Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 8 Jan - 21:45

Aujourd'hui tout le SG-C était en effervescence, en effet, le fait que le Président des Etats-Unis vienne ici, devait y être pour quelque chose. Personne ne savait vraiment ce qu'il venait faire ici, après tout le Général O'Neill avait été conforté dans sa position de commandant de la base depuis déjà un an, alors pourquoi ce retour ? Bonne question, question qui devait certainement être sur toutes les lèvres désormais. Toujours est-il que la salle d'embarquement avait été décorée pour l'occasion, les banderoles avec les couleurs de l'Amérique, un pupitre en haut de la passerelle d'embarquement. Le drapeau américain qui se trouvait accroché au mur au fond de la salle d'embarquement. Rien n'avait été laissé au hasard en tout cas.

Désormais, il était temps pour chacun de venir se mettre dans les rangs, et notamment en uniforme pour les militaires, et costumes pour les civils. En effet, tout était huilé comme une bonne vieille montre, ainsi désormais, on voyait afflué les militaires de la base, discutant pour le moment entre eux, avant l'arrivée du Président. Celui-ci venait en effet d'arriver à la base américaine, escorté par les services secrets, autant dire, que personne ne l'approchait, même pas un militaire qui le voudrait. A moins de vouloir se prendre une balle. Mais avant de le voir arriver dans la salle d'embarquement, il passait d'abord voir Jack. En attendant, cela laissait du temps pour que tout le monde se mette en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter**

¤| Colonel - Air Force - SG-1

¤| Colonel - Air Force - SG-1


Messages : 216
Activité : 15578
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : En mission ou dans mon labo. Quelle question...

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 8 Jan - 22:59

    Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui réclamait un apparat d'exception de la part de tout le monde sur la base. Journée digne d'une inspection, les officiers se montraient intraitables sur la tenue de leurs subordonnés, alors que d'ordinaire ils auraient peut-être pu être un peu plus tolérants si la manière dont ils étaient habillés dépassait un peu les normes. Pensez-bien, ce n’est pas comme si on allait leur faire passer une inspection rigoureuse à chaque fois qu’ils revenaient de par la Porte, pas vrai ? Aujourd’hui, les boots avaient été cirées, les tenues règlementaires repassées et le moindre détail avait été passé en revue en prévision de ce grand évènement. Ce n’est pas tous les jours qu’on accueillait le Président des Etats-Unis, après tout.

    Vêtue de sa tenue de cérémonie la plus immaculée (composée d'une chemise bleu-ciel, d'une veste bleue marine aux épaulettes affublées de ses insignes de rang, d'une jupe assortie et de chaussures à talons qui changeaient définitivement de ses boots habituelles), le lieutenant-colonel Samantha Carter apparut finalement dans la salle d’embarquement, jetant un coup d’œil alentours pour faire le point sur la situation. Hormis le personnel nécessaire pour assurer la sécurité normale de la base, tous les militaires de repos avaient été sommés de se présenter dans cette pièce qui se montrait à la fois contigüe et très officielle pour l’évènement. D’un regard rapide, elle réalisa avec satisfaction que ceux qui le pouvaient à cette heure étaient déjà en place, et de son point de vue, elle était fière de voir que chacun avait pris la tâche très au sérieux et se présentait sous son plus beau jour. La majorité des simples militaires se tenaient déjà en rang, sous la fenêtre principale, face à la Porte. Au repos, attendant l’apparition du Chef des Armées. Quelques civils vivant sur la base se trouvaient également présents, et elle en salua quelques un qu’elle reconnaissait facilement. Elle, comme à son habitude, sa place se trouvait sur une courte ligne parallèle à la rampe d’accès, aux côtés d’autres officiers. Elle alla se tenir où elle le devait, à la fois détendue et un peu curieuse de savoir la raison exacte de cette cérémonie ; on leur avait seulement informé de l’évènement, sans préciser de raisons particulières. Seul le Général O’Neill semblait au courant des détails – normal, allez-vous dire- et était actuellement en conférence avec le Président. Mais ils n’allaient plus être bien long, maintenant, alors elle attendit et observa l’entrée d’autres arrivants, qu’elle salua très brièvement du regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Sam 9 Jan - 0:28

Le Président des Etats-Unis venaient sur la base. Est-ce que Sarah-Jane était impressionnée ? Pas vraiment. La jeune femme avait beau avoir obtenu sa carte verte et servir dans le corps des SEAL de l'US Navy, dans son coeur elle était encore néo-zélandaise.
S'il y avait bien une chose au monde qu'elle détestait porter, c'était bien sa tenue d'apparat militaire qui était hideuse comme tout ! Pourtant, en sortant de la douche ce matin-là, elle passa sans rechigner les collants couleur chair, la jupe bleu marine qui tombait sur ses genoux et la chemise brune à manches courtes, fermée de cinq boutons dorés et pourvue des décorations d'usage indiquant ses exploits et son grade. Elle chaussa ses petits pieds des talons noirs cirés la veille et s'escrima à faire tenir ses cheveux cuivrés dans chignon strict sur sa tête avant de la coiffer d'un calot assortie à la couleur de la jupe. Avant de sortir, elle contempla son reflet quelques secondes dans le miroir accroché au mur. Pfff... La tenue anti-sexy au possible. Elle fit quelques grimaces pour accentuer davantage l'horreur de la vision d'elle-même dans ce sac à patate avant de hausser les épaules et de sortir.

Dans le couloir, elle aperçut son amie le Lieutenant Gorkina. Trottinant pour arriver à sa hauteur, Jane s'exclama :

_ Salut Svetlana ! La vache, les russes ont un poil meilleur goût en matière d'uniforme. Un poil. J'ai hâte que toute cette parade soit terminée pour pouvoir remettre mon bon vieux treillis. Vraiment pas pratique cette tenue...

Elles échangèrent encore quelques mots et firent silence en arrivant dans la salle d'embarquement où se tiendrait les festivités. Un type à l'entrée leur indiqua la position de l'équipe SG-3 sur leur plan tout bien préparé et elles se dirigrent vers là où on leur indiqua de le faire. Le Capitaine Willsdorff était déjà là. En passant devant lui pour aller se mettre derrière, Jane lui adressa un large sourire plein de chaleur et lui fit un petit clin d'oeil complice, sachant très bien qu'il n'aimait pas trop trop ce genre de cérémonial. Quand elle fut en place dans son dos, elle mumura, amusée :

_ Très chouette la tenue, chef ! Et je vous interdis de faire un commentaire sur la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Gorkina

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3
avatar

Messages : 1313
Activité : 202321
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Au SGC ou en mission.

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Sam 9 Jan - 11:09

Une fois n'était pas coutume, Svetlana sortie son plus bel uniforme. Celui des cérémonies officielles, celui avec plein de couleurs vives et ses décorations. Elle mit celui qu'elle réservait pour les très grandes occasions, enfin l'officier supérieur russe présent sur la base en charge des relations entre les SGC et le haut commandement russe lui en avait fait la demande exprès. Bref, elle se plia aux ordres de son supérieur. Elle se prépara, mais ne semblait pas super excitée par la venue du président des USA. Pourquoi la forcée à assister à cette petite sauterie sans intérêt pour elle ? C'était vrai quoi ? Elle pourrait aller en salle d'entraînement pendant que les américains recevaient leur président. Sans plus de cérémonie, elle se rendit vers la salle d'embarquement et en chemin elle rencontra Jane. La jeune femme était toujours de bonne humeur, c'était à se demander si quelques choses pouvaient la rendre triste. Immédiatement, elle se mit à parler et aussitôt, sans s'en rendre compte, Svetlana se mit à sourire.

- Sarah-Jane Winchester: Salut Svetlana ! La vache, les russes ont un poil meilleur goût en matière d'uniforme. Un poil. J'ai hâte que toute cette parade soit terminée pour pouvoir remettre mon bon vieux treillis. Vraiment pas pratique cette tenue...

- Svetlana Gorkina: Effectivement, votre uniforme est assez moche. Je comprends mieux pourquoi vous avez préféré cette robe rose bonbon pour le repas de noël.

Les deux jeunes femmes continuèrent leur chemin ensemble en discutant un peu. En arrivant dans la salle, le silence se fit d'un coup. La russe fut quelque peu choquée par la décoration de la pièce. C'était vraiment à vomir de voir cette décoration pro américaine. A coire qu'il y avait que les soldats us qui faisait vivre cette base et qui partait en mission. Svetlana prit son air renfrogné et était prête à mordre à la moindre agression. Elle se plaça prêt du français maugréant quelques vagues mots de salutation. Vue son état d'esprit il ne fallait pas l'asticoter et si le président américain venait lui parler, il aurait des nouvelles du pays. Elle était véritablement outrée par le manque de considération que les américains avaient pour leurs collègues étrangers. Si elle avait eu le temps, elle serait bien retournée dans sa chambre pour y prendre un drapeau de la mère partie afin d'ajouter sa petite touche personnelle à la décoration de la pièce. Oh oui ! Elle était particulièrement remontée et véritablement prête à en découdre avec qui la chercherait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Willsdorff

¤| Capitaine - Commando Marine - SG-3

¤| Capitaine - Commando Marine - SG-3
avatar

Messages : 467
Activité : 16136
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Sam 9 Jan - 21:23

La visite du Président américain était dans toutes les conversations depuis une semaine au moins. Willsdorff avait été prévenu que SG3 devait se trouver dans les rangs, probablement du fait qu'il s'agissait de la seule unité à être commandée et à contenir des personnels de forces armées étrangères, comme le Lieutenant Gorkina ou lui-même. Winchester était d'ailleurs néo-zélandaise de naissance, également. Mais une certaine effervescence régnait à Cheyenne Mountain et toute la base s'affairait depuis le début de la semaine pour que cette visite soit réglée comme du papier à musique.

L'Officier Français, connaissant le professionnalisme de son équipe, leur avait juste dit de revêtir leur uniforme d'apparat. Il n'avait pas fait de revue ou autre, cela n'était absolument pas nécessaire. Lui avait sorti la tenue n°2, sabre y compris et s'était préparé tôt le matin, arrivant de ce fait un peu avant tout le monde dans la salle d'embarquement. La décoration n'était pas vraiment à son goût, et tout comme l'avait dit Gorkina, les cow-boys auraient pu avoir un minimum de considération envers les membres du personnel de Cheyenne Mountain qui ne venaient pas des Etats-Unis.

Enfin bref, les Américains et leur nombril, c'était toute une affaire. La salle se remplissait petit à petit, les militaires du rang étaient déjà dans le rang, et la plupart des officiers présents échangeaient des saluts ou autre. D'après les dires, le Président était déjà arrivé, et serait en pleine conférence avec le Général. C'est le moment que choisirent Winchester et Gorkina pour faire leur apparition. La néo-zélandaise fit une remarque sur l'uniforme de son chef, et c'est vrai que le sabre et les médailles rutilantes attiraient le coup d'oeil, et n'étaient pas courantes


"La robe vous va tout de même beaucoup mieux Winchester .... Quant à vous, Gorkina, je vous préférais largement en Mère Noel .."fit-il avec un petit sourire amusé. Sa volonté n'était pas de la provoquer, mais bien d'essayer de détendre l'atmosphère, vu l'air grognon qu'elle affichait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Dim 10 Jan - 1:37

Et oui, la décoration pouvait laisser à désirer, mais bon, c'était le président des Etats-Unis qu'on recevait, pas celui de la France ni même celui de la Russie. Si cela avait été le cas, dans ce cas, la décoration aurait été à l'avantage finalement du pays. Bref toujours est-il que désormais la salle d'embarquement était pleine de monde, et cela commençait sérieusement à discuter, voir à s'impatienter pour certains dirons nous. Enfin toujours est-il que cela fut mis de côté par l'entrée de Walter Harriman en uniforme bien entendu.

"Garde à vous !"

Bien sur, comme un seul homme tout le monde se mit au garde à vous, sauf bien entendu les civils, quoique finalement, on pouvait se demander s'ils n'avaient pas adopté une posture bien à eux. Enfin toujours est-il qu'après ces quelques mots, le Président des Etats-unis fit son entrée, suivi par son cortège habituel ainsi que par le Général O'Neill. Les deux s'avancèrent vers la passerelle avant d'y monter. Le Président prenant place derrière le pupitre, tandis que le Général restait à ses côtés. Bientôt le Président prit la parole.

"Repos. Mesdames et Messieurs, si je suis venu ici, après mon passage l'année dernière, c'est avant tout pour..."

Il n'eut pas vraiment le temps d'en dire d'avantage, en effet la Porte des Etoiles venait de s'activer, alors que l'on attendait visiblement personne à vrai dire. Toujours est-il que le Président fut rapidement évacué de la zone par les services secrets, tandis que le Général O'Neill rejoignait la salle de contrôle.

"Aucun code d'identification Mon Général !"

O'Neill ordonna la fermeture de l'iris, alors que le vortex se formait. Alors que l'on s'attendait à recevoir un message radio ou même simplement en fin de compte un bruit sur la porte, trois soldats réussirent à passer la Porte, la traversant, comme s'ils avaient réussi à passer au travers de la matière. Nul doute que les personnes encore présentes dans la salle d'embarquement eurent tôt fait de vouloir sortir quand les dits soldats commencèrent à ouvrir le feu sur tout le monde, envoyant des tirs de plasma, ou des décharges d'énergie si l'on préférait sur tout ce qui bougeait. La sécurité qui se trouvait dans les environs riposta, mais il semblait que ces soldats étaient couverts par un bouclier de couleur verte. Rien ne passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter**

¤| Colonel - Air Force - SG-1

¤| Colonel - Air Force - SG-1


Messages : 216
Activité : 15578
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : En mission ou dans mon labo. Quelle question...

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Dim 10 Jan - 15:15

    Il n’y avait rien de plus ennuyant que de devoir attendre, surtout lorsqu’on s’appelle Samantha Carter et qu’on a un cerveau qui travaille sans relâche sur des projets divers. Mais elle était avant toute chose une militaire, et en tant que telle elle avait appris à faire avec l’attente, ce qui expliquait pourquoi elle contrastait à ce point avec les jeunes recrues. Les officiers gradés avait plus d’habitude que les tous jeunes et quand elle en voyait certains se balancer d’un pied à l’autre à cause d’une crampe ou quoi, ça la fit sourire. Elle ne manqua pas l’arrivée presque simultanée de SG3, l’équipe composée de membres de divers corps armés au monde. Pour ce qu’elle voyait là, il y avait le Français, la Néo-Zélandaise, ainsi que la jeune Russe. Qui avait d’ailleurs l’air de ne du tout apprécier le fait d’être là, et encore moins une fois qu’elle avait aperçu la décoration. Il fallait un minimum de logique, aussi, si on accueille le président des Etats-Unis, on n’allait pas placer bien haut le drapeau russe non plus. Membre étranger ou non, elle était représentée ici par le drapeau du SGC qui flottait nonchalamment à côté du Stars and Stripes américain. Elle devrait s’en contenter.

    L’attente ne fut plus bien longue, et lorsque Walter entra dans la pièce en annonçant le Chef d’Etat, elle se mit immédiatement en position. Flanqué de deux gardes, le Président passa devant elle avant de finalement aller se situer derrière le pupitre de manière à faire face à la petite assemblée. Il n’avait même pas eu le temps de leur dire «repos» et de commencer à répondre à la question qui était sur toutes les lèvres depuis un moment que les signes précurseurs de l’arrivée d’un vortex interrompirent son discours. Carter jeta un coup d’œil au Général, qui s’en allait déjà vers la salle de contrôle alors que le Président était évacué. Elle vit à travers la vitre le technicien chargé des contrôles des codes d’identification informer O’Neill de quelque chose et lorsqu’un vacarme assourdissant se passa derrière elle et qu’elle se tourna juste à temps pour voir l’Iris se fermer, elle sut que quelque chose ne tournait pas rond.

    Certains civils semblaient tétanisés, ou du moins, trop surpris pour réellement se mettre à courir pour aller à couvert. Elle parcouru la distance qui la séparait des invités, les poussant à quitter la salle d’embarquement et d’aller se mettre à l’abri. Apparemment, un petit coup de pouce fut tout ce dont ils avaient besoin, parce qu’une fois la première demande faites, le troupeau se mit à avancer en vitesse alors que la sécurité se mit en place. Une fois arrivé à la porte coulissante menant aux corridors extérieurs, elle s'assura que les civils étaient encadrés et elle reporta son attention sur la salle en elle-même. Le vortex était formé, mais aucune forme solide ne vint cogner l'Iris. Au lieu de cela, trois individus traversèrent l'alliage réputé si solide, un peu à la manière des Tollans, à la différence que ces trois là se mirent à tirer sur tout ce qu'ils voyaient dans la pièce. Juste après avoir donné un ordre spécifique à un sergeant qui s'empressa de courir chercher ce qu'elle demandait, l'esprit d'analyse de Sam se remit en marche:

      Le Président est-il en sécurité? -oui, du moins pour l'instant
      La salle a-t-elle été évacuée? -oui, mais la riposte s'avérait actuellement inutile
      L'ennemi pouvait-il être contenu? -elle en doutait, s'il était en mesure de traverser l'Iris, qui sait ce qu'il était capable de traverser d'autre.
      Qu'en était-il du personnel présent? -SG3 semblait être toujours là, des gardiens tombaient et quelques camarades les trainaient à couvert.


    Elle remarqua avec une frustration toute particulière qu'aucune arme traditionnelle ne parvenait à atteindre les assaillants, qui semblaient apparemment protégés par un champ de force, et elle-même n'était pas armée (fichue tenue d'apparat). Elle analysa les options qui s'offraient à elle et qui étaient à sa disposition dans la salle même. La décoration pourrait s'avérer utile, finalement, aussi simpliste que semble être la possibilité, si ça en venait là. Elle se souvint de ce qu'elle avait appris au fil des ans sur la plupart des boucliers: le niveau de protection n'équivalait que la vélocité de l'objet-cible. Mais le bouclier était vert, ce qui pouvait indiquer une manufacture différente de ce qu'elle connaissait. Le sergent revint entretemps, un peu essoufflé, et lui tendit un objet qui pourrait peut-être faire la différence là où les armes humaines faiblissaient: un Zat'ni'katel. Elle dirigea le tir vers celui du trio qui s'apprêtait à tirer à nouveau et fit feu...



[hj: oops, peut-être pas si court. Je raccourcirais pour le prochain.. J'ai pris l'option du Zat, mais je laisse voir le MJ si oui ou non le coup est effectif contre ces boucliers. Si pas, j'ai d'autres idées.... je pense Razz . Suivant la situation qui sera prochainement dévoilée par le MJ, je joindrais SG3, si je ne l'ai pas fait là, c'est plus dans le "chaos et la surprise générale" Laughing ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Dim 10 Jan - 19:13

Jane soupçonnait Svetlana à coté d'elle d'avoir développé une technique pour dormir debout les yeux ouverts tellement son amie était piquée bien droite et ne bougeait plus. Elle essaya de faire de même, enfin surtout de lutter contre la furieuse envie de faire un pas en avant pour aller papoter avec Jacques qui devait s'ennuyer autant que le reste de son équipe.
Quand Walter déboucha du couloir charlie pour venir les informer de l'arrivée imminente de l'homme politique le plus influent du monde, la néo-zélandaise se força à plus d'attention et ne broncha pas un cil alors qu'il entrait dans la salle d'embarquement. Le Président marcha sur le pupitre après avoir jeté un coup d'oeil peu rassuré vers la Porte des Etoiles et se lança dans un discours monotone et soporiphique. Jane commença déjà à ne pas s'être faite porter malade alors que le cercle se mit à tourner et que le premier chevron s'enclencha. L'assemblée entière écarquilla les yeux et resta une seconde interdite avant que la panique ne s'empare de l'endroit.

Activation non-programmée de la Porte, tonnait une voix préenregistrée dans les hauts-parleurs.

En levant la tête vers la salle de contrôle, Jane vit O'Neill commander aux opérateurs de fermer l'Iris alors que le Président se faisait évacuer par simple mesure de sécurité. La jeune femme ne s'affola pas. Après tout, le bouclier en titane n'avait jamais été franchi par quiconque avant. Pas à sa connaissance en tous cas. L'assaillant, quel qu'il soit, allait s'écraser contre et l'histoire serait réglée.
Une femme colonel blonde se précipita vers les civils abrutis pour les faire quitter les lieux.

_ On fait quoi, chef ? demanda la brunette en se tournant tranquillement vers Jacques.

Jusque là, il n'y avait aucune raison de s'affoler. Des soldats entrèrent et se mirent en position comme toutes les fois que l'iris se fermait pour éviter une intrusion, juste au cas où.
C'est alors que, au lieu d'entendre le "boum" annonçant qu'une masse s'écrasait contre l'iris, trois soldats la traversèrent comme s'il s'agissait d'une vulgaire cascade d'eau et commençèrent à allumer tout ce qu'ils virent. Jane retint son souffle et se jeta dans le couloir alpha tout proche. La vache ! Des envahisseurs avaient réussi à travers l'iris ! Et évidemment, il le faisait n jour où elle était désarmée et dans cette vulgaire tenue d'apparat qui se prêtait peu au combat. La poisse !

_ Hey toi ! File-moi ton arme de poing ! cria-t-elle à un sergent qui arrivait à sa hauteur avec une petite troupe armée de M4 pour repousser l'ennemi.

Il détacha un colt de l'hoster qu'il portait à la cuisse et le lui lança avant de disparaître dans la salle d'embarquement.
Jane vérifia tout de même qu'il était bien chargé et le suivit en se planquant derrière le mobilier à portée. Elle ne voulait pas rester dans le couloir. Si jamais ils fermaient les portes anti-souffle, elle restarait coincée à l'extérieur.
Non pas qu'elle avait envie de mourir mais elle ne voulait pas quitter son chef et son équipe d'une semelle. Ils s'en sortiraient tous ou pas du tout. Se rapprochant stratégiquement de Jacques, elle ouvrit le feu sur les inconnus belliqueux. Quand elle réalisa que ça ne leur faisait ni chaud ni froid, elle eut un mauvais pressentiment. C'était alors que le Colonel blond se mit à tirer avec un Zat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Mar 12 Jan - 20:02

Les civils et la plupart des militaires encore en tenu avaient évacué la salle assez rapidement en fin de compte. Le seul soucis désormais c'était que ces trois soldats ouvraient le feu à tout va, d'ailleurs, il va sans dire, que leurs boucliers absorbèrent finalement les tirs de la part de Sarah-Jane, ainsi que le tir de Zat de la part de Carter. En tout cas maintenant, elles étaient remarquées en tout cas, nul doute que nos petits soldats aliens allaient ouvrir le feu sur eux, bien qu'auparavant, ils devaient faire face aux soldats américains de la sécurité qui tentaient de les toucher en vidant leurs chargeurs dessus. Pas vraiment efficace loin de là. Du haut de la salle d'embarquement, dans la salle de contrôle, O'Neill prit la parole.

"Evacuez la salle d'embarquement ! Fermez les portes coupe feux !"

En gros, ils avaient intérêt à sortir de là vite fait s'ils ne voulaient pas resté bloquer avec leurs nouveaux amis. En tout cas en attendant, et suite à ce message, les tirs se concentrèrent pendant quelques instants sur la vitre donnant sur la salle de contrôle, d'ailleurs, celle-ci explosa, fort heureusement personne ne fut touché derrière tout cela. En tout cas, les portes allaient se refermer, visiblement les armes conventionnelles et même le zat n'avait pas d'effet sur leurs boucliers, bien au contraire. Il faut dire que c'était du même genre en fin de compte que celui des Anciens, nul doute que cela aurait du mal à être percé. L'un des soldats se dirigea vers la première porte coupe feu, vers la première sortie sur sa gauche donc la droite de nos militaires. Visiblement, ils allaient faire du tourisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter**

¤| Colonel - Air Force - SG-1

¤| Colonel - Air Force - SG-1


Messages : 216
Activité : 15578
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : En mission ou dans mon labo. Quelle question...

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Mer 13 Jan - 18:52

    Elle avait beau tenté, il n'y avait rien à faire. Le Zat se prouvait ineffectif, et l'arme que la jeune Winchester utilisa avec brio et tant d’engouement ne s’avérait pas plus utile au final. Si l’une ou l’autre arme avait eu un quelconque effet ce fut de faire connaître leur présence aux assaillants qui jusqu’alors ne s’étaient limités principalement qu’à tirer sur les SF’s qui se tenaient là et qui tentaient par-dessus tout de contenir l’assaut. Carter sentit une mèche de cheveux vriller, apparemment de son petit poste à couvert, un coup d’une arme ennemie avait visiblement frôlé son visage avant d’aller mourir sur le mur de derrière en laissant une profonde marque de brûlé. Passé sa surprise, elle entendit la voix d’O’Neill tonner dans la pièce et le vit, la bouche au microphone, à ordonner le repli à l’instant même où d’autres salves firent valser les vitres en éclats. Il fallait le faire, quand même, ce vitrage était d’ordinaire assez régulièrement à l’épreuve des blasts des armes goa’uld. Cela ne voulait dire qu’une chose : ils étaient dans un sacré pétrin.

    Elle s’inquiéta d’abord de savoir si l’explosion de la vitre, ou l’un des tir ayant mené à ce résultat, avait également causé d’autres soucis plus importants à un niveau des forces humaines. Des machines, ça se répare, mais elle ne pouvait s’empêcher de se poser la question. Surtout que le Général avait l’habitude et qu’il savait mieux que quiconque comment s’en tirer. Elle reporta donc son attention sur l’altercation qui se déroulait juste devant elle. La moitié des hommes avaient évacué l’environnement hostile, et d’autres couvraient leur retraite tout en s’assurant que tout le monde sorte de la pièce. Motto militaire : personne n’est laissé derrière. Profitant d’un regain d’attention sur les militaires de la part des agresseurs qui semblait loin d’être voulu si on voulait évacuer à temps, Carter quitta sa propre cache, et fut pendant quelques secondes à découvert alors qu’elle traversait d’un côté à l’autre de la pièce de manière à rejoindre le groupe principal. Elle fit un signe de tête à l’un des militaires les plus prompts à riposter pour l’instant, et décida en quelques signes d’une diversion: le Zat pouvait ne pas être effectif tel qu’elle le désirait, mais il y avait toujours ce petit mouvement de recul presque involontaire lorsque l’énergie frappait le bouclier… au moins le temps d’encaisser le choc. Elle tirait, il se rendrait avec ces hommes à l’abri, puis il tirerait et ça serait à son tour à elle et à quelques autres encore debout de se mettre à couvert.

    Elle ne pouvait pas ignorer que le trio s’était séparé et que l’un d’eux se dirigeait vers le coin qu’elle venait de quitter et espéra que si quelqu’un avait été témoin de la même chose qu’elle dans la salle de contrôle, il aurait le bon sens de verrouiller toutes les portes du corridor. Ce n’est pas parce qu’ils pouvaient passer à travers les portes (apparemment), qu’il allait falloir leur faciliter la tâche. Il allait falloir réfléchir vite et bien, se changer, et mettre au point un plan d’action. Enfin, c’est ce qu’elle se dit lorsque finalement elle fut à l’abri et que les portes blindées se refermèrent. Elle fit un signe de tête reconnaissant à SG3 qui avait su se montrer persistent dans leur désir d’en découdre avec l’ennemi, et elle ordonna le déploiement des militaires, ne fut-ce que de quelques mètres. Déjà, des idées aussi sérieuses que farfelues traversaient son esprit quant au moyen qui allait être en mesure de contenir l’attaque pour de bon…

      «Capitaine Willsdorff, si vous et votre équipe vouliez bien me suivre…», dit-elle après s’être assurée qu’un périmètre minimum était assuré et que les blessés étaient accompagnés à l’infirmerie.


    Elle avait préféré la jouer courtoise, laissant à SG3 le droit de se faire guider par leur chef plutôt que de recevoir un ordre du leader d’une autre équipe. De toute manière, ce n’était pas comme s’ils n’allaient pas comme elle aller au devant des instructions du Général. L’esprit de Sam, lui, ne cessait de fonctionner, préparant déjà diverses solutions qu’elle pourrait lui proposer. Cela ne coûtait rien d’essayer, pas vrai ?



[hj: faut vraiment que je travaille mon "faut que je fasse plus court" u.u ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Jeu 14 Jan - 0:05

Et crotte ! Le Zat n'était pas plus efficace qu'une balle en plomb sur ces maudits envahisseurs... C'était un peu la honte quand même : ils n'étaient que trois et ils parvenaient à tenir en respect les équipes SG présentes dans la salle. Qu'est-ce qui allait marcher ? De l'eau bénite ? Une décharge électrique ? Encore faudrait-il pouvoir s'approcher pour essayer.
En plus d'être inefficace, l'intervention de Jane avait eu le méfait de faire repérer sa position et elle fut bientôt la cible d'un des aliens. La jeune femme s'écarta ostensiblement de son chef d'équipe qu'elle venait seulement de rejoindre pour qu'il ne soit pas touché par sa faute en bondissant en arrière pour aller trouver une cachette ailleurs.

"Evacuez la salle d'embarquement ! Fermez les portes coupe feux !" tonna la voix grave du Général O'Neill dans le haut-parleur, même si on l'entendait assez bien à présent grâce au trou béant qu'avait fait d'un des soldats ennemis en descendant la vitre de la salle de contrôle.

Evacuer la salle ? Okay. Jane serait l'une des dernières à partir puiqu'elle avait une arme pour couvrir la retraite des autres. Même si les balles ne perçaient pas leur bouclier, leurs ricochets semblaient les gêner un peu. Ca valait le coup de tenir encore pour s'assurer que les gens partaient sains et saufs.
La SEAL ne quitta la salle d'embarquement que lorsqu'elle entendit la voix de son chef lui hurler un truc qui ressemblait assez à : "Winchester, amenez-vous bordel !", mais de la cacophonie des échanges, elle avait pu confondre. Quoi que...

Quoi qu'il en soit, à ce signal, elle se précipita vers l'entrée de couloir le plus proche sans jeter un seul regard vers l'ennemi, ayant l'intime conviction que sa retraite était couverte par un membre de son équipe déjà à l'abri. Ce fut le cas, Jane ne se trompait jamais. Et puis, comme le répétait à tous bouts de champs son ancien chef chez les Commando de Marines : "Hésiter, c'est mourir".
La salle d'embarquement était vidée à présent et les portes se fermaient. Quelque chose tracassait la néo-zélandaise... Et si ces gugusses n'étaient que des éclaireurs et qu'ils signalaient à leurs petits copains que la voie était libre et que le peuple de cette planète n'était pas de taille à lutter contre une invasion ?

_ On ne devrait pas mettre la Porte des Etoiles hors service, chef ? demanda-t-elle d'une voix étonnament tranquille au Capitaine français. Vous savez, au cas où ils voudraient nous amener de la compagnie...

Consultant Jacques et Svetlana du regard, elle se tut. C'est alors qu'elle remarqua que le Colonel blond de tout à l'heure s'était approchée d'eux.

«Capitaine Willsdorff, si vous et votre équipe vouliez bien me suivre…» dit -elle d'un ton cordial que Jane trouva bien à propos.

La jeune femme souriait et cela aurait pu paraître déplacé dans ce genre de situation mais quiconque l'avait observée pendant plus de cinq minutes avait eu le loisir de se rendre compte que sourire était l'était 'normal' de son visage, quoi qu'il soit en train de se passer.
Elle fit un pas en direction de Samantha avant de s'immobiliser et de se tourner vers Jacques. Elle irait s'il lui disait de le faire, et peu importait la différence de grades. Le français était le seul à pouvoir commandé à la néo-zélandaise, à son kiddo.
De toutes façons, il ne faisait aucun doute qu'il allait accepter de prêter les forces de SG-3 à la gradée de la Air Force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Gorkina

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3
avatar

Messages : 1313
Activité : 202321
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Au SGC ou en mission.

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 15 Jan - 18:37

Voilà, on y était. Le président américain venait d'entrer dans la pièce. Pourquoi obliger les "étrangers" à assister à cette sauterie pro-américaine. Franchement, connaissant le lieutenant Gorkina, il y avait fort à parier qu'il y aurait des étincelles si le président américain venait à lui adresser la parole. Bref, ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Après ça, elle irait au réfectoire pour trouver une table tranquille. Là, elle sortirait sa bouteille de vodka, ses cigares cubains et son jeu de carte. Oui, une bonne soirée poker ça lui ferait du bien pour oublier cette journée de mer**. Le vieux croulant commença son discours, un truc certainement assommant. Cependant, il fut interrompue par la porte des étoiles. Les spectateurs restèrent interdit, contrairement aux services secrets qui sortirent le président sans attendre. L'iris venait de se fermer, les soldats arrivèrent suivant le protocole pour assurer la protection de la salle d'embarquement. Les civils et militaires en tenus d'apparats ne se précipitèrent pas hors de la salle sur de leur ligne de défense.

Malgré l'efficacité de l'Iris jusqu'à présent, des intrus réussirent à pénétrer dans la salle d'embarquement. Tout le monde resta figé par cette énorme surprise. Sans attendre la réaction des terriens, les envahisseurs ouvrirent le feu sur tout ce qui bougeait. C'était le chaos et la confusions qui régnait dans la salle d'embarquement. Svetlana se mit instinctivement à couvert et observa l'invasion pour définir la stratégie des agresseurs, leurs points forts et points faibles. Elle remarqua qu'ils résistaient aux tirs des armes à feu. Cela lui rappela ce qu'elle avait vécu lors de sa mission avec SG-2. Elle était certaine qu'ils étaient équipés des mêmes boucliers que les "déchus". Pendant les premiers instants de l'escarmouche, beaucoup de militaires avaient été blessés. La russe en profita pour ramasser un P90 qui traînait sur le sol même si elle savait que l'arme en elle-même ne serait pas efficace contre les envahisseurs. Un ordre d'évacuation grésilla dans les hauts-parleurs de la base. Il fallait quitter la salle d'embarquement, car le général O'Neill avait décidé de fermer les portes pour stopper l'invasion et trouver une stratégie pour repousser efficacement les déchus".

Svetlana observa un peu la configuration de la pièce sans trouver d'idées. Elle remarqua que l'un des envahisseurs avait décidé de couper la retraite des militaires. D'instinct, la russe se mit à tirer sur les décorations de la pièce. Elle continua à tirer en l'air pour détruire la décoraion de la pièce. Elle pouvait passer pour complètement folle dans sa réaction, mais après réflexion, certain avait compris sa stratégie. En effet, avec ses tirs, elle avait décroché les drapeaux et autres banderoles. Elle espérait simplement qu'en tombant elles ralentiraient les envahisseurs pour permettre à tout le monde d'évacuer et fermer les portes pour emprisonner les aliens dans la salle d'embarquement. Enfin, cela ne fonctionnerait que s'il la technologie qui leur avait permis de passer l'Iris n'était pas sur eux. La Spetsnaz GRU était enfin hors de la pièce et se tenait près de la porte. En regardant autour d'elle, elle remarqua que l'un des soldats avait un lance grenade. Elle s'empara de l'arme pour tirer sur les envahisseurs. Elle savait que ça ne leur ferait pas de mal, mais avec un peu de chance, cela les fera tomber et ralentira encore plus leur progression.

La situation était quelque peu mal engagée, mais ce n'était que le début et il fallait trouver rapidement une solution. Sans attendre le résultat de ses manoeuvres, Svetlana quitta son poste pour rejoindre l'armurerie la plus proche et en profiter pour changer de vêtements. Finit son beau costume d'apparats, bonjour le beau treillis. Une fois changée et armée, Svetlana retourna vers la dernière position connue de SG-3. Là, elle se retrouva avec le reste de son unité et le colonel Carter. Apparemment, elle voulait le soutient de l'unité pour mettre au point un plan de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Dim 17 Jan - 18:45

Pendant que Sveltana se changeait, ce qu'il fallait un certain temps, l'armurerie ne se trouvant pas vraiment au même niveau que la salle d'embarquement de toute manière, les soldats soit-disant invincibles, continuaient leurs offices. Bien sur, malgré le fait que leurs boucliers les protégeaient d'à peu près tout, malgré tout, ils sentaient les impacts de balles ou même de grenades comme ce fut le cas. Bien sur, ils n'étaient pas touchés, ni blessés, mais malgré tout, cela avait le mérite de les retenir quelque peu, le temps que tout le monde finisse par évacuer la salle d'embarquement et que les portes coupes feux se referment derrière les derniers passants.

Enfin malgré tout, ces fameux soldats ne restèrent pas bloqués non plus dans la salle d'embarquement. Avec leurs armes à énergie, ils réussirent peu à peu à dégommer l'une des portes coupes feux tout simplement, elle avait beau être fermé, désormais, il y avait un gros trou béant en plein milieu. Bien sur, le premier soldat qui passa se retrouva quasiment face avec l'équipe SG-3 ainsi que le Colonel Carter. Les mettant en joue, prêt à les tuer, nul doute que cette fois, cela en était fini pour eux. Jusqu'à l'arrivée de Jack qui descendait de la salle de contrôle. Il avait beau être toujours dans son uniforme avec le fusil à pompe USAS-12, il ne se gêna pas pour tirer dans le tas, enfin sur le dos. Il n'allait pas chercher à comprendre. Il tirait dedans, au moins pour le déstabiliser, il avait bien vu que cela ne le tuerait pas.


"Dégagez de là ! Tout le monde vers le niveau supérieur ! Ca va Carter ?"

Dire qu'il pensait en étant Général, qu'il n'aurait plus à combattre. En attendant, il ne fallait pas rester dans les alentours en tout cas. Malgré tout, on pouvait remarquer quand même qu'ils n'avaient pas d'appareil en main pour passer les portes blindées, donc déjà refermer toutes les portes blindées du niveau pourraient les bloquer. Sans oublier que de la salle de contrôle, ils ne pourraient rien faire. Ils avaient mis les ordinateurs HS, et tous les programmes pour faire fonctionner la Porte des Etoiles.

Dans l'autre couloir, de l'autre côté, un des trois soldats était également passé, mais cette fois malgré la résistance, il fonça vers son objectif, visiblement les étages supérieurs, en tout cas, on dirait qu'ils avaient un but précis malgré tout. Une chose était sure, les balles, explosifs les ralentissaient mais cela ne les stoppaient pas. Ensuite, va savoir ce qu'on pouvait utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter**

¤| Colonel - Air Force - SG-1

¤| Colonel - Air Force - SG-1


Messages : 216
Activité : 15578
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : En mission ou dans mon labo. Quelle question...

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Lun 18 Jan - 19:49

    Samantha était perdue dans ses pensées, attendant le hochement de tête du leader SG-3 pour commencer à se diriger vers la salle de commande. Mais peine eut-elle le temps de réclamer la mise en place d’un périmètre de sécurité et de s’être tournée pour partir que les portes rougeoyaient déjà du feu ennemi. Bientôt, la porte coupe-feu laissa la place à un trou béant par lequel l’ennemi passait déjà. Elle eut à peine le temps de pointer son arme à nouveau sur le duo qui les braquait en retour en ordonnant aux présents de se mettre en position de repli qu’un coup assourdissant résonna dans le couloir. D’accord, des tirs de fusil automatiques ne passaient pas inaperçus, mais de là à avoir un fusil à pompe qui décharge à deux mètres derrière vous, ça a de quoi surprendre. Mais elle était ravie que le Général soit intervenus

    "Dégagez de là ! Tout le monde vers le niveau supérieur ! Ca va Carter ?"

    C’était difficile à dire. Elle était saine et sauve, jusque là, donc elle n’avait pas exactement à se plaindre, mais elle avait l’esprit à la fois occupé par ce qui se passait que par une recherche incessante de solutions. L’effet verdâtre des chocs sur les boucliers n’étaient pas sans lui rappeler ce qu’elle avait reçu d’Atlantis lors de la première transmission qui était alors crue être la première et la dernière. L’expédition avait inclus tous les rapports de mission, tous les évènements s’étant déroulés durant l’année précédente. Et aussi frustrant que cela soit, elle était persuadée d’avoir lu quelque chose à propos de Rodney trouvant un bouclier Lantien lui accordant une invincibilité certaine. En quoi cela les aidait là, elle n’en était pas sûre, mais elle savait que Rodney avait eu du mal à l’époque à contrecarrer les effets secondaires du bouclier. A savoir que RIEN ne pouvait passer la défense.

      «Ça va monsieur», le tout dit avec une ponctuation de coups de feu pour gêner l’opposant.


    Elle songea à quelque chose, et voulu vérifier. Visant la main du plus jeune des deux, sa balle provoqua une fluctuation du bouclier, comme elle s’y attendait. Mais elle concentra son tir sur les armes de ces deux hommes, juste pour voir si le bouclier s’étendait jusque là. Si pas, il suffisait de les désarmer, d’une manière ou d’une autre. Invincible ou non, ils devaient probablement être de force moyenne et ne ferait pas le poids contre une surveillance armée. Elle tira, et resta incertaine de ce qu’elle vit comme résultat.

    Le général et elle firent en sorte que les militaires présents battent en retraite le plus rapidement possible, au moins jusqu’au point où la première porte blindée coulissait sur son treuil. La porte se ferma bien rapidement, et les tirs ennemis accrurent le temps que le blindage fut tout ce qui protégeait l’équipe de l’attaque, pour l’instant. Profitant de cette instant de répit, elle remarqua que Gorkina était vêtue différemment mais semblait prête à en démordre, au moins autant que tout le monde présent. D’un rapide comptage de tête, elle en profita pour faire un point de la situation et de comptabiliser d’éventuels blessés. Un garde avait une vilaine brûlure sur la joue, mais rien de bien grave. Elle se tourna vers Jack.


      «Ils doivent obligatoirement avoir un point faible, monsieur. Avec votre permission, j’aimerais envoyer deux personnes à l’armurerie pour aller récupérer autant de puissance de feu que possible. Mais aussi de manière à récupérer quelques grenades. Lacrymo, et incapacitante, au moins. Les incendiaires ne feraient rien d’autre que les ralentir. Si mon intuition est correcte, nous ne parviendrons à rien tant qu’ils n’ont pas le désir sincère de retirer ces engins de défense et je ne pense pas que leur demander fonctionnera. Qu’en est-il du troisième ?» demanda-t-elle, en jetant un oeil à Winchester, lui demandant silencieusement de bien vouloir s'en charger. Un garde sortit du lot et se joignit à elle, préparant son arme pour le cas où. **


    Ils n’étaient pas restés sur place, cela aurait été stupide. Carter songea à contrer le bouclier par un champ de force de sa composition, les particules subatomiques se contrant l’une l’autre comme un courant électrique positif/négatif. Mais cela prendrait trop de temps à mettre en place. Pour l’instant, elle se disait simplement que si quelque chose pouvait passer la barrière du bouclier, cela devait être l’air et la présence de gaz dans l’espace contigu dans lequel étaient pris les deux hommes pour l’instant allait approuver ou rejeter cette théorie. S’ils pouvaient les gêner assez pour les désarmer, ça serait déjà ça de gagné.



{hj: **J'ai mentionné Sarah-Jane histoire de prendre un peu le pas sur Willsdorf. Si le MJ ou toi-même, Jane, tu n'es pas ok avec ça, pas de souci. Il suffit de me le faire savoir ^^ .. Pareil s'il y a le moindre problème avec ce que j'ai écrit.
PS: je suis désespérante, je sais pas faire court avec Sam u.u}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Mer 20 Jan - 23:49

Sans Rambo, alias le Général O'Neill, la SG-3 aurait fini en crevettes grillées. C'était fou comme il savait réussir ses entrées ! On aurait presque dit qu'il les orchestrait. Jane s'était accroupie sur le sol comme un grand félin alors que Carter arrosait l'ennemi. Là, elle prit le couteau de chasse qu'elle trouva sans surprise dans la botte/le hoster de Svetlana* qui s'était changée et le lança sur l'ennemi en visant la gorge. Si les balles ne franchissaient pas leurs boucliers, peut-être que les armes blanches le feraient, comme sur un rapport de mission qu'elle avait lu lorsque SG-1 avait rencontré des Nox pour la première fois et avait été confronté au bouclier infranchissable d'Apophis.
Malheureusement, elle n'eut pas vraiment le temps de s'attarder pour voir si cela avait marché ; le Général les fit tous remonter au niveau supérieur. Là, le Colonel blond - qui s'appelait apparemment Carter - lui ordonna plus ou moins d'aller faire un raid dans l'armurerie.

_ Sergent-Chef Winchester, Colonel. J'y vais !

Mieux valait lui dire son nom plutôt que se faire appeler "Machine", hein ? Après avoir jeté un petit coup d'oeil en direction de Jacques pour s'assurer qu'il ne s'y opposait pas, elle détala pour disparaître au bout du couloir, coursée par un autre militaire. Malgré ses talons, elle le devançait. Ce chemin, elle le connaissait par coeur. L'armurerie était son lieu préféré. Se jetant contre la porte, elle débarqua au milieu d'un vrai ras de marée. Beaucoup de présentoirs étaient vides et d'autres étaient tombés.

_ Fais comme moi, Sanderson ! cria-t-elle au sergent qui l'avait suivi. Elle fonça sur la penderie de gilets tactiques et en enfila deux sur elle. Puis elle remplit les poches de chacun avec des grenades fumigènes, des bombes lacrymogènes et incapacitantes ainsi que des munitions de M4. Elle attacha un holster pou couteau sur son bras droit et il glissa un couteau de chasse, son arme favorite. Le corps à corps, ça c'était du combat ! Elle se sentait mal quand elle n'en avait pas sur elle. En revenant vers la porte, elle prit deux M4 et s'en fut, Sanderson qui l'avait imité (sauf pour le couteau) sur ses talons.

De retour vers les camarades, toujours en uniforme, elle donna la moitié de l'équipement qu'elle avait pris à son chef le Capitaine Willsdorff. Le sergent donna la moitié du sien au Colonel Carter et proposa le gilet tactique rempli de bombinettes au Lieutenant Gorkina.

_ Bon, on fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Gorkina

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3
avatar

Messages : 1313
Activité : 202321
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Au SGC ou en mission.

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 22 Jan - 17:54

Svetlana était prête à en découdre avec ces envahisseurs. Certes, elle leur devait une fière chandelle. Après tout, grace à eux, elle venait d'éviter un discours du président américain congratulant les militaires de sa nation oubliant probablement les "étrangers". Cependant, la russe n'avait pas oublié la monumentale raclée prise par SG-2, quand elle en faisait encore parti, sur la planète des "élus". Elle savait parfaitement que ces soldats aliens étaient invincibles, ou tout du moins que la Terre ne possédait pas la technologie nécessaire pour contrer leur bouclier. Elle se souvenait que les armes à feu et les explosifs n'avaient que très peu d'effet sur eux. Par contre, personne n'avait essayé le combat aux corps-à-corps. Pas la boxe, car il était probable que le bouclier protégerait les envahisseurs des coups comme il le faisait avec les balle et ondes de choc des explosions. Non, elle pensait plus à une approche plus sournoise, comme des techniques de combats utilisées pour maîtriser son adversaire comme une clef de bras ou une immobilisation au sol. Ils étaient trois et avec un peu d'astuce, les équipes SG pouvaient trouver le moyen de les neutraliser en douceur. Elle laissa tout le monde parler, exposer ses idées, mais réfléchissait dans son coin. Pendant ce temps, sur les ordres du colonel Carter, Sarah-Jane était allée à l'armurerie pour faire provision d'armes et munitions. A son retours, elle posa la bonne question. Svetlana, décida de prendre la parole afin de faire avancer les choses, car les officiers supérieurs semblaient quelque peu perdu face à cette nouvelle menace.

- Svetlana Gorkina: Colonel, j'ai déjà eu à faire à eux lors d'une mission avec SG-2. Avec leur bouclier, ils sont totalement invincibles. Je me souviens qu'ils avaient résisté à une explosion provoquée par plusieurs pains de C4. Alors, je pense que votre idée est saugrenue au vu de la situation. Par contre, si on pouvait approcher assez près d'eux pour les maîtriser et les faire prisonnier, ça serait bien. Il faudrait tenter avec celui qui est isolé. Un groupe fait diversion pendant que l'un d'entre nous tente de voir si c'est possible de les combattre au corps-à-corps. Je pense que c'est notre seule solution, voir si le bouclier les protège de tout ou uniquement des chocs. Si on peut les maîtriser, on pourra les attacher et trouver un moyen de désactiver ce bouclier. Si ça réussit, vous aurez un bon sujet d'étude.

Kamikaze ? Folle Allier ? Pas du tout. Svetlana avait vraiment réfléchit à ce problème et se disait que parfois la solution la plus simple était la bonne. Il fallait tenter le coup pour voir si c'était possible afin d'établir une stratégie en conséquence. Il était clair dans son esprit que le rôle du combattant au corps-à-corps lui revenait. Après tout elle était l'une des personnes les plus apte pour ce boulot dans la base. D'ailleurs, sans attendre les réactions, elle se porta volontaire.

- Svetlana Gorkina: Je suis volontaire pour attaquer l'alien solitaire pendant que vous faites diversion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Dim 24 Jan - 18:03

Oui et bien en attendant, de toute façon, ce n'était pas vraiment le moment pour décider de ce qu'il fallait faire, vu qu'ils n'étaient toujours pas en sécurité mine de rien. Winchester avait réussi à atteindre l'armurerie avec un des soldats des environs, et le temps qu'elle y aille et qu'elle revienne, vu que tout se trouvait à des étages différents - merci de ne pas l'oublier, vous n'allez pas plus vite que la lumière - tout le monde aurait certainement bougé en tout cas. Enfin pour le moment, on discutera stratégie plus tard, surtout que celui qui était derrière eux, revenait rapidement à la charge, et on n'allait pas rester là à tergiverser sur ce qu'on allait faire de toute manière.

"Pas le temps pour savoir ce qu'on fait ou pas, on bouge d'ici, à moins que vous souhaitiez tous finir comme hors d'oeuvre, aller en route !"

On discutera stratégie plus tard, de toute façon Jack poussait tout le monde à sortir de là. On n'avait vraiment pas de temps à perdre à rester dans les couloirs, surtout avec cet autre neuneu sur les talons. Surtout que celui-ci fut rapidement rejoint par son ami, à moins quelqu'un ait une idée pour le ralentir alors qu'on filait dans les couloirs, de toute façon, on ne laissait le choix à personne de filer. A moins de vouloir désobéir à un ordre du commandant de la base bien sur.

Le deuxième soldat l'avait visiblement rejoint et se joignit bien entendu à l'effort de tirs de la part du premier. Les tirs se rapprochaient dangereusement de notre groupe, il valait mieux filer de toute manière. Quand au troisième visiblement, bien, qu'il rencontrait de la résistance, il continuait d'avancer, et selon les rapports que Jack recevait par radion, il se dirigeait visiblement vers l'endroit sécurisé ou se trouvait le Président.


"Bon on va se séparer en deux groupes, SG-2 vous me trouvez comment arrêter ces loustics avant qu'ils ne fassent sauter ma base, Carter, vous et moi, on va trouver l'autre."

Malgré tout, et bien que cela revenait à quelque chose d'aussi dangereux des deux côtés, ceux qui allaient avoir le plus chaud aux fesses, ce serait SG-2 quand même. Même si, c'était difficile à dire ou à prévoir. Mais bon, ils étaient trois, et lui et Carter, deux donc bon. Enfin de toute façon, ils allaient tous obéir.

"Ah et...evitez de faire sauter les environs, j'aime pas refaire la déco."

Juste une petite plaisanterie pour SG-2, à eux de jouer, malgré tout, cela signifiait quand même une sacrée confiance de les laisser maitriser des zigotos comme ces deux-là. Qu'on ne dise pas ensuite qu'ils n'étaient pas mis en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter**

¤| Colonel - Air Force - SG-1

¤| Colonel - Air Force - SG-1


Messages : 216
Activité : 15578
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : En mission ou dans mon labo. Quelle question...

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Lun 25 Jan - 19:12

Carter n’eut que le temps d’acquiescer en direction du lieutenant Gorkina, lui faisant comprendre que ses paroles n’avaient pas été vaines, lorsque le Général O’Neill les pressa un peu plus. Bien sûr qu’elle n’avait pas l’intention de les faire exploser, elle se doutait bien que cela n’allait pas marcher. Mais des lacrymo ou des incapacitantes aurait pu gêner, que cela soit en troublant les voies respiratoires de nos gaillards ou en les aveuglant un bon coup pour les distraire juste assez longtemps pour les désarmer. Elle n’eut pas le temps de tiquer à cette remarque, Gorkina ne faisait qu’émettre un avis et le temps que Winchester revienne en 4e vitesse, le Général avait déjà fait un assessement assez correct de leur situation

"Pas le temps pour savoir ce qu'on fait ou pas, on bouge d'ici, à moins que vous souhaitiez tous finir comme hors d'oeuvre, aller en route !"

Fuis maintenant pour te battre demain. Bonne tactique, sauf qu’on n’attendrait pas le lendemain. Prenant le matériel apporté en vitesse que lui tendait Wullsdorf, elle entama un petit trot pour suivre son officier supérieur. De temps à autre, une salve était versée sur les deux loustics qui les suivaient, mais le tout était de gagner un maximum de distance entre eux et le personnel du SGC présent.

"Bon on va se séparer en deux groupes, SG-3 vous me trouvez comment arrêter ces loustics avant qu'ils ne fassent sauter ma base, Carter, vous et moi, on va trouver l'autre."

Elle acquiesça au Général d’abord, puis à SG-3 dans un geste de bon courage, puis fila à la suite de son ami et commandant. Foutue tenue officielle, s’il y avait seulement le temps, elle se serait changée. Tant pis, elle aurait à faire avec, mais elle devait avouer qu’elle aurait de loin préféré une tenue de combat pour faire face à pareille situation.

"Ah et...évitez de faire sauter les environs, j'aime pas refaire la déco."

Cela eut au moins pour mérite de lui arracher le premier sourire depuis qu’elle soit entrée dans la salle d’embarquement. L’aptitude qu’avait O’Neill à plaisanter même dans les situations les plus critiques l’étonnerait toujours. Elle n’attendait pas qu’il la rejoigne, parce que ces mots avaient été prononcés par-dessus l’épaule alors qu’ils couraient vers les sections attaquées qui leur était transmises par radio. Le Président. Jamais de la vie… Lorsque finalement ils atteignirent le coin du corridor où se tenait probablement le troisième intrus, ils restèrent dans l’ombre. A première vue, l’individu ne se déplaçait plus et semblait presque incertain de sa trajectoire… Quelle que soit leur source, apparemment, elle n’avait pas fait un si bon boulot que ça en négligeant de détailler le dédale de couloirs auquel il faisait face maintenant. Dédale qui pourrait servir à l’avantage du duo militaire. Sam, silencieuse (et ouais, même malgré les talons XD) fit quelques signes de la main à O’Neill. Codes militaires pour transmettre à l’autre le plan d’action, mimiques incompréhensibles pour toute autre personne… en théorie. En clair, elle voulait donner corps à la suggestion de Gorkina : si les armes traditionnelles ne feraient rien, sans doute un bon vieux corps à corps se montrerait plus efficace… Au moins le temps de trouver autre chose…


[hj: désolée pour la piètre qualité de cette réponse u.u La prochaine sera mieux, j'ai l'esprit overbooké, ça mine ): ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Mer 27 Jan - 1:18

Jane n'avait pas trop écouter ce que Jack avait dit. C'était comme si sa petite tête de poupée n'était programmée que pour entendre la voix de son chef, à savoir le Capitaine Willsdorff, et parfois aussi celles des personnes de son équipe. Quand elle vit le Général et le Colonel bifurquer sur la droite alors que le français s'élançait sur la gauche, elle le suivit sans se poser de questions. L'avantage c'est qu'elle n'avait pas entendu l'interdiction de faire tout péter pour venir à bout de ses machins. Hey oh ! Il faudrait ce qu'il faudrait ! On n'allait pas faire les radins alors que ce trucs pouvaient sortir de la base et aller descendre quelques civils si l'envie leur prenait d'allait faire du shopping en ville.
Un peu plus loin, l'équipe se concerta. Jane prit la parole parce qu'une idée un peu kamikaze avait germé dans son cerveau de SEAL :

_ Je propose qu'on se mette en embuscade à un embranchement de couloir. Chef, vous balancez une grenade pour les aveugler un peu et vous les canardez pour faire diversion pendant que Svetlana et moi on les attaque au couteau chacune d'un coté ! Peut-être que les balles ne traversent pas leurs boucliers mais que les lames le peuvent. Franchement, on n'a pas de meilleur moyen de savoir ce qui fera effet qu'en s'approchant un peu plus. Et ne vous inquiétez pas Chef, vous savez bien qu'on est agiles comme des chats et que le corps à corps c'est notre dada.

Ce disant elle sourit. Elle faisait référence bien sûr à la baston déclenchée un soir dans un pub qui les avait conduit toutes les deux au poste de police où Jacques avait du venir les chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Gorkina

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3
avatar

Messages : 1313
Activité : 202321
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Au SGC ou en mission.

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 29 Jan - 17:27

Décidément, ces américains ne voulaient pas écouter la russe. La général aboya ses ordres et toute la petite troupe s'exécuta. Svetlana suivit le mouvement afin de rester avec son unité. Finalement, les militaires se séparèrent en deux groupes pour tenter d'enrayer la progression des envahisseurs. Ce n'était pas une mauvaise chose, car SG-3 se retrouvait entre eux et elle savait qu'elle serait probablement un peu plus écoutée. Sans avoir le temps de redire ce qu'elle pensait de la situation, Sarah-Jane émit une idée. Pas bête dans l'ensemble, malgré un final utopique. Croire qu'ils arriveraient à les trucider avec un couteau. Svetlana se décida à reprendre les propos du sergent-chef avec pour objectif d'y apporter quelques modifications.

- Svetlana Gokina: J'aime bien l'idée, sauf le final. Comme je l'ai déjà dit. J'ai eu à faire à eux lors d'une mission avec SG-2 et on a faillit y passer. Avec leur bouclier, ils sont invincibles. Par contre, je pense que si on peut approcher d'assez près on peut les faire prisonniers. Je pense qu'avec de bonnes cordes on pourrait les attacher et voir l'autonomie de leur bouclier. En plus, comme le dit si bien Sarah-Jane on se débrouille au corps-à-corps.

Il fallait rapidement se décider, car on pouvait entendre au loin les deux zigotos arriver. Non seulement il fallait trouver le bon endroit pour tendre le piège, mais en plus il fallait tout mettre en place. Finalement sans attendre les réactions du français, Sveetlanan commença à préparer le matos pour l'embuscade. C'était toujours ça de prit comme avance en cas d'accord de l'officier de la royale.

[HJ= c'est cours, c'est moche, mais au moins j'ai posté. Je suis désolée, mais je n'ai ni l'inspiration ni la motivation de faire un bon RP. J'ai eu quelques mauvaises nouvelles qu'il faut que je digère.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 29 Jan - 18:51

En attendant, et pendant que cela essayait de trouver une stratégie, visiblement, les deux zigotos qui en avaient après SG-3 se retrouvaient dans les environs. De toute façon, ils ne cherchèrent pas vraiment à comprendre au moment de faire feu sur eux, bien sur, ils avaient beau essayé de se cacher, nul doute que de toute manière, ces soldats n'étaient pas là pour chercher si les ennemis étaient vraiment dans les environs. C'était disons un tir de barrage, sans vraiment savoir ce que cela pourrait occasionner. Malgré tout, cela subissait un feu nourri, faut pas croire qu'ils étaient à l'abri totalement, et donc pour agir, il allait falloir être rapide, surtout que les deux étaient l'un à côté de l'autre dans l'un des couloirs et que bien que leurs armes soient très évoluées, ce n'était pas pour autant qu'elles avaient une cadence de tirs très élevée.

Du côté de Sam et Jack, celui-ci d'ailleurs, en avait marre de son costume, non mais franchement pas idée d'aller se battre en uniforme, enfin au moins avec Carter là, c'était risible de voir la jeune femme se battre en talons, mais il allait oublier sa remarque. Toujours est-il que pour le moment, il acquiesça face aux signes que venaient de faire Carter, bien sur, pour réussir à atteindre l'autre au corps à corps, en y allant à deux, cela pourrait être du suicide, donc, on allait jouer l'appât. C'était habituel chez lui. Mais pour cela, il fallait sortir de sa cachette. Espérons que Carter comprenne ce qu'il faisait. Sortant de sa pseudo-cachette, il interpella le dernier soldat.


"Excusez moi ? Je crois que vous êtes garé en zone bleue."

Quoi ? C'était drôle non ? Visiblement non, vu que Jack dut sauter sur le côté, se retrouvant dans un renforcement des murs, pour éviter de se faire dégommer, mais c'était la chance pour Carter vu qu'il n'était pas occupé sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Lun 1 Fév - 21:52

Le commandant de la SG-3 semblaient d'accord avec les membres de son équipe quant au plan échafaudé avec le début d'idée de la SEAL et la fin de celle de la Spetsnaz. Yeah ! L'équipe de choc ! Au moment où Jane se demandait où ils allaient pouvoir dégotter des cordes, les deux zigotos débarquèrent dans le couloir où les militaires s'étaient réfugiés et recommencèrent à arroser à tout va, les chassant un peu plus loin.
En courant, Jane passa devant un petit placard vitré aux montants rouges. Mais bien sur, le tuyau ! Elle explosa la vitre d'un coup sec de la crosse de son M4 et ouvrit le contenant pour dérouler en quatrième vitesse le tuyau blanc qui s'y trouvait. Il n'y avait pas d'incendie mais en l'absence de cordes, ça ferait l'affaire. Elle tira dessus en ligne droite pour le percer, en confia un bout à Svetlana pendant qu'elle tendait l'autre et finissait de le découper avec son couteau de chasse. Voilà ! Maintenant, la russe et elle avaient chacune un bout de tuyau. Le plan prenait forme. Les militaires coururent se planquer dans un embranchement de couloirs. Jane se planqua sur la gauche et Svetlana sur la gauche avec Jacques. L'ennemi n'allait pas tarder à arriver.

_ Vous êtes prêts ? Chuchotta-t-elle, son sourire immortel aux lèvres mais l'air très concentré. Hey chef, ne tirez pas à moins d'un mètre trente du sol, hein ?Il ne faudrait pas que vous nous colliez une balle entre les homoplates par inadvertance.

La jeune femme ne s'inquiétait pas vraiment. Elle avait une confiance aveugle en le français. Et puis si jamais il se loupait et la descendait et bin... ce n'était si grave de mourir après tout... Il ne lui restait aucune famille pour la pleurer et il se trouvait les personnes à qui elle tenait le plus au monde étaient Jacques Willsdorff et Svetlana Gorkina.
Quand les affreux jojos débouchèrent au fond du couloir, Jane dégoupilla la grenade qu'elle avait prise en main. Il fallait bien calculer. Elle n'avait que sept secondes. Elle en laissa passer deux et la balança depuis sa cachette dans le couloir. A présent, il ne restait plus qu'à attendre l'explosion. Le Colonel O'Neill n'allait pas être super content... Lui qui ne voulait pas refaire la déco. En même temps, faire dans la dentelle n'avait jamais été une priorité chez Jane. Il fallait ce qu'il fallait, point final.
BOUUUUMMM !
Sans hésiter, Jane s'élança dans le couloir, courbée vers l'avant, sa petite taille l'avantageant pour une fois. Elle savait que Svetlana faisait de même. Son adversaire, le mec de gauche, avait été un peu déstabilisé par la grenade mais reprenait rapidement ses repères. Quand elle vit le canon de l'arme se diriger vers elle, la jeune femme se jeta sur le sol pour faire une roulade avant. Elle entendit le M4 de Jacques faire feu sur les envahisseurs pour les occuper un peu. Jane parvint à se faufiler sans trop de mal jusqu'aux jambes de sa cible, passa à la hâte son tuyau de sorte à ce qu'elle n'ait plus qu'à tenir dessus pour lui faire perdre d'équilibre. Du temps qu'elle était par terre, elle sortit son couteau de chasse et tenta de lui planter d'un coup sec derrière le genou gauche pour en sectionner les tendons. Enfin, elle tira de toutes se forces sur le tuyau et positionna son propre corps accroupi comme obstacle dans le dessein de le faire tomber à la renverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Gorkina

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3

¤| Lieutenant - Spetsnaz - SG-3
avatar

Messages : 1313
Activité : 202321
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Au SGC ou en mission.

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Mer 3 Fév - 10:58

Voilà, le plan d'action avait été validé par le groupe. Maintenant il fallait trouver comment le mettre en oeuvre sans prendre trop de risques inconsidérés. Pendant ce temps-là, les deux envahisseurs déambulaient dans les couloirs de la base comme s'ils faisaient une promenade champêtre. De plus, ils s'amusaient à allumer tout ce qu'ils voyaient juste pour le plaisir de faire un beau feu d'artifices. La situation commençait à devenir assez intenable. SG-3 n'avait pas eu le temps de tout préparer que les déchus étaient déjà sur eux à les tirer comme des lapins. Seule solution: la fuite. Il fallait filer vite et loin en étant le plus possible intouchable. De son côté Svetlana couvrait la retraite tirant quelques salves. Sarah-Jane prit tout de même le temps de prendre avec elle un tuyau d'incendie qu'elle avait sectionné. Une fois à l'intersection suivante, les militaires se mirent à l'abris et la jeune Néo-Zélandaise coupa en deux le tuyau pour en donner un bout à la Russe. Le plan était simple. Le Français devait détourner l'attention des envahisseurs pendant que les deux jeunes femmes progressaient le plus vite possible vers les déchus pour les affronter au corps-à-corps et le neutraliser. Simple et peut-être efficace.

- Sarah-Jane Winchester: Vous êtes prêts ? Hey chef, ne tirez pas à moins d'un mètre trente du sol, hein ?Il ne faudrait pas que vous nous colliez une balle entre les homoplates par inadvertance.

Trois, deux, un, partez. Une grande vola en direction des déchus, cela les distrairait probablement assez longtemps pour qu'ils ne puissent pas comprendre ce qui leur arrive. Voilà, nos deux jeunes militaires étaient en train de courir vers leurs ennemis courbées en deux en slalomant en direction de l'objectif. De son côté, le chef du groupe faisait feu et tentait de se montrer sans se mettre trop en dangers afin d'attirer l'attention des envahisseurs. Très rapidement les deux jeunes femmes étaient sur leur cible respective et engagea le combat. Le lieutenant Gorkina savait, non se doutait que de frapper ne servait à rien dans cette situation. Elle choisit donc d'utiliser des techniques de combats permettant de déséquilibrer et de projeter au sol son adversaire. De son côté le Français avait arrêté de faire feu, car les corps-à-corps étaient engagés. Svetlana décida d'attraper le bras du méchant envahisseur tenant l'arme pour enchaîner une prise de judo pour le projeter par-dessus elle en utilisant son corps comme levier. Avec un peu de chance, même s'il ne se faisait pas mal, l'extra-terrestre serait un peu sonné par la chute. De plus la militaire se retrouverait en position de force pour la suite du combat. Elle était particulièrement redoutable dans les corps-à-corps, surtout dans les combats au sol grâce à sa dextérité et sa souplesse.

Voici en gros le déroulement de la prise. Cela s'appelle un "Ippon Soei nage".
http://www.judo.ethz.ch/photos/exams/ippon-seoi-nage.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître Du Jeu

¤| Le Maître Du Jeu

avatar

Messages : 183
Activité : 16047
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Sam 6 Fév - 9:06

Bien que le plan aurait pû paraître pour le moins audacieux sur le moment, et très ingénieux, il n'eut aucun véritables résultats sur le coup. A vrai dire, les soldats ennemis avaient bien été destabilisés par le grenade, peut-être dû au flash de celle-ci ou à son explosion, signe que malgré tout, ils étaient sensibles à l'environnement, mais malgré tout, leurs boucliers étaient toujours en fonction. Ce qui signifiait que cela les protégeaient entièrement. Et pour preuve, toutes les tentatives, tous les coups qu'on tentait de leur mettre, que ce soit avec les bras, les jambes, ou même finalement un couteau, tout cela ne fonctionna pas, vu que tout fut arrêté par le bouclier. Qaund bien même on essayait de le frapper, il ne ressentait pas la douleur. Le poing touchait bien la cible, mais le bouclier s'irradiait d'une luimère verdâtre et le soldat était toujours opérationnel. Pas le moins du monde ébranlé sur le moment.

Toujours est-il que pour le moment, maintenant, c'était les deux soldats qui avaient l'avantage en tout cas. Et nul doute qu'ils allaient en profiter. Pour preuve, leurs premières actions, et sans forcément en venir aux armes, fut de les frapper, que ce soit avec les jambes ou les pieds. En tout cas, malgré tout, et même si cette tentative avait eu des ratés sur le moment, au moins cela avait permis de les ralentir. Le soucis maintenant était de réussir à éviter leur coup, il suffit de remarquer que s'ils frappaient contre le mur, leur poing s'enfonçait dedans. En tout cas, quand ils passaient à l'attaque que ce soir avec leurs armes ou à mains nues, il y avait quelques grésillements au niveau du bouclier, comme si celui-ci avait des baisses de régime. Va savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah-Jane Winchester

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3

¤| Sergent-Chef - Navy Seals - SG-3
avatar

Messages : 350
Activité : 16019
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   Ven 19 Fév - 0:27

Une attaque au corps à corps... Quelle idée moisie ! Moisie car brillante d'inefficacité. Pour faire simple, rien ne fonctionna et les jeunes femmes s'étaient mises encore un peu plus dans la panade en s'approchant autant. Immédiatement après avoir magiquement repoussé le couteau de Jane comme il visait le derrière de son genou, son adversaire se tourna vers la SEAL et lui envoya un puissant coup de pied dans les cotes. La demoiselle fit presque projetée au pied du mur le plus proche. Elle avait le souffle complètement coupé. Quand elle put respirer de nouveau, elle toussa brièvement et cracha du sang sur le béton armé qui recouvrait le sol du couloir. Oh oh... Le Docteur Keller allait certainement avoir du boulot... A croire que Jane avait pris un abonnement à l'infirmerie !
D'une oreille distraite, elle entendit vaguement la voix de Jacques qui hurlait son prénom. Tiens, un petit manquement au protocole ça, capitaine. Où était Svetlana ? La néo-zélandaise s'apprêtait à se relever lorsqu'elle reçut un nouveau coup de pied en plein milieu du dos. Elle s'effondra dans un gémissement étouffé. C'était vraiment mal barré !
Des bruits de fusillade. L'un ou l'autre de ses collègues qui tentaient d'occuper les envahisseurs certainement. Sans attendre, Jane ressembla toute la combattivité dont elle pouvait faire preuve pour s'accroupir et effectua deux roulades habiles pour s'éloigner de la menace qui l'avait presque cassée en deux.
Une paire de bras forts la réceptionnèrent et l'aidèrent à ses relever. Son joli visage de poupée d'avant rien mais elle semblait un peu beaucoup sonnée tout de même.

La SG-3 alla se mettre à couvert dans un couloir un peu plus loin. En s'appuyant pathétiquement contre le mur, la SEAL secoua la tête d'un air navré et souffla :

_ Je déteste le reconnaître mais là, je dois bien avouer que je suis à court d'idées ! Vous avez une suggestion ?

Elle posa ses yeux plein d'espoir sur le Capitaine Willsdorff puis sur le Lieutenant Gorkina. Ils avaient l'air aussi dépités qu'elle.
D'un geste machinal, elle essuya le sang qui coulait doucement de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ SGC - MIS3 ] Visite Présidentielle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG  :: La Porte des Rêves | RPG SG1 :: Le Stargate Command :: Salles de commandement :: Salle d'embarquement-
Sauter vers: