Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-63%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
219 € 599 €
Voir le deal

Partagez
 

 Dans la jungle, terrible jungle [complet]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

Naomah

Messages : 175
Activité : 19255
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 33
Localisation : Hm... ici.

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeVen 2 Oct - 14:28

Voila, je tente une mission de récupération!
Si on pouvait être 4 à jouer, ce serait vraiment la classe, soit :
1 équipe SGA en mission + 2 militaires en soutien armé.

Données du MALP:
Planète potentiellement dangereuse. Faune et flore luxuriantes et sauvages. Faibles traces d'activité humaine détectée. Pas d'activité Wraith supposée.

Objectif de la mission:

inspecter les données d'un laboratoire Ancien basé sur cette planète et les rapporter. D'après les archives d'Atlantis, des recherches en génétique y ont été menées qui peuvent avoir une certaine importance.

Départ à 8:00 AM - Prévoyez les produits anti-moustiques, le matériel de vision nocturne et une machette.


Il s'agit de la mission annoncée: Ici!

***************
Dans la jungle, terrible jungle [complet] Ma_t10


Côté Naomah

Sur la planète Ma't, il ne faisait que rarement nuit. L'action conjuguée d'un soleil et d'une lune particulièrement réfléchissante permettait, toutefois, de distinguer la phase blanche de la phase rouge dans un cycle de 30 heures. Les Wama'ts, peuple pacifique et loin d'être suffisamment avancé technologiquement parlant pour intéresser d'autres disciplines que l'ethnologie, n'avait de toute façon que faire de ces questions d'éclairage. En effet, installés depuis des milliers d'année sous le couvert d'immenses arbres au tronc large comme deux éléphants et au feuillage plus que touffu, les Wama'ts ne distinguaient que peu la lumière du jour et s'étaient, depuis longtemps, habitués à la douce pénombre de ces bois.
De cette façon, l'équipe SGA aurait souhaité se présenter pour le petit-déjeuner des habitants du coin, qu'elle aurait eu bien du mal à déterminer l'heure correspondante.
Quant à Naomah, si elle savait que l'heure d'aller se coucher était encore loin, le ciel n'y était pour rien. Bien au contraire, pour se renseigner, c'est ses pieds qu'elle devait regarder: 10 heures par jour, de petites fleurs d'un violet profond ouvraient grand leurs pétales, marquant par tradition la période propice au sommeil. Pour le reste, Naomah savait qu'elle venait de manger, que les griveloups n'étaient pas encore rentrés de la chasse, et que dans ces conditions, elle avait encore largement le temps de se rendre aux ruines du temple.
Toute ravigotée par cette pensée, la demoiselle se hâta de ranger ses provisions et de les mettre en lieu sur avant de jeter un coup d’œil vers le nid principal. Pour la plus part, les bleus faisaient une sieste bien méritée après la cueillette matinale et en attendant l’heure de la chasse, et seul Kieran, occupé à polir le manche de son nouvel arc, observait Naomah. Fait suffisamment rare pour être noté, elle le fixa en retour, intriguée qu’il brave ainsi le grand tabou, lui qui était au moins aussi droit que Mère elle-même. Ce n’est que quand il se détourna vivement que Naomah se décida à prendre le chemin du temple.
Bien sur, elle aurait du s’en douter ! Qu’il ne la traite pas comme une paria était une chose, mais il ne se risquerait surement pas à enfreindre les codes pour autant ! Quand bien même lui avait-elle apportée la preuve que ces codes en question n’avaient aucune raison d’être. Bouillant de cette même colère sourde qui la prenait chaque fois qu’elle se sentait contrariée, Noamah se mit à courir le long de passerelles, et une fois arrivée au bout du territoire Wama’t, elle n’hésita pas un seul instant à sauter dans le vide, pour se rétablir, quelques mètres plus bas, sur la première des grandes branches qui devaient la mener jusqu’au sol.
Elle n’avait pris que le stricte nécessaire dans un sac, et son bâton de mort, solidement attaché dans son dos. Au temple, elle n’aurait pas besoin de beaucoup plus.
Une fois l’édifice dominant du temple en vue, et sur le point de pénétrer dans la clairière l’entourant, un son s’éleva dans la jungle, rapidement suivit par l’envol des oiseaux alentours. Stoppée dans son élan, Naomah se tourna immédiatement dans une direction bien précise : celle du grand cercle.
Un second vol d’oiseau non loin de là vint confirmer ses craintes, et l’adrénaline saturant déjà le flot de sang dans ses veines, la jeune fille s’élança vers son campement. Elle aurait plus vite fait de se rendre au cercle argenté, mais Il fallait qu’elle prévienne les siens avant qu’il ne soit trop tard. Contre les Wraiths, il n’y avait pas une seconde à perdre pour mettre le piège en route.

**********************


Côté SGA

Non loin de là où se trouvait Naomah avant de rejoindre sa tribu, une équipe SGA franchissait la porte des étoiles sans savoir ce qui l’attendait. En lieu et place d’aire d’atterrissage, un socle de pavés quelque peu entamé par la végétation alentours et les épreuves du temps soutint vaillamment les Atlantes. Sur quelques mètres, du moins, car au-delà d’un certain rayon, il devenait évident qu’il en était fini de la cohérence de la construction et que la nature remportait doucement, mais surement, la partie, rendant le terrain impraticable.
Au-delà de ce cercle momentanément déserté par toute faune (sauf les insectes), l’obscurité s’épaississait sous le couvert des immenses arbres alors que la douce symphonie de la vie s’élevait, puissante et primitive. On pouvait sentir le poids millénaire des arbres, maitres de ces lieux, telle une menace palpable.
Comme si la nature environnante n’était pas assez, les Wama’ts (peuple du coin), dans leur peur des Wraiths, avaient piégé toute la zone, en faisant le pire des parcours du combattant dont le petit nom serait « la forêt de la mort ». Avant que les guerriers de ce peuple arboricole ne fassent leur entrée, l’équipe SGA avait quelques minutes devant elle qui seraient loin d’être de tout repos. En effet, au-delà du socle de pierre, le sol de la forêt n’était qu’un vaste gruyère, quelques rares chemins se faufilant entre de larges trous recouverts d’humus et tapissé de pics acérés creusés par les Wama’ts pour mieux guider le voyageur dans la gueule du loup.
Mais, ne nous avançons pas trop… Il sera bien assez tôt venu le temps d’aborder ce sujet.

*************************


Indications complémentaires

Le socle au pied de la porte des étoiles fait 5 m de diamètre pour 2 m de haut. Sa bordure est attaquée par les racines énormes (facilement plus larges qu'un corps humain) des arbres les plus proches. Pour en descendre, il faut se faufiler, escalader, puis sauter, le tout forme donc comme une première barrière; heureusement franchissable.
L'air n'est pas étouffant, mais plus chaud et humide que la normale et chargé d'une odeur de moisissure.


Pour ce premier "tour de jeu", merci de rester sur le socle de pierre. Vous pouvez commencer le repérage des alentours, mais sans en descendre ^^


Si j'ai oublié quelque chose, mp!


Dernière édition par Naomah le Mar 20 Oct - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Rely

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis
avatar

Messages : 43
Activité : 19118
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 33
Localisation : Atlantis

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeDim 11 Oct - 10:43

Une petite excursion de bon matin. Quoi de mieux pour débuter la semaine ? Mais personnellement si on avait retiré l'humidité de la chaleur il aurait été plus enthousiaste. Mais il fallait bien plus pour le faire trainer des pieds, c'est donc la mine souriante que notre blondinet franchit la flaque argentée pour se retrouver au beau milieu de la jungle.

Alex renifla ostensiblement histoire de faire une déclaration silencieuse comme quoi ça ne sentait pas vraiment la rose dans le coin. Mais cela faisait quelques temps qu'il était sur Atlantis, et il n'avait toujours pas trouvé sa planète paradisiaque alors pas de quoi s'étonner. Très intéressé par ses troncs tordus qui grignotaient le socle en pierre qui soutenait la porte, l'australien fit quelques pas vers eux et s'apprêtait à poser sa main dessus lorsque l'Athosienne leur intima de ne pas avancer. Après un regard entendu vers la demoiselle le blondinet posa une main sur le végétal et en chercha la source des yeux. Lorsque ses yeux atteignirent un arbre au diamètre totalement inimaginable, notre soldat en arriva à la déduction que ce qu'il avait sous la main devait être une simple racine.

Quelques peu estomaqué par cette découverte Alex reprit sa main qui retrouva sa place sur son arme. Mais quel âge pouvait avoir ces arbres ? Ils n'étaient tout de même pas là lorsque les anciens étaient présent dans la galaxie. Même s'il n'avait pas vraiment réalisé la date qu'on lui avait balancé lorsque le sujet avait été abordé il avait clairement comprit que cela faisait très très très longtemps que ce peuple était parti. Ces arbres ne pouvaient pas être déjà là à l'époque. Heureux d'avoir trouvé une fourchette de quelques millions d'années pour l'âge des colosses végétal notre soldat tourna la tête vers la petite troupe en attendant la suite ou plutôt le commencement de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Christelle Moore

¤| Civile - SGA-2

Christelle Moore

Messages : 2398
Activité : 27304
Date d'inscription : 07/09/2009

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeLun 12 Oct - 13:31

Christelle avait été appelée pour participer à cette nouvelle mission. Rien de très dangereux en apparence, mais il fallait toujours rester sur le qui vive, un danger était si vite arrivé.

A 8h tapante, elle était prête et arriva en salle d'embarquement. C'est alors qu'elle vit ses deux coéquipiers pour la mission. Elle ne connaissait pas l'homme mais connaissait Elincia par contre.
Ils traversèrent la porte après avoir vérifié que tout le matériel nécessaire était là. Lunettes à vision nocturne, couteau, armes, recharges... tout ce qu'il fallait voire plus pour une mission.

Ils arrivèrent dans un endroit où il faisait chaud, très chaud même. Et humide, ce qui n'était pas vraiment agréable. Mais le pourquoi était très intéressant. Des recherches génétiques réalisées par les wraiths, voilà qui pourrait être très précieux pour eux.

Elle regarda autour d'elle, et vit toute une jungle, gigantesque, mais non dénuée de danger, en tout cas c'est ce qu'elle avait appris. Ils étaient arrivés sur un socle et Elincia les stoppa presque dès le départ. Il devait y avoir quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

Naomah

Messages : 175
Activité : 19255
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 33
Localisation : Hm... ici.

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeMer 14 Oct - 14:57

[HJ:1 PNJ biologiste et 1 PNJ militaire me semble pas mal ^^ Je les ferais intervenir après. Disons que le biologiste s'extasie joyeusement sur la flore du coin et que le militaire sécurise le socle de pierre.]


*********************


A peine une minute avait passé que Naomah parvenait à l’une des nombreuses conques dispersées dans la forêt. Sans chercher à reprendre son souffle, elle colla ses lèvres à une extrémité pour en extraire, à l’autre bout, un son lourd et puissant qui ne manquerait pas d’alerter les siens.
Alors que son appel continuait de résonner à travers les arbres, elle reprit sa route pour rejoindre le cercle argenté, espérant arriver à temps pour activer le premier piège. Rapidement, au loin, des sons entre le hurlement bestial et la plainte lugubre s’élevèrent, créant une ambiance inquiétante et surnaturelle. Pour les intrus, voila qui était de mauvais augure, mais pour Naomah, c’était le signe que ses congénères entraient en action. Comme pour leur répondre, elle marqua l’arrêt le temps d’émettre un cri inhumain. Puis elle reprit sa route, tiraillée entre une peur sourde et l’exaltation du à l’affrontement à venir. A la dernière incursion des wraiths sur sa planète, elle en avait tué un, au corps à corps, pour la première fois. Habituellement, son peuple veillait à rester hors de portée, se contentant de pièges et de quelques bleus aveugles laissés en sacrifice. Et jusque là, ça leur avait plutôt réussi. Mais aujourd’hui, Naomah gardait de sa dernière victoire une envie impétueuse de changer cet état de fait, de permettre à son peuple de retrouver pouvoir et dignité face à ses assaillants. Téméraire et brulant d’un feu intérieur sans précédent, elle était prête à en découdre, bâton de mort à la main et face son adversaire.
Arrivée à une centaine de mètres de la porte des étoiles, elle aperçu un des siens, à son poste, en embuscade. En réponse à son salut silencieux, elle se contenta de prendre encore un peu d’altitude, montant plus haut dans les arbres tout en continuant de s’approcher de la zone de front. Téméraire, mais pas stupide, elle savait que les wraiths venaient généralement à 2 ou 3, voir 4, et qu’il faudrait de toute façon les diviser avant de passer à l’attaque.
Sans un bruit, les siens étaient entrés en mouvement, près à guider les intrus vers les pièges, et elle se joignit à eux. Rapidement, elle se rendit compte que quelque chose n’allait pas. Ses congénères semblaient hésitants et restaient tapis dans l’ombre à ne rien faire au lieu de passer pour de bon à l’action.
Intriguée, elle porta son attention sur le socle de pierre entourant le cercle d’argent, et elle comprit ce qui n’allait pas. Au lieu de s’être immédiatement lancés sur la piste d’odeurs que les Wama’ts avaient tracé pour attirer les wraiths, les intrus restaient prudemment en retrait, étudiant avec précaution les alentours. Ce n’était pas un comportement habituel, et Naomah ne savait pas comment réagir s’ils ne se mettaient pas en chasse. Pourtant, il le fallait, car à ce rythme là, la première barrière de pièges ne servirait à rien.
Une solution finie par se dessiner : si les intrus hésitaient à sauter de l’avant, elle les y pousserait.
Résolument, elle se redressa et avança jusqu’à apparaitre clairement aux yeux des intrus, l’air un peu égarée comme si après une longue course, elle découvrait la lumière du soleil et s’en effrayait. Pour être sûre d’attirer leur attention, elle fit tomber une branche à bas de son perchoir. Une fois qu’elle eut atteint son objectif, elle s’enfonça sous le couvert des arbres, comme si rester exposée était dangereux. Au même instant, pour pousser les intrus à se séparer, un autre Wama’ts, un jeune homme, révélait sa présence dans une autre direction, cavalant à même le sol, entre les racines géantes avant de se cacher à nouveau.


*****************



Détails importants
: - il n’y a pas de DHD à proximité, il est donc impossible de faire marche arrière.
- Un chemin se dégage vers l’ouest, c’est-à-dire un peu à droite de l’axe de la porte des étoiles et de là où est apparue Naomah ; il mène, à 20 m de là, à un point de téléportation de facture Ancienne hors d’état de marche.
- Si l’un des membres de l’équipe a ce qu’il faut pour la détecter, une signature énergétique apparait à 500 m de là dans cette direction, signe qu’une construction ancienne plus importante s’y trouve.
- Des pièges de toutes sortes parsèment les alentours, à la façon de ceux qu’on croiserait dans un temple maudit ; lancement de fléchettes empoisonnées (même si le poison est prévu pour des wraiths et ne ferait pas grand-chose à des humains), trous profonds creusés dans le sol et camouflés, pieux montés sur ressorts ; le tout pouvant être mortel pour qui est occupé à traquer une proie et ne fait pas attention à où il met les pieds.
- Le peuple habitant dans le coin sait se rendre invisible, particulièrement dans son habitat naturel, et communique uniquement par signes, mais sa présence dans les parages ne passe pas pour autant inaperçue. Bruissements et ombres furtives à la limite du champ de vision sont nombreux et fait pour provoquer une ambiance inquiétante, tout comme les cris qu’ils poussent sont censés faire croire que des animaux redoutables se cachent dans le coin.


[HJ: J’vous laisse poster plusieurs fois avant d’intervenir à nouveau, non ? Quelques minutes ont pu passer le temps que Naomah fasse tout ce que je décris dans mon poste… ‘Fin, à vous de voir ^^
Sinon, vous pouvez prendre la direction que vous voulez ^^ J’ai de quoi m’adapter à tout !]

Revenir en haut Aller en bas
Christelle Moore

¤| Civile - SGA-2

Christelle Moore

Messages : 2398
Activité : 27304
Date d'inscription : 07/09/2009

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeMer 14 Oct - 18:55

Toute cette planète n'était pas rassurante. Une jungle certes luxuriante mais qui regorgeait de dangers en tout genre. Surtout si ils n'étaient pas seuls ici, chose qu'ils ne savaient pas encore. Jusqu'à ce qu'une "apparition' se fit. Des bruits venant de partout à la fois, des arbres qui remuent, l'atmosphère n'était guère rassurante.
Une silhouette apparut quelques secondes avant de disparaître, suivie d'une autre ailleurs quelques secondes plus tard.

Il y avait quelqu'un ou quelque chose ici, c'était sûr et certain. Après la question serait de savoir quoi... ou qui.

- Nous devons être prudent! Je trouve qu'il y a quelque chose qui cloche!

Je suis d'accord avec toi, je le sens pas du tout.

Elincia avait toujours eu un bon instinct et il n'allait pas la trahir aujourd'hui. Surtout qu'elle se trouvait presque dans un endroit qu'elle connaissait bien, même si c'était la jungle ici, ça ressemblait beaucoup à ce qu'on trouvait sur le continent.

Le chef de l'expédition se croyait vraiment le seul à tout faire, à croire que les autres étaient presque là pour assurer sa propre sécurité ! Il fallut plusieurs minutes pour lui faire changer d'avis et qu'il écoute enfin ses coéquipiers.


- On devrait pas aller par là! J'ai vu quelque chose sur la droite de la porte, je pense qu'on devrait prendre cette direction!

Puis Elincia s'adressa à elle.

- Passe devant avec moi, s'il te plaît!

Ce sera avec plaisir, on va prendre les choses en main.

Elles passèrent devant et se mirent à marcher tout en faisant attention à ce qui pouvait se trouver autour d'elles.

- On est pas seuls! Ne faîtes aucuns gestes brusque et n'armait pas vos P-90!

Elle l'écouta alors, et sortit une autre arme. En gros, une copie de celle de Ronon mais made in Atlantis. Elle l'arma sur le mode paralysant. Si l'ennemi est maitrisé, c'est tout ce qu'ils demandaient pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Rely

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis
avatar

Messages : 43
Activité : 19118
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 33
Localisation : Atlantis

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeJeu 15 Oct - 16:14

Alex qui suivait l'Athosienne du regard ne mit guère de temps à comprendre ce qu'elle cherchait. Il n'y avait pas de DHD dans le coin ... alors ça, ça ne lui plaisait pas. Il était peut être enseveli sous ses énormes racines. A cette pensée, le jeune homme observa les alentours à la recherche de ... En faite il n'eut pas vraiment le temps de chercher.

    " Nous devons être prudent ! Je trouve qu'il y a quelque chose qui cloche ! "


Allons bon, il ne manquait plus que ça !
Mais c'était quoi cette forêt ? Lorsqu'ils descendirent de la plateforme, Alex eu de nombreuses fois l'occasion de se poser cette question. Des bruits d'animaux totalement inconnu, des ombres qui se mouvaient rapidement, on se croirait presque dans un film de genre. Pas vraiment rassurant tout ça, son arme bien en main Alex suivait le mouvement en silence.

    " On devrait pas aller par là ! J'ai vu quelque chose sur la droite de la porte, je pense qu'on devrait prendre cette direction ! "


Notre petit soldat sortit de ses réflexions et tourna un regard interrogateur vers Elincia. En bon subordonné, il ne faisait que suivre son supérieur mais si quelqu'un de qualifié venait troubler cette ordre des choses, il allait lui falloir quelques instants de réflexion pour trancher. Ces instants lui furent donner par une petite discussion sur le pourquoi du comment il ne fallait pas continuer dans cette voie. Mais finalement Alex décida de sortir de son mutisme habituelle pour prendre position dans un moment de flottement.

    " Sauf votre respect monsieur, je préfèrerais suivre les indications de Melle -aïe, le nom c'était quoi déjà. Si, il l'avait sur le bout de la langue- Khan. "


Pas évidant ces noms à rallonge, peut être que ce n'était pas vraiment l'appellation approprié mais il avait dû ce faire comprendre. Il n'y avait pas 36 demoiselles dans le coin. Alex ne su pas vraiment s'il avait fait penché la balance ou si celle si était déjà du bon côté mais bientôt ils reprirent la marche sous les indications de l'Athosienne. Dans ce genre d'endroit il préférait suivre une habitué qu'un novice soucieux de son apparence. Son attention bascula à nouveau sur les alentours mais ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il se passa quelques choses de notable.

    " On est pas seuls ! Ne faîtes aucuns gestes brusque et n'armait pas vos P-90 ! "


Alex appliqua la contre directive aussitôt et retira la sécurité en armant. Mais il eu juste le temps de finir son geste qu'il nota son impaire. Mais il n'était pas le seul à l'avoir commit et tendit que les foudres d'Elincia se tournait vers son supérieur, Alex rabaissa discrètement son arme, l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

Naomah

Messages : 175
Activité : 19255
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 33
Localisation : Hm... ici.

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeMar 20 Oct - 16:30

* Lieutenant Stevenson – 39 ans et une furieuse envie de faire ses preuves, surtout durant cette mission où il est pour la première fois le plus haut gradé. C’est qu’il n’était pas très en avance pour son âge, le monsieur… Mais bon, il n’en avait que plus à prouver ! ça lui avait foutu un coup de voir qu’il n’y avait pas de DHD, mais il n’en avait rien laissé paraitre, gardant sa peur pour lui et mettant plus que jamais en avant son assurance.

Citation :
- Nous devons être prudent! Je trouve qu'il y a quelque chose qui cloche!

Non, sans blague ! Ha ! Elle en avait de bonne la demoiselle… Plein de mépris pour cette remarque, il avait donc pris les devants, choisissant une direction au hasard, juste parce que c’était dans l’alignement de la porte des étoiles, et qu’il devait y avoir une bonne raison pour qu’il en soit ainsi.
Il allait passer à l’action sans demander son reste (et en se disant que les autres suivraient si ils avaient un peu de bon sens) quand la petite dame en question lui barra la route. Et puis quoi encore ?! Elle se prenait pour la cheftaine peut-être ?! Enfin, elle parlait d’aller là où ça bougeait, alors il renâcla pour la forme, mais finit par suivre, persuadé qu’il conservait tout de même le commandement militaire et qu’un peu d’action ne ferait pas de mal. S’il s’agissait de tirer dans le tas, là, il serait bon.
Passé en dernier, il regardait partout, se sentant devenir paranoïaque tant il y avait de bruits alentours. A la mise en garde d’Elincia, il leva la sécurité de son arme et la leva à la hauteur de sa joue. Prêt au combat, il se mit en posture furtive, canon de son arme braqué vers le haut. Le danger venait des arbres, il le sentait.
Que les civils désirent garder les armes baissées, c’était leur problème, mais lui savait ce qu’il faisait : il s’assurait de leur sécurité. Et pour se faire, il n’hésiterait pas à faire feu.
D’un geste du bras, il fit signe à Rely de se placer sur la droite et en avant du groupe pour surveiller les abords. Pour sa part, il se plaça sur la gauche, un peu en arrière.
A tout le monde, il fit signe de se taire.


* Emmanuel Sanders – 28 ans et docteur en biologie spécialité génétique. L’idée de ce petit voyage lui avait plutôt plu, en début. Mais là, il n’était plus sur du tout d’avoir envie d’être là. Essayant de se faire aussi petit que possible, et de rester au milieu du groupe, il se déplaçait comme un écureuil effrayé. D’ailleurs, avec sa tignasse blonde vénitienne et ses dents de lapin, la comparaison n’était vraiment pas fortuite. L’arme de toujours rangée à sa place, et n’ayant de toute façon aucune envie de l’en sortir, il se contenta de sortir un pad de sa poche de poitrine. Les mains un peu tremblantes, il alluma l’appareil, tout en s’assurant qu’il était toujours bien entouré et qu’il n’y avait aucun ennemi en vu. Une fois que ce fut fait, il blêmit violemment, puis s’avança vers la tête du convoi pour faire part de sa découverte à Elincia.
La voix mourante, parce qu’il a entendu l’ordre du militaire :

« - Regardez. Les points rouges symbolisent les signes de vie, et ici, c’est nous. Il y en a tout autour. »

Coup d’œil effrayé vers le sous bois et le sommet des arbres. Quand on lui demande ce que signifie le point jaune droit devant, il s’empresse d’ajouter :
« - C’est une signature énergétique. Une technologie quelconque.»
De là où ils étaient, il ne pouvait pas en dire beaucoup plus.


* Naomah Sangbleu - 19 ans et sauvage du coin occupée à tendre un piège aux nouveaux venus, mais échouant pitoyablement.
Les Wama'ts avaient fait tout ce qu'ils faisaient d'habitude pour séparer les Wraiths et les attirer dans leurs pièges, mais cette fois-ci, constat effrayant, ils n'arrivaient à rien. L'ennemi restait soudé et hors d'atteinte.
Réunis par groupe de trois pour constater ensembles de leurs échecs et de leur désarroi, les protecteurs Wama'ts finirent par se taire et se contenter d'observer le groupe de 5 intrus.
Il y avait quelque chose d'étrange, de différent chez eux, et Naomah n'était pas la seule à se le dire. Par contre, elle fut la première à s'approcher, furtivement, du groupe. Sans un bruit, et avec la souplesse d'un chat, elle sauta d'un arbre à l'autre pour venir se poster sur leur trajet, à l'abri des branches, en hauteur. Elle espérait bien pouvoir capter quelques mots qui lui en apprendraient plus sur ces intrus.


(HJ: à peine schyzo Dans la jungle, terrible jungle [complet] 101764 )
Revenir en haut Aller en bas
Christelle Moore

¤| Civile - SGA-2

Christelle Moore

Messages : 2398
Activité : 27304
Date d'inscription : 07/09/2009

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeMar 20 Oct - 20:33

Ils avancèrent toujours prudemment, en tout cas tout le monde sauf le chef adoré de l'expédition. Fallait lui obéir au doigt et à l'oeil, même si franchement, on aurait dit que c'était l'une de ses premières missions. Il ne lui inspirait pas confiance, et elle n'était pas la seule en plus.

Sanders, même s'il n'était pas trop fait pour le terrain, elle le trouvait assez nerveux. Mais il avait l'air calé dans son domaine et ça la rassurait un peu.


« - Regardez. Les points rouges symbolisent les signes de vie, et ici, c’est nous. Il y en a tout autour. »
« - C’est une signature énergétique. Une technologie quelconque.»


Raison de plus pour se préparer mais pas à tuer. Et pour la technologie ? Je suppose qu'il faut s'approcher pour en savoir plus ?

Elle continua à avancer avec lui, toujours prudemment, il valait mieux l'être avec ce qu'il avait dit précédemment. Etre entouré de personne ou d'animaux n'est pas toujours une partie de plaisir, surtout quand on ne sait pas ce que c'est.

Elincia disparut pendant quelques secondes, Christelle se retourna et au moment où elle recommençait à marcher vers l'avant, elle la vit réapparaître.


- Ce sont des humains! Ils n'ont pas l'air dangereux mais restez vigilant! Je vais voir l'autre!

Des humains ? Pourquoi se cachaient-ils alors ? Et pourquoi être tout autour d'eux comme ça ? De nombreuses questions se posaient dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Rely

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis

¤| Caporal-Chef - AFC - Atlantis
avatar

Messages : 43
Activité : 19118
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 33
Localisation : Atlantis

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeDim 25 Oct - 17:02

Alex venait à peine de baisser légèrement son arme que le lieutenant l'envoyait à l'avant, dans ce cas tant pis pour l'aspect amicale et notre ami reprit bien en main son arme tout en se décalant. Et cela ne faisait que quelques secondes que le silence avait été décrété que le Dr le rompit. Alex ne pouvait voir l'écran mais d'après ce qu'il comprenait il y avait des êtres vivants dans le coin plus une signature énergétique. Tandis qu'il cherchait à voir quelques choses l'athosienne redit à nouveau ses quatre vérité au lieutenant. Et bien ... on n'était pas arrivé au bout de cette escapade si tout le monde passait son temps à chipoter. Fort de cette constatation Alex réagit avec un temps de retard lorsqu'il vit disparaître dans du coin de l'œil Elincia. Hé mais ça va pas ?! Qu'elle soit une experte de cet environnement d'accord mais ce n'était pas une raison pour faire ça.

    " Mademoiselle Khan. "


Alex eut à peine le temps de faire demi-tour et d'avancer de que quelques pas vers l'endroit où elle avait disparut avant qu'elle ne re-apparaisse.

    " Ce sont des humains ! Ils n'ont pas l'air dangereux mais restez vigilant ! Je vais voir l'autre ! "


Alex n'eut pas vraiment le loisir d'assimiler l'information car la priorité qui s'imposa dans son esprit était de se plaindre muettement de la jeune femme qui s'amusait ainsi à disparaître. Autant dire qu'ils ne servaient à rien dans cette affaire, si tout le monde faisait ce qu'il lui plaisait pourquoi monter des équipes d'exploration ? Autant faire des missions solo. Mais son petit doigt lui disait que le lieutenant aller manifestait son mécontentement dans les secondes qui suivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Naomah

¤| Aliens/Réfugiés - Atlantis

Naomah

Messages : 175
Activité : 19255
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 33
Localisation : Hm... ici.

Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitimeLun 26 Oct - 2:36

Lieutenant Stevenson
Citation :
attendez d'avoir un visuel avant de tirer comme un abruti!
A ces propos, il lui jeta un regard noir emplit de rage. Pour qui elle le prenait? Un débutant?!

"- Faites votre boulot, je ferais le mien" répliqua-t-il vertement à la demoiselle.

Non mais vraiment, on aurait tout vu. Qu'elle veuille joue à Jane, c'était son problème, mais lui avait été formé à assurer la sécurité d'un groupe en toute situation. Ce qui voulait rarement dire jouer les abrutis en tirant dans le tas, qu'on se le dise! D'un coup d'oeil, il vérifia que Rely était en position et qu'il pouvait au moins compter sur lui pour récupérer la m**** que semait l'autre donzelle. Rassuré, il se concentra sur la flore et la faune environnante et activa à son tour le détecteur de signaux vitaux situé au dessus du canon de son arme. Mieux qu'une lunette de visée ce genre de gadget. c'était efficace du nuit, dans la brume, et quand la vue n'était pas dégagée, comme aujourd'hui.
C'est alors que l'athosienne s'élança dans les fourrés. Stevenson en aurait pâli si il avait eu le temps. Au lieu de ça, il se hâta de couvrir les arrières de la jeune femme, non sans avoir prit le temps de faire signe à Rely de s'occuper des deux autres. Fort heureusement pour ses nerfs, l'escapade ne fut que de courte durée et lui permit de repérer une construction à moitié recouverte par la végétation. Même pour son oeil peut exercé, il s'agissait d'un style clairement Ancien.
Mais pour l'instant, il n'avait pas le temps de s'attarder. Après avoir scanné les alentours à l'aide de son arme, et vérifié qu'aucune forme de vie ne se faisait menaçante, il reprit sa traque de Kahn.
A dix bons mètres devant lui, elle fixait un point que lui ne pouvait voir, puis se faufila à nouveau vers le chemin.
S'apprêtant à en faire de même, tout en pestant intérieurement, son instinct l'avertit d'un danger. En toute hâte,, il sauta de côté pour éviter un piège, mais ce ne fut que pour tomber dans un autre. Dans un sifflement n'augurant rien de bon, trois fléchettes transpercèrent les airs, et l'une d'elle vint se ficher dans la cuisse du lieutenant. Pas suffisamment blessé pour être invalide, il arracha le bout de bois et reprit hâtivement sa route.
L'escapade n'avait durée qu'une minute, mais il en revenait avec une bonne suée. C'était son imagination ou il avait ressenti une sorte de vertige? toutefois, il n'eut aucun problème à courir pour rattraper le groupe. Par contre, il arrivait trop tard pour entendre la conclusion d'Elincia, ce qui ne l'empêcha pas d'apporter la sienne.

"- Les alentours sont piégés."


A ce sujet, il était formel, il fallait prendre des mesures.

"Miss Moore, avec le caporal-chef. Sander, avec moi. Kahn, puisque vous aimez jouer les filles de l'air, vous passez en éclaireur."

Aux deux groupes formés:

"- chacun se déplace à couvert d'un côté du chemin, et restez vigilants."

Le tout était fortement illustré de gestes à la précision militaire digne d'un chirurgien. Le groupe de Rely devrait se déplacer sur la gauche du chemin, à la limite du sous-bois, et le sien sur la droite et quelques pas derrière.

Emmanuel Sanders
Loin de faire le malin, le scientifique s'était rapproché instinctivement de Rely. Il n'aimait pas tous ces points sur son capteur. ils lui fichaient une trouille folle.
Une fois Miss Kahn de retour, il souffla un peu. il soufflerait encore plus si le lieutenant en faisait autant. La petite guéguerre se jouant entre ces deux là le mettait profondément mal à l'aise et développait son sentiment d'insécurité, mais c'était encore pire quand l'un des deux n'étaient pas là, alors il était près à leur pardonner presque tout.
Alors comme ça, ce n'était pas des bêtes féroces qui les entouraient?! voila qui était rassurant. Même si avec le pistolet à flèche hypodermique qu'il conservait dans son sac, il se sentait plus équipé pour des bêtes sauvages que pour des humains. Réflexes de biologiste obligent. En plus, les humains, c'étaient vraiment pas son genre. Il les imaginait facilement cannibales.
pour le coup, quand le lieutenant refit son apparition, il se sentit presque reconnaissant à la vue de l'arme qu'il affichait clairement. Par contre, ses indications et directives soudaines le laissèrent perplexe. Interdit, il se tourna vers Christelle, puis vers Elincia. La notion de piège semblait incompatible avec le fait que ces humains ne soient pas dangereux.


Naomah Sangbleu


Ces petits bonshommes faisaient des trucs étranges, se disaient Naomah tout en les observant d'en haut. A tel point qu'elle manqua se perdre dans sa curiosité et en oublier sa sécurité. Une fois qu'elle se fut rendue compte qu'une des femmes (des femmes!! Il y avait des femmes! Ce simple fait chamboulait tout ce qu'elle croyait savoir des envahisseurs habituels) avait disparu, elle se recroquevilla sur sa branche en attendant de la repérer à nouveau. Elle s'accordait généralement 5 secondes avant de monter encore plus haut dans les arbres, puis de s'enfuir. Au lieu de ça, elle repéra un mouvement au sol, sur sa droite. Figée, elle utilisa sa vision périphérique pour récolter quelques données, puis elle tourna le visage dans l'espoir de la voir pour de bon. Mais trop tard, comme prévu, elle avait disparu.
Un frisson glacé lui traversa le dos. C'était une bonne chasseuse, pas de doute. Elle n'avait pas la force des Wraiths, mais bien d'autres atouts.
Alertée, Naomah reprit de la distance, par prudence. De toute façon, ils semblaient suivre le chemin. Pour sa part, elle était grillée, mais elle fit passer le message en quelques signes des doigts à ses congénères, et le relai fut pris.
Pour sa part, elle allait garder ses distances et les précéder vers ce qu'elle savait être le bout du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dans la jungle, terrible jungle [complet] Empty
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle [complet]   Dans la jungle, terrible jungle [complet] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la jungle, terrible jungle [complet]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois fleurs - "effet jungle"
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» Moka - L'enfant des ombres
» Donald WESTLAKE (Etats-Unis)
» Jean-Christophe RUFIN - Rouge Brésil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Stargate : Atlantis, Sg1 RPG  :: Une Nouvelle Ere | RPG Atlantis :: La Galaxie de Pégase-
Sauter vers: