Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 XXIème Horizon

Aller en bas 
AuteurMessage
Richard Grant

¤| Major- Béret Vert - SG-2

¤| Major- Béret Vert - SG-2
Richard Grant

Messages : 7183
Activité : 409410
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 34
Localisation : Cheyenne Mountain, USA

XXIème Horizon Empty
MessageSujet: XXIème Horizon   XXIème Horizon I_icon_minitimeSam 21 Aoû - 0:57


Contexte de XXIème Horizon

XXIème Horizon Ban_h215


XXIème HORIZON


An -1390 Règne d’Amenhotep III

La geôle ne fleurait pas le lotus ni le jasmin. Prostrée dans son coin, la belle Isisnefer rêvassait. Lorsque Nout recracherait Râ, son temps terrestre s’achèverait. Mourir parce que l’on a aimé une unique fois… A vingt ans, seulement, déjà… ? Il était si beau, si charmant ce Bakenkhonsou. La beauté d’Osiris… d’Anubis, plutôt. Il les avait bien eues le grand prêtre ! Eues toutes les trois, ces chastes prêtresses du temple d’Isis. Promesses fallacieuses, caresses audacieuses, baisers fous… Comment résister à tant d’assauts timides puis torrides ? Laquelle avait fauté en 1er n’avait pas d’importance. Le fait demeurait qu’elles trois avaient aimé et consommé. Tout ça par la volonté d’un seul homme perfide qui ne voulait qu’une chose : les détruire.
Pourquoi cette haine ? Seule la jalousie le guidait : la jalousie du pouvoir !
A peine âgées de 8 ans, ces filles simples avaient été choisies afin d’honorer la mère de leur peuple : Isis.
Rituels auprès des effigies, purifications, prières… Leur temps libre leur avait permis de s’apprécier, de nouer des liens plus forts que l’amitié. C’était étrange mais dès qu’elles communiaient, ces filles disposaient alors de certains pouvoirs inattendus, inespérés. Faire apparaître des fleurs sur l’autel juste en le désirant, chasser des intrus du temple, à trois cela fonctionnait tout seul.
Leur force résidait dans leur union, elles le comprirent vite, ces fillettes à l’époque.
Elles grandirent en sagesse et beauté tout en apprenant sans cesse à augmenter leurs étranges capacités par leurs lectures et apprentissages.
En parfaite innocence, Isisnefer, Neith et Mésyt ne se rendirent pas compte que de telles prouesses déclenchaient envers elles l’hostilité des Hauts Dignitaires. Lorsque Neith aidée de ses sœurs d’adoption parvint à sauver la vie de Baketaton, la fille de Pharaon, elles étaient loin de se douter que leur destin allait basculer. Le grand vizir Ramose et Bakenkhonsou se consultèrent en secret :


C’en est trop, ces filles forment un danger pour la dynastie. Pharaon ne jure plus que par elles. Il requiert conseils, soins, auprès d’elles. Bientôt tu verras, il changera leur statut. Elles doivent disparaître.

Elles sont prêtresses, donc intouchables.

Mon ami ( ton fielleux) ce ne sont que des filles… De très jolies filles… J’ai vu ton regard sur leurs courbes… Il existe bien des moyens d’arriver à nos fins… des moyens très violents ou… doux.

Tu désirerais que…

Flétris-les et tires-en du plaisir. Tu es beau, toi, irréprochable en plus, elles ne se méfieront pas.

L’entreprise était tentante, terriblement tentante. Bakenkhonsou accepta.
Son choix se portait sur Isisnefer. Ses amis, prêtres également – Emhat et Paser – se prêtèrent au jeu.
Jeu dangereux ou tel est pris qui croyait prendre. Tous vécurent des moments intenses, délirants d’amour et d’extases.
C’était sans compter avec la fourberie de Ramose qui, dès qu’il sut la chose accomplie, s’empressa de dénoncer l’impureté des prêtresses.
Traduites devant le tribunal, les trois amies ne nièrent pas. Leur destinée était réglée : on les jetterait aux crocodiles du Nil à l’aube du 3èjour, le meilleur pour plaire aux dieux selon l’oracle.

Isisnefer ne se faisait pas d’illusion. Rien ni personne ne les sauverait. Pourtant…
Un bruit lui fit relever la tête. Des clés ? La porte de sa geôle s’ouvrit, Neith et Mésyt y furent jetées.


Mes sœurs !

Les aidant à se relever, la jeune prêtresse s’enquit :

A quel miracle devons-nous ses retrouvailles ?

C’est Bakenkhonsou, Emhat et Paser, dirent-elles.

Bakenkhonsou… Il a… il vous a…

Dépassée par cette information, Isisnefer pleura comme jamais. Elle lui avait cédé, croyant ses mots si tendres, répondant à ses caresses, puis le rendant responsable de tous leurs malheurs.
Être réunies cela seul importait. Mésyt sembla la 1ère à se rendre compte de cette opportunité
:

Ils l’ont fait pour que nous échangions le serment. Paser m’aime et m’aimera à travers le temps.

J’aime Emhat, nous nous rejoindrons au-delà du temps.

Mon doux baken… Mes sœurs… Quand nous sommes à trois, vous le savez, nos pouvoirs grandissent.
Unissons-nous pour la dernière fois dans ce monde.


C’est ce que je pense qu’Emhat souhaitait. Il fera de même avec les autres… Isis ne permettra pas que nous soyons séparées…

Là, dans cette geôle putride un serment d’éternité s’échangea. En chœur, les mains nouées, elles psalmodièrent :

Au-delà des mots et du temps, je promets solennellement devant Isis, son noble époux Osiris et tous les dieux, de vous retrouver mes sœurs.

Suivirent d’autres incantations puis des baisers fraternels s’échangèrent :

A dieu douce Neith ; A dieu chère Mésyt.

Désormais, leur âme était sereine. Quoiqu’il arrive, le temps était devenu leur allié.
A l’aube, Sobek reçut son lot…

Les siècles défilèrent. Souvent elles se ratèrent mais leur réunion était chaque fois une fête et leur apportait chaque fois plus de pouvoirs et de connaissances. L’ennui c’est qu’il fallait certaines conditions pour se reconnaître. A chaque résurrection elles oubliaient complètement leurs vies antérieures mais tout revenait en force sitôt le contact établi.
Au fil des rencontres, elles se rendirent compte de plusieurs choses. Elles n’étaient pas les seules à partager ce type d’expérience. A diverses occasion, elles avaient croisés leur amant qui, eux aussi les cherchaient. Quels délires alors ! Mais quelqu’un d’autre les pourchassait invariablement : le grand vizir. Rarement elles avaient pu vivre plus de trente ans avant qu’il n’apparaisse et les dispersent à nouveau dans des conditions toujours tragiques.

En ce XXI ème siècle, se retrouveront-elles ? Reconnaîtront-elles amis et ennemi ? Pourront-elles mettre fin à la traque de Ramose et enfin vivre tranquille ?


Si vous voulez savoir ce qui va se passer, venez nous rejoindre !!!



Fondatrices : Isabel Miller, Shirley Templeton et Miranda Sheridan


Plus de visiteurs ?
BoosterForum
Notre Topsite

XXIème Horizon Ban_h215

_________________
XXIème Horizon Sign_g14

Spoiler:
 


DC : Jack O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
 
XXIème Horizon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [New] E-Revo cooling plate & Skid plate Golden Horizon
» Event Horizon
» [Modiano, Patrick] L'Horizon
» Soleil à l'horizon
» CATWOMAN and the PENGUIN 1/6 vinyl kit horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG  :: Continuum | Partenaires :: L'Union fait la Force | Partenaires :: Jeux de Rôles-
Sauter vers: