitôt pour lui étaler sa science et l'assomer à coups de mots scientifiques incompréhensibles.

Ce qui est certain, c'est que le comité d'accueil allait recevoir de ses nouvelles. Incrédule, Tipperary suivait la masse comme un mouton, se contentant de porter son barda et d'écouter le scientifique qui parlait maintenant d'Anciens et de Wraiths, qui, si le sous-officier avait bien compris, étaient en fait des extra-terrestres. On nageait en pleine science fiction là ! C'était certain, il allait se réveiller d'ici peu. Arrivé à son tour au niveau de la porte, il passa quelques secondes à jouer avec la surface liquide, avant de se retrouver poussé ou happé.

L'ancien Delta arriva de l'autre côté complètement gelé, et l'estomac retourné comme après une approche tactique en Hercules ....


"Nom de Dieu de bordel de merde ... ! Qu'est ce que c'est que ce merdier ?!"avait-il lancé tout haut. Peut-être aurait-il du fermer sa gueule encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

avatar

Messages : 175
Activité : 16905
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 32
Localisation : Hm... ici.

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Jeu 29 Oct - 1:32

La jelly et le flanc, tels étaient les deux pêchers mignons de Naomah depuis qu'elle était arrivée sur Atlantis. Et forcément, comme elle avait bien trop la bougeotte pour manger tranquillement assise sur une chaise (d'ailleurs, qui avait décrété qu'on mangeait mieux assis? Surement pas elle), elle embarquait ses petits pots un peu partout avec elle, et c'était tout naturellement qu'il était arrivé quelques accidents. Un technicien responsable des communications avait reçu un truc gélatineux et sucré sur la tête sans jamais savoir d'où ça pouvait venir, et une expérience avait capotée de façon assez incontrôlée et inexplicable. Apparemment, sans qu'on s'explique le phénomène, un échantillon de nanites avait tout à coup commencé à se reproduire, entrainant la mise en quarantaine, par sécurité, du laboratoire en question. Les scientifiques en étaient encore à se féliciter de les avoir conçu pour agir uniquement sur les plantes, sinon les conséquences auraient pu être bien plus graves. Quant à Naomah, elle était juste contente que personne n'ait fait le lien entre ce petit incident et son envie soudaine de faire gouter du flanc à ces étranges petites bestioles microscopiques.
Après ça, elle s'était tenue à carreau pendant au moins une journée, juste au cas où. Enfin, autant que possible. Elle avait quand même volé deux trois bricoles, toujours chez les scientifiques, et avait fini par se faire virer à coup de pied au cul du secteur.
Pour sa part, elle ne comprenait toujours pas ce qu'on lui reprochait. Il fallait dire que la notion de propriété n'était pas très développée de là où elle venait.
il y avait beaucoup de choses qu'il lui restait à apprendre. Déjà, elle avait compris qu'on ne se montrait jamais sans ses vêtements aux gens, qu'on faisait pipi dans des trous spéciaux qui se trouvaient eux-mêmes dans des salles spéciales et tous les jours à la même heure, le ciel devenait noir, ce que tout le monde considérait comme parfaitement normal.
Soit! S'était-elle dit. Si ça leur faisait plaisir, elle pouvait bien s'en accommoder, mais elle se demandait quel genre de dieux ils avaient dans le coin pour faire des lois aussi étranges.
Ce qui ne l'avait pas empêcher de piquer tous les rouleaux de PQ pour en parsemer le sol de sa chambre. Il fallait croire que sa forêt natale lui manquait plus que prévu, parce qu'elle avait essayé d'en reconstituer le sol pour s'en faire un nid douillet. Allez savoir pourquoi, ça n'avait pas vraiment plu! Apparemment, pour les terriens, ce papier était sacré, ou quelque chose dans le genre. M'enfin. Pour la peine, on l'avait consigné dans sa chambre pendant toute une journée, et depuis qu'on l'avait relâché, elle avait passé son temps à fureter, telle une ombre à peine visible, dans les couloirs de la cité. Et comme elle ne s'était toujours pas faite à l'obscurité totale de la nuit, elle n'avait pas dormis et se trouvait dans un état étrange, entre l'apathie et l'hyperactivité. En fait, elle ne trouvait sa place nulle part, et ça commençait sérieusement à l'épuiser.
En apprenant que la porte des étoiles allaient être activée (tout le monde ne parlait que de ça depuis la veille au soir), c'est tout naturellement qu'elle se précipita dans la salle d'embarquement pour être témoin du spectacle. Elle était loin de s'attendre à un tel débarquement, et, un instant, elle se demanda même si c'était normale. Un peu effrayée, elle regarda vers le commandement et repéra Weir qui supervisait le tout d'un air paisible. Rassurée sur ce point, la jeune fille se permit d'être un peu curieuse. Après tout, si elle ne faisait que regarder, on ne pourrait rien lui reprocher, et toutes ces personnes apportaient bien trop de paquets pour qu'elle puisse résister bien longtemps à l'envie de savoir ce qu'ils contenaient.
N'ayant de toute façon pas pour habitude d'ignorer ses impulsions, Noa se glissa entre les gros tas de matériel enrubannés dans du film plastique. Un peu déçue de ne pas reconnaitre de flanc ou de jelly dans tout ça, son attention revint sur la porte des étoiles et la flaque de lumière qu'elle générait. Fascinée, elle s'en approcha, à l'abri des regards grâces aux paquets, et se trouvait donc non loin du Tiperraty quand ce dernier mis le pied sur la sol d'Atlantis pour la première fois et prononça son premier juron en sol extraterrestre.
Sans se poser de question, Naomah allongea le bras et lui ficha une bonne claque derrière la tête.

Dans son peuple, dès qu'une personne osait blasphémer, il fallait se dépêcher de le punir avant que le Dieu s'en charge lui-même. En général, un bon coup sur la tête faisait l'affaire.

tout naturellement.


"- Et inutile de dire merci, tu me le revaudras."

(aouch, c'est long XD Bon bah, j'avais besoin de caler mon perso, c'est tombé sur toi huhu)


Dernière édition par Naomah le Ven 30 Oct - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipperary O'Hara
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
avatar

Messages : 743
Activité : 17290
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Ven 30 Oct - 13:09

A peine remis de ses émotions causées par le voyage vers Atlantis, à peine avait-il posé les pieds sur ce monde extraterrestre que O'Hara venait de se prendre une claque derrière la tête. Pas une petite, hein ! Une bonne et franche claque, celle qui vous laisse la marque des doigts sur la peau. Du genre de celles que mettent les parents à leurs marmots pour les remettre sur le droit chemin. Indigné, surpris, Tipperary laissa filer un "Ouch !"discret tout en posant instinctivement son barda et se retournant, prêt à faire face à l'ennemi.

Enfin .. en guise d'ennemi, l'ancien Ranger s'attendait à quelque chose de différent, tout de même. Au lieu de ça, une gamine lui faisait la morale. Autant dire qu'il l'avait mauvaise. Mais il ne pouvait décemment pas lui rendre sa claque devant tout le monde, et encore moins aller au trou alors que ça ne faisait même pas cinq minutes qu'il était arrivé. Mais plus il observait la jeune femme, toujours en silence, plus il remarqua quelque chose de spécial .. de bizarre mais qu'il ne saurait expliquer.


"J'aurais quand même préféré autre chose en guise de comité d'accueil .... Une vahinée, des colliers de fleur, quelque chose dans le genre .... Mais ne t'inquiètes pas, je te le revaudrai !"

Oooh oui, qu'il le lui revaudra ! O'Hara avait déjà ses petites idées de vengeance dans la tête. Autant dire que ça peut aller très loin toutes ces petites conneries ! Détournant son attention de Naomah, il cherchait désormais un responsable militaire, qui pourrait le mettre dans le droit chemin et à qui il pourrait rendre compte de son arrivée, bien qu'il devait probablement être attendu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

avatar

Messages : 175
Activité : 16905
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 32
Localisation : Hm... ici.

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Ven 30 Oct - 14:49

Instinctivement, Naomah se recula à la réaction du nouveau venu. Ce dernier n'avait pas l'air particulièrement reconnaissant. Peut-être que les claques derrière la tête étaient considérées comme un affront dans le coin? A l'avenir, elle devrait vraiment faire attention à ses réflexes.
Le temps qu'elle se pose cette question, elle était restée figée sur place, dans l'attente d'une réaction.
Citation :

Mais ne t'inquiètes pas, je te le revaudrai !
Autant dire qu'à ces quelques mots, elle retrouva son sourire et respira un bon coup. C'est qu'on pouvait mourir pour moins que ça, à ce qu'on disait! Il y en avait bien qui menaçait de lui couper la main pour avoir pris leur dessert. Dans ces conditions, tout pouvait arriver.

"- Naomah! Rend toi utile ou fiche la camp!" Beugla une voix de la passerelle.
Le temps de localiser la source de cette remarque déplaisante, et la miss lui lança un regard noir accompagné d'un signe de mains obscure. Toutefois, d'instinct, on pouvait se douter qu'il n'avait rien de sympathique, et disons que si elle avait connu la façon de faire terrienne, elle aurait surement tiré la langue.
Piquée, elle pinça les lèvres et gonfla les joues en une mimique typique de mécontentement Wama't tout en tournant le visage vers Tipperary. Ce dernier, dans son esprit, était devenu plus ou moins responsable de sa déconvenue.

"-ça va te couter cher." Lui assura-telle avant de se faufiler entre les paquets en quête de quelqu'un qu'elle aimait bien et qui ne manquerait pas de prendre le temps de lui dire quoi faire.

****************


Spoiler:
 

Et au gars de la passerelle de descendre dans l'arène et de beugler, mains sur les anches et l'air sur de sa personne:

"-Sergent-chef O'Hara! Au rapport!"

Pour sa part, il s'agissait du Capitaine Stevenson de l'armée de terre canadienne, récemment promu à ce poste après le succès de l'une de ses missions sur le terrain. Mais ça, on le saurait bien assez tôt.
D'un geste, il fit signe au gars avec la checklist de lui accorder son entière attention, pendant que des yeux il attendait une réaction des personnes présentes.
Autant dire qu'il attendait le petit nouveau de pied ferme, d'autant plus qu'il avait un grade à peine inférieur au sien, ce qui ne le mettait pas très à l'aise. Il aimait bine les différences bien tranchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipperary O'Hara
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
avatar

Messages : 743
Activité : 17290
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Ven 30 Oct - 22:50

O'Hara observa l'étrange jeune femme se faire réprimander, un petit rictus naissant au bord de ses lèvres. Ca c'était fait ! Toutefois, elle semblait avoir pris en grippe, ou du moins tenait pour responsable le Ranger. A peine arrivé que Tipperary s'attirait déjà des ennuis.... Sympa l'accueil. Cette sensation désagréable d'être tombé au mauvais endroit, au mauvais moment se confirma lorsque Naomah le menaça. Menaces que le militaire n'eut pas le temps de prendre au sérieux puisque rapidement interpellé par une voix au fort accent britannique .. ou plutôt canadien !

Mains sur les hanches, l'air hautain, ce qui semblait être un officier ressemblait surtout à un gros connard prétentieux. O'Hara ramassa son barda et se dirigea en toute hâte vers la passerelle ou se tenait l'officier. Posant son sac à terre, il se figea dans un salut on ne peut plus réglementaire.


"Sergeant First Class O'Hara au rapport, Monsieur. Voici mon ordre de mission."avait-il simplement dit en lui tendant une feuille qui notifiait son transfert vers Atlantis et sa nouvelle affectation. Attendant une réaction de son supérieur (il paraîtrait que les Canadiens sont légèrement lents) Tip' se remémora son arrivée, et même si souvent il n'aimait pas se fier aux premières apparences, il avait l'impression d'être tombé dans un traquenard, et s'attendait vraiment à autre chose. D'abord, il y eut cette jeune femme à l'air un peu (beaucoup ?) dérangé, et maintenant on faisait face à l'archétype de l'officier britannique de l'Ancien Régime, il ne lui manquait que le stick sous le bras, une moustache fine et un monocle....

A quoi devaient ressembler les directeurs de ce cirque ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

avatar

Messages : 175
Activité : 16905
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 32
Localisation : Hm... ici.

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Lun 2 Nov - 1:42

Le temps d'attraper la feuille et de la consulter, le chef d'équipe laissa Tip poireauter sans faire mine d'avoir pour projet d'y changer quoi que ce soit.
Une fois bien établi que c'était lui qui avait le pouvoir (du moins, dans son esprit) il lui fit signe que c'était bon et qu'il pouvait se "reposer".
"- Capitaine Stevenson, chef de l'équipe SGA3." C'était sobre, mais c'était loin d'être fini.
S'en suivit le grand show en lui-même à base de "Atlantis, c'est pire que le Farwest à l'époque des cow-boys" ou de "y a que les meilleurs qui survivent ici, vous avez intérêt à en être". Tout ça n'avait pas grand intérêt, et de toute façon, il n'avait rien à faire ici en réalité. Il était juste curieux et tenait à se présenter. Et à se faire mousser, à l'occasion, mais ça, c'était une autre histoire.

Après avoir laissé trainer son regard alentours, il inspira un bon coup et se fixa sur O'Hara, les sourcils haussés. Il savait que le moment était venu de lui faire un petit topo, de chercher à savoir qui était son nouveau subordonné, voir même de le guider jusqu'à ses quartiers avant de lui donner rendez-vous pour le premier brieffing, mais ça ne le bottait pas plus que ça.
Au lieu de ça, il se débina donc dans les règles de l'art:

"- Vous avez sans doute tout un tas de détails techniques à régler avant d'en arriver aux choses sérieuses. J'vous laisse entre de bonnes mains. Briefing dans une heure trente. Salle 2. Soyez pas en retard!"

Une petite tape sur l'épaule, et le monsieur se faisait la malle pour profiter d'une bonne partie de poker tout en ayant le sentiment du travail accomplit.

Pendant tout ce temps, Naomah avait fait semblant de s'occuper du déchargement. Mais ça ne devait pas faire long feu. Une fois avéré que le casse-pied était parti, elle repointa le bout de son nez. Elle se trainait un sac (seule chose qu'elle ai trouvé et qui soit transportable) surement piqué à un des nouveaux arrivés et l'abandonna non loin de Tip. Elle se redressa, contente d'avoir vaguement servie à quelque chose, et poursuivit dans cette lignée, magnanime.

"- Il n'y a pas de salle 2."


A peine avait-elle délivré cette information d'un ton sentencieux, qu'un individu faisait son apparition dans le champ de vision de Naomah. Par réflexe, elle fit un écart un peu brusque pour se reculer. Même s'il s'avéra rapidement que ce n'était rien, un éclair de sauvagerie avait eu le temps de s'installer dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Leynier

¤| Mathématicien - Atlantis



Messages : 27
Activité : 16538
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Lun 2 Nov - 2:17

Gabriel attendait dans la salle d'embarquement du SGC. A bien y réfléchir, il était au courant du programme Stargate depuis un peu plus de 3 ans, mais il n'avait jamais mis les pieds au SGC, il n'avait même jamais vu la Porte en vrai. Ce fut un peu un choc de voir le vortex s'ouvrir a quelques mètres de lui. Se dire que si il avait été happé dedans, il aurait été désintégré. Impressionnant, tout simplement. Le jeune homme n'avait pris avec lui qu'un seul gros sac de sport dans lequel il avait mit plus ou moins tout ce qu'il avait d'important a emmener sur Atlantis : quelques fringues, son ordinateur, des photos, quelques objets et souvenirs qu'il ne voulait pas laisser sur Terre, et finalement c'était presque tout. Encore une fois, il allait devoir porter un uniforme sur l'avant-poste, mais les protocoles étaient moins sévère qu'en Zone 51. Au moins il pouvait prendre quelques "largesses" sur son habillement.

Il se retrouva bientôt entouré d'une trentaine de personnes qui se rendaient également sur Atlantis, aussi bien du personnel militaire que civil. Son regard se porta sur quelques uns de ses "collègues" portant des blouses blanches. Avec leurs lunettes a double foyers c'était presque du domaine de la caricature. Un affront au bon goût. Lui aussi portait des lunettes, de soleil pour le coup. Oui, même a l'intérieur du SGC il portait des lunettes de soleil, ce qui lui valu quelques remarques désobligeantes dans les couloirs. Mais il n'était pas à ça près, il ne les quittait jamais de toute manière.
Une fois le petit élément de surprise et la Porte ouverte, le groupe commença a la traverser. Le new-yorkais passa parmi les premiers, sac sur l'épaule, hésitants quelques instants avant de franchir l'horizon des évènements. Le froid, le mal de ventre et la confusion furent ses premiers sentiments qui s'effacèrent après quelques instants.

Il ne sût soudain plus où donner de la tête ! Il avait déjà vu quelques vidéos de l'intérieur de la cité, mais c'était au-delà de tout ce qu'il avait pu imaginer. C'était bien plus grand et somptueux. Il fit quelques pas en avant et enleva les lunettes de soleil qu'il portait pour admirer au mieux ce qui s'offrait a lui. Ca changeait du SGC en tout cas, et puis ici ils étaient pas enterrés ! Il posa son sac (ou plutôt il le laissa tomber) et fit quelques pas supplémentaires, observant les grandes baies vitrées qui donnaient sur l'extérieur.


- Impressionnant !

Un des scientifiques du voyage vint l'aborder et lui déblatérer ses petites leçons qu'il avait lu dans les rapports en venant ici. Il n'avait pas besoin de ça, les rapports concernant Atlantis, il avait été parmi les premiers a les avoir en mains. Il l'envoyer donc balader pendant qu'il concentra de nouveau son attention a son sac afin d'aller vers l'officier en charge de lui attribuer un coin où poser son cul. Sac qui avait ainsi donc disparu. Intrigué, puis agacé, il parcouru l'assemblée des yeux pour y trouver son chapardeur. Voleur donc qui s'était matérialisé en un petit bout de femme. A la fois exaspéré mais un brin amusé de voir qu'il s'était fait piqué son sac par une mioche il s'approcha du groupe d'un air déterminé. Le sac avait été déposé aux pieds d'un militaire qui apparemment avait eu droit aux attentions de la jeune fille. Il ramassa son sac et observa attentivement la jeune femme.

- Rien d'autre à faire que de me tirer mes affaires ?

Un regard un peu plus attentif lui fit savoir qu'elle n'était manifestement pas une terrienne. L'habillement d'une part, l'attitude de l'autre. Personne de sain d'esprit n'aurait fait un bon d'un mètre en arrière en arborant un tel regard. Il ajouta d'un ton presque désobligeant :

- Une réfugiée hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

avatar

Messages : 175
Activité : 16905
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 32
Localisation : Hm... ici.

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Lun 2 Nov - 23:55

Le sac, il lui avait pris le sac. Quelque part, Naomah se sentit désemparée d'avoir perdu sa proie et esquissa même un geste pour la lui arracher des mains, qu'elle refreina difficilement et avec une grimace de dépit. Le sac était maintenant clairement la propriété de l'homme, elle ne devait plus y toucher. Comme un chaton ayant abandonné l'idée d'attraper cette foutue pelote de laine, elle s'arracha difficilement à sa contemplation quand l'homme formula une interrogation.
Alors, seulement, elle daigna lui accorder son attention. Les finesses de l'expression terrienne n'était pas encore sienne, aussi ne nota-t-elle pas l'aspect "désobligeant" de la question. En fait, elle ne nota pas grand chose, trop occupée à remarquer un détail étrange dans ce flux de population. Où étaient les enfants et les vieillards?
Par automatisme, elle formula une réponse:

"- Non."

Elle n'était pas sure que ce soit un mensonge, mais elle le disait avec aplomb, juste au cas où.
Quand elle ne comprenait pas une question, elle avait appris que c'était la meilleure réponse à donner.
Mais revenons-en à nos moutons: les vieux, on pouvait bien les abandonner dans un coin ou les laisser en pâture aux Wraiths. C'était dans l'ordre des choses. Des jeunes, par contre, ne disparaissaient pas comme ça.
Comme pour mieux exorciser le malaise croissant qu'elle ressentait, elle exprima le problème à voix haute:

"- Des comme vous, il y en a déjà plein. Pourquoi ils ont pas fait venir des enfants plutôt?"

A supposer qu'ils aient des stocks d'enfants sur leur planète d'origine. Ils avaient des stocks pour tout. En tout cas, pour la survie de la colonie, c'était un point qui faisait cruellement défaut à son sens. Elle aurait cru que ce serait évident... Après tout, chez elle, chaque fois qu'un nouveau nid était créé, on commençait par y placer un homme, une femme, et un bébé. De cette façon, seulement, la survie était assurée. Sauf s'ils avaient trouvé un autre moyen...
Perdue dans ses pensées, et se retrouvant, comme souvent, dans un cul-de-sac, Naomah finit par secouer la tête en espérant s'en sortir. Voila une semaine qu'elle était arrivée sur Atlantis, et elle avait l'impression de se noyer chaque jour un peu plus dans un océan d'incompréhension. C'était très effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipperary O'Hara
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
¤| Adjudant - Rangers - SGA-2
avatar

Messages : 743
Activité : 17290
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   Dim 22 Nov - 13:00

Le Capitaine qui s'occupa de l'accueil du sous-officier crut bon de payer sa guerre en prenant le nouvel arrivant d'un ton arrogant et hautain. L'archétype de l'officier péteux, qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter et qui généralement, étaient les premiers à tomber sur le terrain. O'Hara écouta donc tout ce qu'il avait à dire et se contenta de hocher la tête ou de répondre par un "Oui, Monsieur" ou "Non, Monsieur" en fonction de la question posé. Ainsi donc il avait rendez-vous en salle 2 ? Mais c'était quoi, ou surtout, c'était ou cette salle 2 ?

La fille bizarre qui l'avait abordé à son arrivé en lui mettant une claque se manifesta à nouveau, lui avouant qu'il n'y avait pas de salle 2. Mais bon, même s'il n'aurait pas trop de mal pour la croire -surtout lorsque l'on voyait la gueule du capitaine- on ne lui faisait pas tout à fait confiance non plus.


"Ah ouais ?! Merci du renseignement."

Rien de plus. On allait pas jouer dans le débordement d'effusions quand même. Tipperary irait tout de même vérifier et demander à d'autres personnes s'il n'existait vraiment pas de salle 2. Autant être tout à fait sûr. C'est à cet instant qu'arriva un autre nouveau. Un autre genre de petits péteux, mais cette fois ci qui faisait plus riche et plus arrogant. Tip' l'avait entrevu à la zone 51 et n'avait pas cherché plus loin avec lui.

O'Hara écouta donc dans le silence le plus complet la conversation qui se déroulait entre Naomah et le nouvel arrivant. Rien de bien passionnant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit dernier [Ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit dernier [Ouvert]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le petit dernier à Alex Clark
» Le petit dernier de chez HTC : Tattoo
» Mon petit dernier Ford 1927 Model T Police
» petit dernier au stylo bille noir
» mon petit dernier au stylo bille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG  :: Une Nouvelle Ere | RPG Atlantis :: La Cité d'Atlantis :: Salles de commandement :: Salle d'embarquement-
Sauter vers: